mercredi 23 mai 2018

La France sera l’Europe à elle toute seule ?



Voici un nouveau signe de la nécrose accélérée de l’euro, qui fait grand bruit dans le monde feutré des marchés financiers mondiaux.
Le 21 mai 2018, ce sont pas moins de 154 professeurs d’économie allemands parmi les plus réputés outre-Rhin qui ont jeté un monumental pavé dans la mare en publiant un « appel » – au ton cinglant et sans appel – pour demander au gouvernement de coalition de Mme Merkel de rejeter le plan Macron de réforme de la zone euro et, par la même occasion, d’œuvrer pour qu’une procédure précise de sortie de l’euro soit ajoutée aux traités européens(Comme le savent les lecteurs des analyses de l’UPR, une telle clause n’existe pas et il est donc impossible pour un État de sortir juridiquement de l’euro sans sortir de l’UE en même temps, par l’article 50 du TUE).
Cet appel est à prendre d’autant plus au sérieux qu’il est publié dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), le quotidien allemand de référence du patronat allemand et de la fine fleur des élites d’outre-Rhin en matière politique, économique et industrielle. La FAZ  est aussi parfois considérée comme étant une sorte de journal officieux de ce que pensent les membres du gouvernement.
On note aussi que, parmi les signataires, figure le très honorable et prestigieux Jurgen Stark, ancien économiste en chef de la BCE lui-même, ce qui accroît encore le caractère sensationnel de cet « appel ».



Cette publication confirme trois choses fondamentales :
  • le « plan Macron de réforme de la zone euro » ne sera jamais avalisé par les dirigeants allemands, pas plus que par les dirigeants des Pays Bas, de la Finlande et de plusieurs autres pays d’Europe du nord.

  • la nécrose de l’euro s’accélère : en réclamant officiellement l’introduction d’une « procédure ordonnée de sortie » de l’euro, les élites du monde économique allemand brisent le tabou absolu : celui du dogme sacro-saint de l’irréversibilité  de l’euro et de la prétendue « construction européenne ». Cette nécrose est d’autant plus rapide que cette publication en forme de coup de théâtre coïncide avec les soubresauts politiques en Italie où les dirigeants de la nouvelle coalition gouvernementale M5S-Ligue ont confirmé qu’il était hors de question de continuer à respecter le pacte de stabilité de la zone euro, mettant aussitôt en émoi les marchés financiers et relançant les hypothèses sur une explosion de l’euro dans les mois qui viennent.


  • parmi les 4 plus grands pays de l’Union européenne, la France est en train de s’isoler dans une politique de l’autruche totalement déconnectée des réalités :
    • tandis que le Royaume-Uni conduit sereinement son départ définitif de l’Union européenne, et que les très bons résultats économiques britanniques ridiculisent toutes les prophéties de malheur faites par les opposants au Brexit,
    • tandis que l’Italie s’apprête à ne plus tenir aucun compte des directives venues de Bruxelles et Francfort et de procéder à une croissance des déficits budgétaires qui a toute chance de provoquer une crise majeure de l’euro,
    • tandis que toutes les élites allemandes s’apprêtent et réclament le début de démantèlement de l’euro,
    • seule la France, dirigée par une marionnette aussi veule qu’incompétente, poursuit hagarde une chimère européiste, que le peuple français rejette lui aussi de plus en plus massivement.

13 commentaires:

  1. Y'a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis!!
    Et nous avons un bon gratin de cons!!

    La France, toujours à la traîne pour tout, c'est à désespérer!

    Où sont passés tous les cerveaux??

    Une fois qu'on nous aura bien essoré, asservi, liquidé....peut être que....!!!

    Marmotte

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait plusieurs mois que l’Allemagne avertit qu'elle n'a pas l'intention de mutualiser les dettes alors qu'il est clair que macron essayait de faire supporter notre dette publique par les allemands, sous prétexte d'accorder plus de droits à la construction européenne. Merkel a les pieds sur terre. La France doit compter sur elle-même et cela démontre que les utopies de macron et sa bande d'européistes sont irréalisables.

    Il est curieux qu'il soit demandé la fameuse clause de sortie que les rédacteurs du traité, manipulateurs, avaient pris soin sciemment de ne pas stipuler. Les allemands veulent-ils sortir de l'euro ou contraindre les pays déficitaires à en sortir? Proposer de la part de macron un ministre de l'économie européen est grave puisque cela revient à porter atteinte à la souveraineté économique de notre nation, en transférant le pouvoir à un technocrate européen , appartenant à une entité extérieure, non élu. C'est encore de la haute trahison. Enfin, il est probable que l’Italie plante le dernier clou dans le cercueil de l'euro, et tant mieux, tchao Le IVme reich !

    une petite piqure de rappel Attali : https://www.youtube.com/watch?v=ZWBreXNezgk

    RépondreSupprimer
  3. C'est curieux , ils n'en parlent pas sur BFMTV? Macron en touchera peut être deux mots à sa copine Ruth el Krief qui le reçoit vendredi soir; refus du pacte, hausse du chômage, manifestations...échecs sur échecs: aurait-il besoin de faire remonter sa cote de popularité?

    RépondreSupprimer
  4. Fiction :

    2022 l'Allemagne réarme après l'explosion pilotée de l'Euro depuis Berlin.

    2032, on se refout sur la gueule !

    Actuellement l'armée allemande, c'est l'Euro.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dab tu proclames la paix par les armes?
      Où as-tu vu que l'Euro est important? L'Allemagne s'est toujours plainte de la valeur de l'Euro qui lui a cassé son Mark . La monnaie unique peut très bien revenir à l'écu et rester un moyen d'échange entre pays de la zone Euro. L'Euro n'est pas l'Europe contrairement à ce que tu crois . Toutes les monnaies nationales sont toujours disponibles. L'avantage serait un réajustement des forces et l'actuel problème Italien n'en serait plus un. Une dévaluation massive des monnaies des pays endettés jusqu'au cou remettrait les pendules à l'heure. C'est précisément la leçon que les allemands souhaitent donner à macron.
      C'est drôle parce que nous assisterions à des nationalisations massives dans notre beau pays qui se dit libéral. En effet les banques abandonneraient le navire pour ne pas assumer les pertes de la dévaluation.
      Le timbre à 10 francs hum hum qui osera?
      La baguette à 10 balles ouaaaah !
      Le top du top le litre de gasoil à 12 - 15 francs et le covoiturage plonge dans les oubliettes de l'histoire.
      Une dévaluation permet de remettre les cerveaux à l'endroit et de comprendre où passe le pognon.....
      Sans oublier que l'Allemagne réévaluait son Mark à l'époque où la France dévaluait son Franc. L'Allemagne est une locomotive qui tire l'Europe depuis l'Euro et qui en a marre . Si elle le quitte elle perdra un peu pendant un trimestre et ensuite aura une vraie puissance pour diriger l'Europe sans discussion. Des économistes creusent le sujet depuis 2008.

      Supprimer
    2. Tof vous n'avez surement pas tort. Perso je crois que ce sera plus lamentable et plus rapide Merkel est aller chercher un appui en chine... .. l Histoire d amour germano sino frico politique continue..

      Le réarment de la germanie avec des prêts accodès par les chinois ?

      Supprimer
    3. "Actuellement l'armée allemande, c'est l'Euro."

      tu as bien lue l'article couillon ou tu est incapable de sortir des tes dogmes débile ? quand aux reste de ton intervention elle est tellement pathétique que je me contente d'en rire , l'obsession berlinoise de quelque croupion gauchiste ici est tellement a coté de la plaque que sa en devient ridicule .

      Supprimer
    4. Comme j ignore qui engueule qui le concert des ano debilis.

      Si vous n admetez pas qu il y a eut un coup d état au niveau européen, C'est que vous en êtes encore au cloriage.

      %Faudra passer au dessin et l'alphabet etc...

      En plus votre instrument de mesue reste la balance. Où mettez vous 150 Millions d Européens rendus à la misère dans votre manuel de dialectique?

      A quelle page ?

      Supprimer
  5. la France est en train de s’isoler dans une politique de l’autruche totalement déconnectée des réalités

    Ça fait 100 ans que ça dure, pourquoi changer? J'en suis même à me demander si ce n'est pas typiquement fds.

    RépondreSupprimer
  6. Quand les allemands ont raisons sur les cause, cela m inquiète, car le coup d état Européen KOHL & DELORS, n'a pas suffit..

    L'Euro n'est monnaie dite commune que pour tondre les peuples à qui il est cachè que les monnaies nationales existent toujours. Discutez avec un directeur de banque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exacte. L'Euro c'est l'emballage qui cache le produit. On a eu droit à des étiquetages francs-euros pour faire passer la pilule. Puis la machine s'est emballée et tous les prix se sont envolés sauf....les salaires.
      Calculez en francs ce que prend votre banquier pour utiliser votre fric! Là est le vrai prix des choses....

      Supprimer
    2. Bonjour Anonyme23 mai 2018 à 11:42

      Je le sais bien figurez vous? Pour se sauver l allemagne veut maintenab sortir de l Euro abant la GB et avant l Italie. L a deutsch bank ou bundes bank ou BUBBA vient de licencier 10 000 employès. NICHT PEPETOS.

      GROSS EURODEUTSCHLAND IS KAPUT .
      TOD.

      Je le sais d autant mieux que je lis et ecris des article sur l infame euro "u r 0", you are zero.

      Supprimer
  7. Anonyme23 mai 2018 à 11:30

    L'allemagne n'ayant pas droit à une armè, ON SE DEMANDE POURQUOI .. avait une économie sensiblement plus active que la france, mais pas encore du niveau ni de la France ni de l Italie. Rappellez vous Giscard réévaluant le franc français pour que le Mark soit pas trop cher..

    NON les monnaies n ont pas disparues, ellees existent. Revenons y.

    L allemagne est un état potemkine qui ruine ses cocontractants et ses ennemis avec la même jubilation, et même ruine son peuple... Ce sera pas la première fois... ET NON...Caitesun eenquetes sur l institut jacques DELORS à Liepzieg GE.. Coup d état européen DELORS KOHL. Faut savoir lire les journaux..

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.