vendredi 25 mai 2018

Europ-schiiit !

L'incertitude politique gagne désormais l'Espagne où le sort du Premier ministre est en jeu. Les taux espagnol et italien se tendent de 10 points, les Bourses reculent.





Le Parti socialiste espagnol (PSOE), première formation d'opposition, a déposé vendredi une motion de censure contre le gouvernement de Mariano Rajoy, après la condamnation  de son parti conservateur dans un spectaculaire procès pour corruption. La motion a été déposée à la Chambre des députés, a annoncé un porte-parole du PSOE. Pour réussir, cette motion devrait recueillir une majorité absolue de 176 députés derrière le candidat que présentera le parti pour former un nouveau gouvernement, une majorité toutefois difficile à réunir dans une opposition divisée.



Le parti libéral Ciudadanos, allié du chef du gouvernement Mariano Rajoy, a réclamé vendredi des élections anticipées mais annoncé qu'il empêcherait l'opposition socialiste de parvenir au  pouvoir avec une motion de censure. Source

La Bourse de Paris a effacé ses gains de la matinée, des inquiétudes liées à la politique espagnole, quelques jours après l’Italie, étant à l’origine d’une chute de plus de 2% de la Bourse madrilène. La perspective d’une baisse à Wall Street en ouverture pèse aussi sur la tendance, après la publication de chiffres des commandes de biens durables en baisse plus importante que prévue (-1,7% contre -1,3% attendu par le consensus). Source

Encore une source   Et une autre  et même Ici

———-


Ça va vite... dominos....on sait bien que le « financier » va venir lisser tout ça, mais ça donne la tendance pour les prochains mois ! Ou semaines, ou jours...

C’est pour cela que c’est « calme ».... et il faut compter avec la force d’inertie inhérente à tout système. 

On n’est pas sortis des ronces ! On vient à peine de rentrer dans le champ d’orties !!!! 






3 commentaires:

  1. En Republique Socialiste Democratique de Grande Bretagne, Tommy Robinson écope de 13 mois de prison pour 'atteinte à la paix civile' c'est à dire pour avoir fait un reportage en direct devant le tribunal où est jugé le gang de violeurs pakistanais qu'il a aidé a faire arrêter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'allais oublier : #freetommy

      Supprimer
    2. J’ai vu ! En plus ils l’ont fait passer par un tribunal spécialisé dans les atteintes sexuelles sur mineurs....

      J’ai pas les mots...

      Sauf que si tu n’es pas « bien-pensant » tes jours peuvent se transformer en enfer...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.