vendredi 4 mai 2018

Électeur versatile.



une nette majorité (59 %) ne souhaite pas qu'il se représente en 2022. 

Emmanuel Macron a beau avoir été élu il y a un an pile sur le dépassement des fractures du pays, il clive très nettement. Deux France se font face. Celle qui le plébiscite: des cadres, des CSP +, des urbains, des diplômés (62 % des Français ayant un diplôme supérieur au bac), qui ont trouvé une place dans la mondialisation ; et celle qui rejette sa politique: ouvriers (61% d'entre eux), France périurbaine, personnes les moins qualifiées (57 %).

Source

En complément, comme ça... :




1 commentaire:

  1. S'il n'est pas réélu, ce sera un nouveau golgoth qui prendra sa place. Aurore Bergé, Marion Maréchal, une femme en tout cas comme dit par Attali. Il n'y a plus aucun espoir par les urnes surtout en important 300000 votants globalistes supplémentaires chaque année. Donc, ne reste plus qu'un simulacre en attendant la suite. Effondrement, guerre civile, François Hollande aux Bahamas...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.