lundi 21 mai 2018

Demain on rigole !

Grigny, véritable laboratoire du Plan Borloo, attend fébrilement les annonces du chef de l’Etat. Ce mardi devant plusieurs centaines d’invités conviés au palais de l’Elysée — des habitants et des responsables associatifs —, le président de la République devrait dresser un premier bilan de son action en faveur des banlieues. 

L’occasion également d’annoncer une série de « mesures concrètes » en termes d’éducation, d’emploi ou encore de formation. Une feuille de route, certes, mais bien loin du rapport Borloo commandé à l’automne.

Source et plus

On va se le dire comme ça : « le plan banlieue c’est une hausse de la taxe foncière ».

Des zep et des zup et des zones de sécurité renforcée surtout en euros sonnants et trébuchants.

Peut-être même des zip avec un peu de chance.

Bref nos sous et ses mots des maux. 

Pour la petite histoire, Grigny c’est 500 millions de dépensés entre 2007 et 2018 ...Source

Résultat ? Personne ne veut y vivre ! Sympa ! À ce tarif, on rase, on reconstruit au moins ça donne des emplois !

Perseverare diabolicum est.


10 commentaires:

  1. vidéo qui passe sur les médias étrangers; Marseille : attaque à armes lourdes en banlieue (la basserine) par le grand banditisme cet après-midi ; il y aurait un enlèvement. C'est une scène de guerre. C'est ce qui attend les banlieues en cas de laxisme. La priorité est de sécuriser les banlieues. Le gars tire sur tout ce qui bouge.
    https://www.youtube.com/watch?v=xxFk16OWqEY

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils sont parfaits. Des déchets inassimilables comme les voilées. Il faut qu'ils deviennent tous comme ça. Et ensuite : hop, dehors !

      C'est à se demander si l'Etat ne planifie pas leur réémigration l'air de rien en laissant faire. lol

      Supprimer
  2. Ordo ab chaos : en laissant ces populations nous envahir depuis 50 ans, l'état organise le chaos. Tenir les français par la peur et la misère le temps d'installer le NOM en les empèchant de se révolter ou sinon on leur lache les envahisseurs. Et puis quand le NOM sera bien installé, que les envahisseurs ont joué leur rôle, retour à l'ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. top là ! anonyme 04.31 c'est le bon scénario

      reste 6 milliard et des broutilles a trucider

      retour a l'ordre :: " nous les zélites nous
      avons crée l'enfer ,avec ceux qui resterons nous referons le paradis sur Terre "




      Supprimer
    2. 5:24 discours génocidaire abject : vade retro suppôt de satan

      Supprimer
    3. tu as rien compris ,dommage,le diable en rit
      encore

      Supprimer
  3. Dans un one man show, macron nous fait un sketch d'1h1/2 pour nous faire croire qu'en un an , il va faire plus que les autres en 20 ans, faisant oublier qu'il était ministre dans le précédent gouvernement (mensonge). plan borloo à la poubelle.

    horreur : migrants et primo-arrivants disséminés dans tous les coins de France. demande aux citoyens de faire de la délation si leur voisin est suspect. associatif dans les quartiers, stages pour les jeunes, tutorat des anciens, 15 milliards pour les chômeurs et la formation des jeunes de banlieue; renvoi du problème de rénovation de logement confiée aux HLM (alors qu'il vient de leur enlever 2 milliards)donc délégation aux autres acteurs.

    discours culpabilisant : si les jeunes des banlieues tombent dans la délinquance , c'est de notre faute car ce sont les enfants de la république et il faut leur construire des héros pour qu'ils puissent s'identifier (lavage de cerveaux/propagande) ; pour la sécurité des banlieues , uniquement la police de quartier qui sera installée jusqu'en 2020.

    Il est complètement à côté de ses pompes et ne comprend pas le danger, pour lui c'est uniquement un problème de formation scolaire et d'apprentissage. Pour lui pour la sécurité des banlieues, sa réponse est de faire embaucher les jeunes de banlieue en leur offrant un stage, un apprentissage, et les former au numérique. lutte contre le discours antisémite dans les banlieues.

    Que du baratin pour débiles mentaux, et un discours vide...c'est un aveu d'incompétence et démontre qu'il ne comprend rien au problème de la nation. Il veut sanctionner ceux qui n'acceptent pas et pratiquent la discrimination à l'égard des communautés qu'il protège.

    Donc pas de dépense pour rénovation des quartiers ; les jeunes de banlieue en stage et en apprentissage avec des héros créés par la république.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. macron se fout ouvertement de notre gueule.Tout y passe et même la fonction publique va se prendre un gros coup.Comme il dit il fait ce qu'il a promis. Mais se foutre de notre gueule en prime est la cerise sur le gâteau.Une seule possibilité pour expliquer cette connerie manifeste:il n'y est pour rien et n'est que le spectateur!On comprend mieux alors cette attitude désinvolte envers les victimes de son système.Il est dans un grand parc d'attraction et joue .

      Supprimer
    2. 1 heure et demi de discours creux bisounours de télévangéliste pour expliquer de long en large que rien ne sera changé dans les banlieues sauf des mesurettes inutiles et surtout que zéro euro ne leur sera affecté. Il est simple de comprendre ce qui se passe. C'est la suppression de tous les services publics et des fonctions régaliennes pour transférer les richesses et les biens de la nation aux plus riches, et tout privatiser.

      Les conséquences pour les 90%de la population, il s'en fout, "après moi le déluge" car lorsque cela pètera, il sera déjà loin du pays avec son équipe de bras cassés. Sa mission n'est pas de trouver des solutions mais d'organiser le chaos.Il est dangereux pour le pays, et bien pire que Sarkozy et Hollande réunis.

      Supprimer
  4. Le titre : "Demain on rigole !" ; c'est aujourd'hui le demain d'hier, on a écouté les élucubrations jupitériennes, et on ne rigole pas du tout, du tout...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.