jeudi 3 mai 2018

Cultures noire et blanche, le damier déformé.




La Ligue de Défense Noire Africaine veut brûler Cendrars. Mauvaise pioche !  


Blaise Cendrars sur Wikipedia (source).

Dès le début de la guerre de 1914-1918, il s'engage comme volontaire étranger dans l'armée française avant d'être versé dans la Légion étrangère. Parmi ses compagnons d'armes de la Légion, figure notamment Eugene Jacques Bullard, premier pilote noir des forces alliées à partir de 1917.

Source. Sa vie au Brésil.

Au début du XX° siècle, l’Art Nègre et l’ »Africanisme » des intellectuels. (Source).

Cette dernière source est très intéressante car elle remet les choses dans le contexte de l’époque.

Sur la vidéo, une dinde lui donne raison ce qui est un comble ! 

Cendrars dans le contexte actuel, avec le vocabulaire de 2018 serait un « open border » acharné et accueillerait chez lui les migrants africains....!!!! 

Cendrars soutenait l’idée du métissage à fond ! 
Et, peut-être même, une certaine idée de « suprématie noire ». Enfin... dans sa jeunesse...!!!

Non, mais quels NAZES !!! La vendeuse du rayon livres, devrait se reconvertir au rayon boucherie-charcuterie ! 

Misère... c’est un terrible contresens... on va tous finir décervelés...!