vendredi 4 mai 2018

C’est noté !



2 commentaires:

  1. Eh bé, même le James Bond "Le spectre" de Sam Mendès évoque ouvertement les menaces du big data (gérés depuis Londres), des groupes pharmaceutiques, des attentats programmés pour déstabiliser les gouvernements et des migrants manipulés par une organisation ultra-riche, infiltrée, sournoise et internationale. Quel complotisme, et les américains ont laissés faire les producteurs ?

    RépondreSupprimer
  2. C'est le jeu, consentement même inconscient...Big Data tu m'étonnes, le 'net' c'est la Darpa, so la City et l'ombre...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.