jeudi 26 avril 2018

Syrie : petites frappes pour gros désastre.

Les récentes frappes en Syrie, chirurgicales et humanitaires, ont vite été oubliées.

Ainsi que les missiles français qui n'ont pas voulu décoller... Vétusté du matériel ?

Les petites frappes sont les chefs d'états français, us et britanniques, vous l'aviez compris !

Savez-vous ce que contenait chaque missile Tomahawk ? de l'Uranium Appauvri !

après le nuage de poussières radioactives causé par les frappes du 14 avril suivi à l’aide du réseau EUR-DEP de la Commission à travers l’Union européenne, et la liste complète des preuves de l’utilisation massive d’uranium appauvri dans les missiles guidés, bombes GBUs, missiles de croisière… voici, en raison de ce qu’un certain nombre de missiles ont été abattus par les S-300 et S-400 russes, des morceaux de missiles présentés à la presse (le ministère russe souhaitant prouver l’efficacité de ses défenses aériennes) ; l’ogive visible en haut à gauche (première photo) ne laisse AUCUN DOUTE : il s’agit d’uranium appauvri métal (comparer avec la deuxième photo), la couleur tendant sur le vert est très caractéristique de l’uranium. On confirme à nouveau la quantité massive d’uranium appauvri emportée par chaque missile Tomahawk.

photo1

photo 2


comme nous l’avons à de nombreuses reprises expliqué l’uranium appauvri peut PARFAITEMENT être remplacé par un métal non radioactif tout aussi incendiaire : prendre de la poudre de fer compactée permettrait d’avoir des missiles plus légers donc plus rapides, avec une force d’impact au final similaire, et sans l’effet radioactif. 

Mais il s’agit bien d’empoisonner volontairement les sols et les populations civiles, de rendre inhabitables des régions entières ! 

L’uranium appauvri n’est pas nécessaire car toutes les ogives des missiles “conventionnels” utilisent des nano-charges nucléaires, avec moins d’un gramme d’uranium hautement enrichi par missile violemment comprimé avec une source neutronique pour déclencher une supercriticité (l’augmentation de densité faisant augmenter la masse effective pendant une période suffisante pour une réaction en chaîne produisant plusieurs milliers de degrés celsius). De très nombreuses preuves dans cet article.

En France le général Pierre-Marie Gallois, responsable du programme nucléaire militaire français, a déclaré (en 1995, après sa retraite) qu’il était contre l’emploi d’armes à uranium appauvri. 
Il a dit qu’il s’agit d’un crime contre l’humanité, car il comprenait parfaitement (en tant que responsable principal du programme nucléaire militaire) que l’ajout d’uranium appauvri n’est PAS nécessaire pour traverser les blindages ! J’ajouterais que je ne fais PAS moi-même campagne pour l’abolition des armes nucléaires (ce qui doit expliquer le désintérêt de groupes comme Greenpeace pour mes objectifs réalistes).
Il a déclaré à VSD en 1995 (à l’époque où il était encore “permis” aux journaux de discuter de ce sujet, càd avant le 11/09/2001) : « Les effets induits par la propagation des particules d’uranium à la suite des explosions sont qu’on le veuille ou non – même indirectement – du domaine de la guerre chimique. Admettre la généralisation de ce type d’armes revient à légaliser la contamination par radioactivité. 
Ce ne peut être considéré que comme un crime contre l’humanité ! 

source 1 
source 2


-------- Avec l'Uranium Appauvri en Syrie "hurler dans le désert" prend tout son sens. 

Nous tous, si nous avions conscience de ce carnage sur des générations entières, et pour notre propre sauvegarde et celle des nôtres nous cesserions immediatement de travailler pour nous rebeller !

Arrêter de produire des richesses pour ces gens, taper là où ça fait mal !

Ce sont des satanistes !!!!!

 _______

source image

source image


 document de 1972

1972 ....... !!!!!