jeudi 19 avril 2018

Manifestation du 19/04/18

....elle me semble suivie... florilège :


































24 commentaires:

  1. le dernier étage de la fusée Sauquere
    https://www.youtube.com/watch?v=dhvJt-0qyHQ
    on peut dire que ça décoiffe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'accord pour certains aspects :
      Nous sommes une sorte de parc d'attraction.
      Les découvertes qui sont faites à chaque instant sont bidons.
      Quelque chose nous manipule.
      Pas d'accord sur les prévisions de Sauquere.
      Le futur sera ce que nous imaginerons.
      Le problème vient de notre imagination qui est manipulée . Tout est là.
      Sauquere en est encore avec le Blue Beam , le 666 etc....
      C'est dépassé , on n'en est plus là.
      Même l'idée de l'IA est une simplification mentale de ce que nous somme déjà.
      L'idée de quelque chose invisible qui manipule le visible est une paranoïa orchestrée. Nous avons besoin de croire dans la matière pour nous sentir vivant.
      Sauquere se fait balader lui aussi. Sa définition de Satan est impressionnante de réalité matérielle, ce qui prouve que c'est son mental qui lui construit cette histoire.
      Sauquere le "seigneur des zanos" ?

      Supprimer
    2. ouais, blue beam j'ai trouvé ça bien dépassé, ça m'a même étonné qu'il le prenne en considération,
      pour moi c'est simple: on est les pantins de westworld
      https://libertyvf.net/streaming/westworld/saison-1-episode-1/

      Supprimer
    3. westword représente une réalité que nous côtoyons , c'est clair pour ceux qui sont observateurs.Mais nous ne sommes les pantins que lorsque nous laissons faire.
      A mon avis Sauquere a un implant et nous sert son programme Blue Beam car il n'a PAS le choix, on lui impose.Un ami m'a étonné quand je lui ai montré les vidéos de Sauquere. Il m'a dit qu'il voyait (comme dans les guignols) les mains et les personnages derrière lui!Je ne sais pas mais c'est vrai que Sauquere mélange des faits et de l'imaginaire. Ce qui donne une version qui donne une certaine crédibilité mais pas complètement.
      D'un autre côté , ici sur ce blog , ça résonne énormément. Tout est mélangé et même les religions , les sorciers et le new age déballent et mélangent leurs trucs.
      ouais c'est bien dépassé ces bazars de l'ancien monde.

      Supprimer
    4. """Mais nous ne sommes les pantins que lorsque nous laissons faire."""
      tu as raison mais on ne sait pas qu'on est les pantins, c'est ça le problème, et s'en rendre compte c'est vraiment un truc très ardu, puis il y a le déni qui est plus que confortable

      pour Sauquere, autant je trouve qu'il a des idées qui sortent de la routine et qui peuvent êtres de nouvelles pistes d'explorations, autant je le trouve malaisant, un je ne sais quoi que je ne peux pas expliquer, et pour blue beam c'est même carrément éculé, j'ai vraiment été étonné qu'il en parle mais pour ce qui est du cube, je me rends compte que j'y tombe régulièrement dessus, au fil de mes recherches.

      Supprimer
    5. Sauquerre est beaucoup plus intéressant que la majorité des inepties que celui qui voit des sois disant chose autour des gens.

      Tu me gave avec tes analyses à 2 balles sur ce que tu crois voir autour des gens, j'ai connu plein de gens comme toi qui me disait voir des choses, le jour où ils ont vraiment vu un truc extraordinaire ils ont chié dans leur froc, alors à d'autres tes salades.

      Supprimer
    6. 07:01
      Il y a des trucs autour des gens, des trucs autour des animaux et même des trucs autour des plantes.
      Moi je ne vois pas les auras mais parfois je vois des morts.
      Tu peux dire que ça te gave, que c'est des inepties ou des salades, et ben tu sais quoi? je m'en branle

      Supprimer
    7. Moi aussi il m’arrive de voir des morts...presqu’en « vrai »...

      Supprimer
  2. Près de six Français sur dix (58%) estiment que les deux récentes interviews télévisées d'Emmanuel Macron n'ont pas permis de mieux comprendre le sens de son action, que 46% jugent "décevante", selon un sondage Elabe diffusé mercredi. Pour 41% d'entre eux seulement, ces deux interventions des 12 et 15 avril ont éclairé l'action du chef de l'Etat et du gouvernement. Près d'un an après son élection, l'action d'Emmanuel Macron est jugée "décevante" par 46% des Français, soit deux points de plus que lors d'une précédente enquête réalisée avant ses interviews télévisées sur TF1, puis BFMTV/RMC et Mediapart. Pour un tiers (34%, -2), "il est encore trop tôt pour se prononcer" et seuls 20% (=) la jugent "satisfaisante", selon cette enquête pour BFMTV.

    Source : http://www.europe1.fr/politique/pour-58-des-francais-les-interviews-televisees-de-macron-nont-pas-eclaire-son-action-3629978

    RépondreSupprimer
  3. La colère qui monte, qui monte...et le monarque ne voit rien car il est, rigide et inflexible, en "mission" (pas pour le peuple mais pour les Rothschild), enfermé dans sa tour d'ivoire et son idéologie, et applique son mantra "je fais toujours ce que je dis". Déterminé, jusqu’au-boutiste...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il ne pourra plus tenir ses engagements pris auprès de ses maîtres il sautera comme une crêpe, ça me calme à chaque fois que j’y pense...:))

      C’est un acteur pas un penseur.

      Après ses iinterventions TV les gens déclarent qu’ils n’ont pas davantage compris où il voulait en venir....

      Il tient par la propagande incroyable autour de lui et les triples discours...

      Un de ces 4 la clownerie va cesser. Les Rothschild prendront un autre...

      Supprimer
    2. "Quand il ne pourra plus tenir ses engagements pris auprès de ses maîtres il sautera comme une crêpe"

      Ils mettront une autre marionette à la place. Peut-être Melanchon le franc-maçon et le diable en prime.

      Supprimer
    3. Je ne suis pas convaincu de cette approche sur le "quand il ne pourra plus tenir ses engagements"...Il a un profil psy, utilisant le mensonge et la manipulation, et ses actions correspondent exactement au profil décrit par le professeur psychiatre italien : quand il sera bloqué dans ses actions, il les obtiendra par la force, et il faut s'attendre à une militarisation comme cela se passe partout (université, NDDL, manif). Bourdin l'a bien analysé en lui proposant de changer le nom de son parti "EN FORCE".

      Il ne respecte rien ni personne (sans âme et sans cœur, vide) , et surtout pas la norme, s'étant construit dans son adolescence sur une transgression des tabous suite à son agression par son professeur qui n'a pas été sanctionnée.

      Un avertissement nous est donné par l'attaque syrienne : il s’assoit sur la constitution, sur la charte des nations unies, sur les procédures militaires, pour se donner le titre de chef de guerre et de "coalition internationale" (faisant fi des 180 autres pays de l'ONU) pour bombarder une nation sans mandat de l'ONU, en déclarant dans sa superbe "je ne déclare pas la guerre à la syrie mais je suis en guerre avec les terroristes" (ah oui, un pays qui se prend une pluie de 107 missiles?)...Il embarque 67 millions de personnes dans une décision de guerre aussi irréfléchie, qu'illégale et injustifiée qu'il prend unilatéralement et qui aurait pu nous exposer à un conflit nucléaire généralisé.

      Bon acteur ayant bien progressé, il débite ses discours par cœur, et n'admet pas la contradiction; si on s'oppose à lui, il est déstabilisé, devient méchant et pique; pour faire taire Plenel, il lui a rappelé qu'alors qu'il était ministre à Bercy, médiapart a bénéficié d'une "optimisation fiscale" (chantage indirect: si tu me cherches, tu vas me trouver; et aussi accessoirement violation du secret fiscal)

      A Strasbourg, il a récité par cœur sa leçon proeuropéenne sous le regard admiratif de Junker (il ne lui manquait plus que son cartable, sa trousse et ses crayons). Il utilise les mêmes codes que Valls : il hurle, il scande ses discours avec des signes d'initié et utilise le spectre de la guerre civile : si les nationaux n'acceptent pas plus d'europe, il y aura des guerres civiles; un député belge l'a bien remis à sa place pour le faire descendre de son piédestal. Comme il a trahi Hollande, comme il a détruit les partis en France, il arrive tout nouveau à Strasbourg sans n'avoir jamais siégé, se permettant de donner des leçons à tous. Il fallait oser, il l'a fait...

      A mon avis, quand l'économie sera bloquée et les actions du CAC 40 en chute libre, il sera écarté du pouvoir mais par une action extérieure (ex en lui proposant la place de Junker), mais pas de lui-même. C'est une graine de dictateur aveuglé par son idéologie, à savoir détruire le pays pour en faire une région de l'empire Europe, caressant l'espoir de diriger dans sa mégalomanie cet empire; la nation de gueux et de riens, c'est trop petit pour la grandeur de sa majesté.

      Comme l'a dit le psychiatre, les psychopathes (doués d'intelligence) peuvent détruire les personnes mais lorsqu'ils sont à la tête des pays, ils détruisent des nations. Si cela peut rassurer, les américains se posent les mêmes questions au sujet de Trump.

      Supprimer
    4. "Quand il ne pourra plus tenir ses engagements pris auprès de ses maîtres il sautera comme une crêpe"
      C'est plutôt,quand ces maitres ne pourront plus tenir leurs engagements,les marionnettes comme macaron sauteront comme des crepes.
      Suivre le bourse.................

      Supprimer
    5. A l'inverse, certains émettent une possibilité : qu'il échappe à ses (((créateurs))) pour devenir ce qu'on appelle un homme d'Etat. Le pire est qu'avec son égo ce serait possible lol. Emmanuel de Micro-Gaulle ? Microléon ? On n'a pas fini de se marrer, surtout si on a déjà perdu tout ce qu'on avait à perdre. :)

      Supprimer
    6. Vous avez tous raison... on va souffrir ! :)

      Supprimer
  4. Ouvrez les yeux, vous êtes ensuite les prochains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On y est déjà, c'est juste les gôchistes qui découvrent le fil à couper le beurre ...

      Supprimer
  5. ... Nous avons entendu des cris dans la rue, on criait "Allez à l’hôpital". Nous avons accouru à l’hôpital et dès que j’y suis entré, on m’a attrapé et on a commencé à m’asperger d’eau. Ensuite, on nous a mis sur des lits à côté d’autres personnes», a indiqué le garçon
    https://fr.sputniknews.com/international/201804181036012562-syrie-douma-reportage-video-fake/

    C"est vrai que quand on passe la vidéo au ralenti, ben comment dire...
    https://www.youtube.com/watch?v=nEJs5qXL7sg

    RépondreSupprimer
  6. pas de casque blanc pour secourir les gazés au gaz lacrymogène à Paris? c'est pourtant aussi chimique

    RépondreSupprimer
  7. Un parfum de gauche du peupl... euh non. Juste la gôche. Celle qui vote micron en mode antifa et après pleure alors qu'il avait bien annoncé ce qu'il allait faire lol.

    RépondreSupprimer
  8. bla bla la colère monte c'est la révolution !

    juste les gauchistes qui fonts leurs clownerie habituelle dans la rue , chacun milite pour sa pomme pour du matérielle (légitime ou pas) pendant que la France et l'Europe ce meurs
    le tout menez par des groupes politisé ultra marginaux (queers,gender machin ,antifa, zadiste,groupe racisée haineux ...) tous déconnecté des réalités et d'une stupidité sans doute inédite dans l'histoire .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous versez dans la désinformation : votre commentaire est faux ; il y a des contestations de toutes parts et de tous milieux réprimées par la violence, ce qui est inacceptable. Il ne s'agit pas de stupidité mais d'un peuple qui n'est pas entendu et dont les droits sont bafoués et massacrés.

      Supprimer
  9. 2 discours au Parlement Européen :
    Marisa Matias, eurodéputée portugaise : petit napoléon
    https://www.youtube.com/watch?v=5yTRH5F4LIg

    Philippe Lamberts, député européen belge offre une corde au 1er de cordée
    https://www.youtube.com/watch?v=cUQwKP9SPo8

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.