samedi 21 avril 2018

Chine, 43% de la dette mondiale et punition !


Jouet cassé !

La dette est une arme et « quelqu’un » vient de siffler la fin de la récréation pour la Chine.

La Chine créée pour vendre des bassines en plastique au monde entier se rendormira et sera utilisée par les uns (USA) ou les autres (bloc de l’Est) pour peser dans le partage des 
« réserves et ressources ultimes ».

Quand je dis « partage » je pense « division ». De Partage il n’y en aura pas ! 
———————
La dette publique joue un rôle important dans l’explosion de la dette mondiale. Dans les pays avancés, le ratio de la dette au PIB atteint des niveaux sans précédent depuis la Deuxième Guerre mondiale. Le ratio d’endettement public ne cesse d’augmenter depuis 50 ans.
Dans les pays émergents, la dette publique atteint une ampleur inédite depuis la crise de la dette des années 1980. Si le ratio moyen de la dette publique au PIB des pays en développement à faible revenu demeure nettement inférieur aux sommets historiques, il ne faut pas oublier que dans le passé, lorsque leur dette a frôlé les sommets, ces pays ont bénéficié de mesures d’annulation, ce qui pourtant n’a pas empêché leur dette de s’alourdir de 13 points depuis 5 ans.

(note de Wendy : Ceci est clairement une menace).
Une dette publique aux proportions préoccupantes
La dette de 164.000 milliards de dollars est imputable à 63 % au secteur privé non financier et à 37 % au secteur public. La dette mondiale porte dans une très large mesure la signature des pays avancés. Son escalade des dix dernières années est cependant imputable en grande partie aux pays émergents. À elle seule, la Chine est responsable de 43 % de l’augmentation de la dette mondiale depuis 2007. En comparaison, la contribution des pays en développement à faible revenu à la dette n’est guère notable.






Instructif ! Regardez le secteur transport....











Rendors toi ! Toi et tous les émergents ! Voilà c’est tout. Non, il n’y en aura pas pour tout le monde !

2 commentaires:

  1. "Rendors toi ! Toi et tous les émergents ! Voilà c’est tout. Non, il n’y en aura pas pour tout le monde !"

    Si on pouvait éviter un Nigéria à 800 millions d'habitants. Si le monde entier pouvait réduire sa population petit à petit comme les pays blancs et supprimer le dogme de la croissance et donc de l'immigration. Et si on se disait que cet effondrement est une bonne nouvelle ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile à éviter... vraiment !!!
      Les projections de populations sont à croissance constante ou supérieure à 5-8% l’an.

      Dans ma boule de cristal je vois des croissances à 2,2 et zéro redistribution...

      Manquerait plus que l’occident se désengage des programmes « humanitaires » par manque de fonds ou guerres tribales/islamistes et hop , le tour est (vite) joué !!!!

      Cynique ? Bof...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.