mardi 24 avril 2018

Ce besoin urgent de voitures autonomes.

je reviens avec les voitures autonomes ...

Je note que tout nous y pousse.... ;)


Un incident....incident, 10 morts....


Ce charmant jeune homme commémorait le massacre des arméniens ???



Vi..vi, vi... je sais...



Bon.

La solution ?


Imprimée en Chine...

L’eau et le carbone ???
Je reviens...

_________Je suis revenue...

pas encore de voiture autonome mais des voitures sans usine !!! sans travailleur, ouvrier ou salarié !

....On ne sait presque rien du véhicule, mais 7 .000 commandes auraient déjà été passées selon les dirigeants chinois du constructeur italien XEV. Des entreprises et services postaux seraient donc séduits par la LSEV, une micro-citadine à mi-chemin entre le Twizy et la Smart et partiellement imprimée en 3D.

Le véhicule disposerait d’une autonomie de 150 kilomètres pour une vitesse maximale de 70 km/h. Grâce à l’impression en trois dimensions de la carrosserie, la LSEV ne pèserait que 450 kg et afficherait un tarif de 7.700 euros. Pour y parvenir, l’entreprise s’est notamment associée au spécialiste des matériaux Polymaker pour perfectionner la matière première : le nylon.

(toujours la pétro-chimie...Polymaker (source).)




Seuls le châssis, les sièges, les vitrages et naturellement le groupe motopropulseur et batterie ne sont pas imprimés. source

---- d'autre part pour faire avancer ce magnifique assemblage, que pourrions-nous bien utiliser d'écologique ? suspense...

....ils ont cherché et ils ont trouvé : le nucléaire ! 

1/Nous consommons, en France, 500 TWh d’électricité. Notre capacité de production est de 700 TWh.

2/Il circule en France 32 millions de VP. Le kilométrage moyen de ces voitures est de 12 000 km/an. Une voiture électrique consomme en moyenne 15kWh au 100 km, si tout le parc français était électrique cela représenterait une consommation totale d’électricité de :

15 x 12 000/100 = 1800 kWh par an et par voiture soit pour 32 millions de voitures : 57,6 TWh. Même en considérant une perte en ligne et de charge de 50%, cela représenterait une consommation totale de moins de 90 TWh, soit moins de 13 % de l’ensemble de notre capacité de production.

3/Il faut aussi tenir compte du fait qu’il faut beaucoup d’électricité pour raffiner un litre de pétrole : 2 kWh affirme Jean-Luc Moreau, soit 12 kWh au 100 kilomètres pour une consommation de 6l/100. Faites le calcul de l’économie ainsi engendrée…  oui ! 46 TWh.

4/Enfin, il ne faut pas oublier que les voitures électriques se rechargent plutôt la nuit, pendant les heures creuses.

convaincus ? source,  


au final, aujourd'hui, nous avons des voitures sans usine, qui roulent au nucléaire.

(tout au conditionnel)

Sont-elles autonomes ? non, mais on avance. 

Sachant que l'"autonomie" en question c'est :

1) de la data science 

L'économie du XXIe siècle étant marquée par la mondialisation, chaque État ayant un rôle dans le commerce international doit pouvoir accéder librement et en toute sécurité aux biens communs mondiaux que cela soit en mer, dans l'espace ou en arctique. Ainsi, ces besoins stratégiques conjugués aux innovations technologiques dans les domaines du big data, du cloud computing, de la vision par ordinateur, de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle, ouvrent la voie au développement de véhicules autonomes qui permettent un accès et une défense bien plus efficaces des ressources. (Note de Wendy : LOL).


D'une part, en mer, des cargos autonomes pourraient permettre une efficacité accrue ainsi qu'une optimisation économique et écologique des échanges commerciaux. D'autre part, en arctique, des véhicules autonomes spécialisés pour les conditions extrêmes du climat polaire permettront d'exploiter de nouveaux passages et pendant de plus longues périodes de l'année.

source  

et 

2 ) l'utilisation des mêmes data mais "bien rangées" pour vendre plus. La preuve ?

D’après le site SCMP, Alibaba a confirmé effectuer régulièrement des essais sur route de voitures autonomes. L’objectif de l’entreprise serait comme Baidu, d’atteindre la capacité autonome de niveau 4, c’est-à-dire une conduite autonome, sans besoin d’intervention humaine. L’entreprise envisage d’embaucher 50 spécialistes de la conduite autonome pour son laboratoire de recherche sur l’Intelligence Artificielle. L’année dernière, elle avait d’ailleurs embauchée Wang Gang, un spécialiste du domaine au poste de Chef Scientifique d’Alibaba AI Labs. .....
 la Chine devrait devenir le plus grand marché du monde pour les véhicules autonomes et les services de mobilité, d’une valeur de plus de 500 milliards de dollars d’ici 2030. Les véhicules autonomes représenteront ainsi 13% des déplacements en Chine en 2030 et 66% en 2040.
  source

 Alibaba et les 40 voleurs, évidemment ! pfffeuuu !




"Plus belle la vie !" mais on n'y est pas... pour le moment c'est :
 moins d'usines et davantage de chercheurs... restons positif, rêvons aux salaires à la disparition de la pollution...!!!

5 commentaires:

  1. Merci de traduire ce que tu mets en anglais, ici c'est la France on ne peut pas d'un côté se plaindre des étrangers qui ne s'intègre pas et de l'autre côté sombrer dans l'anglicisme à outrance.

    C'est vrai que le français a une tendance à se prosterner devant l'Amérique c'est dingue cette soumission, la même que l'Afrique envers la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La France est vassalisée par les USA depuis fort longtemps. C'est un empire mondial comme on n'en avait pas vu depuis l'empire romain. A l'époque des romains, beaucoup de barbares voulaient devenir romains. Pareil aujourd'hui avec les américains. Ces derniers parlent l'anglois. L'anglois qui est devenu la langue commune mondiale. Ne pas la parler ça craint car c'est n'est plus en Europe que les choses se passent. Du moins pour l'instant.

      Supprimer
    2. Ok nous sommes en surcapacité de production.
      Le "génie" d'EDF est d'avoir misé sur 2 chevaux de course supplémentaires pour équilibrer ses comptes et plus si affinité.
      La capture d'infos pleines de retours financiers(vente au Big Data) grâce au Linky et surtout le stockage d'électricité dans les batteries des voitures électriques.
      Non seulement les engins seront branchés la nuit mais aussi à longueurs de journées au travail ou dans les rues.
      Pour la 1ère fois on va avoir un stockage avec ces branchements. EDF ne se cache pas et en parle clairement. Il va proposer des contrats très avantageux pour que les clients soient dédommagés quand ils "redonneront" du courant au réseau .
      Le cœur de cette transaction passera par le linky du domicile , même si la voiture est à 300 bornes!

      Supprimer
    3. La voiture autonome est un vaste sujet.Toutes les professionnels des situations liées à l'usage de l'automobile sont en train de réfléchir à ce qui va se passer. Les assureurs prévoient un parc automobile divisé par 5 ! Les constructeurs de maison projettent de supprimer le garage individuel. Les prévisionnistes de la circulation parlent d'un réseau fractionné en ultra rapide pour les voies dédiées sécurisées(200-300km/h) et en mode ralenti autour de 50-60km/h pour le reste du territoire.
      Et surtout un changement de paradigme pour l'usage. Même les transports en commun pourraient disparaître puisque ces véhicules pourraient se connecter entre eux et faire des convois ultra rapides sur voies spéciales.
      Le principe électrique serait un gain pour l'entretien et l'autonomie pourrait être adaptée par des remplacements automatiques de batteries sur les longs trajets . Un peu comme aux relais de poste des diligences qui changeaient de chevaux.
      Qui dirigerait la danse ? L'électricité , les batteries , l'organisation du réseau.
      Qui est positionné aujourd'hui? Le fournisseur d'électricité.

      Supprimer
    4. Les particules fines (grand sujet à la mode)proviennent à 40% du secteur automobile.Le reste est lié au secteur industriel , btp, et aux usages domestiques (sans oublier les ajouts des chemtrails).
      Pour l'automobile le jeu est à égalité entre les pétroleuses (gasoil et essence).
      Plus de 1/3 des particules fines automobiles proviennent des pneus,freins, embrayages. Ce qui pénalise aussi les électriques.
      La problématique humaine des particules fines provient de la mutation des poumons. L'atmosphère a changé de composition depuis 50 ans et nos poumons servent de moins en moins.

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.