dimanche 29 avril 2018

automutilations : plus 300 % en vingt ans chez les ados.

Source

«Globalement, les enfants entre 5 et 15 ans vont de mieux en mieux. Mais comme cette amélioration est moins nette pour la santé mentale, la part relative des troubles mentaux augmente», plus particulièrement dans les pays occidentaux, souligne l’auteur de l’étude publiée sur le site de la revue Child and Adolescent Psychiatry and Mental Health 

Résultat: les troubles du comportement, les troubles anxieux, les troubles dépressifs majeurs et le syndrome d’autisme-Asperger arrivent en tête du podium des maladies les plus fréquentes chez les enfants dans le monde.

 «Il y a vingt-cinq ans, la dépression concernait quasi exclusivement les adolescents. Or elle apparaît désormais plus fréquemment chez des enfants avant l’âge de 10 ans. Et les actes suicidaires chez les moins de 11 ans sont de plus en plus nombreux.

les automutilations qui, là encore, se rencontrent de plus en plus chez de très jeunes filles. Elles ne sont pas pour autant le témoignage d’un passé traumatique «Elles traduisent ainsi un état de mal-être. Elles passent à l’acte sur leur propre corps car elles ne se sentent pas suffisamment reconnues. Leur seul objectif dans la vie est d’avoir de l’argent et d’être célèbres. Ce sont des jeunes en manque de projets, d’engagements».

des troubles qui traduisent le mal-être chez les plus jeunes. Ils seraient ainsi, entre 10 et 15 %, à traverser des moments très difficiles.
——-




Quand on dit « un monde de fous... »... on n’est pas si loin du compte !

- les enlever à leurs familles pathologiques, exiger du travail scolaire en pensions, avec matines et vêpres, port de l’uniforme, suspension des jeux vidéos et châtiments corporels.

C’est toujours mieux être mutilé par quelqu’un d’autre, ça développe la haine et la volonté de survivre ainsi que les capacités d’évitement.

Tout le monde est d’accord ? 😇

Moi, je suis d’accord ! Et c’est exactement les remèdes que je conseille. En général ça marche pas si mal.... vaut mieux détester ses parents pendant quelques semaines et, après un bon diplôme en poche, oublier...

Je sais, je suis excessive ... mais, croyez-moi beaucoup de  « crises d’adolescence » se règlent ainsi.

Ensuite, les poisons de toutes sortes n’y sont pas pour rien... mais agissons déjà sur ce que nous pouvons contrôler dans ces affaires.

Et surtout, évitons les « ritalines » et autres « dépakines » et « tertian » quand ce n’est pas nécessaire....

(Et bien sûr, aimons-les.)

5 commentaires:

  1. "Leur seul objectif dans la vie est d’avoir de l’argent et d’être célèbres."

    C'est bien ce qui est montré à la télé?
    C'est bien ce qui est dans la bouffe et les médocs (vaccins en tête actuellement)?

    C'est mieux que de faire comme papa et maman qui se lèvent le matin tôt, rentrent tard, sont usés jusqu'à la moelle et ne savent plus comment faire face à ce monde!!!

    "Ce sont des jeunes en manque de projets, d’engagements».

    Comme les parents, non??? Tellement usés que même défiler dans les rues, ils ne peuvent plus : y'a le ménage, les courses, essayer de faire à manger sainement, compter et recompter (surtout si on est propriétaire pour rejoindre un autre de tes posts).

    Bref, je crois surtout que le manque d'objectifs ou la carence d'objectifs sains est aussi du fait de cette société et de ce que propose RÉELLEMENT école, collège, lycée, fac....pas vraiment d'avenir Et malgré de bon vouloir de beaucoup de profs malheureusement la réalité ne suit pas : locaux vétustes, bibliothèques misérables, stages à la con.

    On verra aussi des tentes Quechua près des facs! (ça commence avec les migrants et dans ta vidéo sur le Surey c'est sûrement ça aussi!!)

    Comment vont faire les parents usés (normaux!) pour payer les études avec tout ce qui est ponctionné. Si le gamin fait un petit boulot, c'est sur 6 ans qu'il aura sa licence!!

    Dixit une jeune caissière "je suis cassée, c'est très dur, pas un seul jour de repos entre les cours et le boulot" (elle avait l'air d'avoir 30ans...à 22!!!)


    Tout ça est lié Wendy!! Tout est lié!!

    Marmotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est vrai Marmotte, tout est lié.

      Je pense tout de même que pour les parents l’essentiel ce sont les enfants. Enfin, j’espere...

      Ok, pas la force de ci ou ça, ok et je comprends.

      Mais, « en même temps »quand tu es caissière à Franprix et que ton mari est salarié cadre C à la mairie Et que ta fille s’automutile et que tu comptes sous par sous et que tu n’as jamais assez d’argent pour partir prendre de vraies vacances....et que tu es assommée par les taxes... bref... plutôt que de partir en Syrie comme ta collègue...

      Pourrais tu envisager de vendre ton pavillon de banlieue et de déménager au Costa Rica, ou en Argentine ? Vivre ailleurs, donner une chance à ta gamine ?

      Les enfants coûtent très cher... certes.... mais bon, être parent c’est aussi faire ce genre de choses... tes enfants c’est l’essentiel.

      Alors si, maintenant les gosses ne sont plus au centre de ta vie, si c’est juste ton nombril, alors bon... c’est que tu as abandonné le sens de la vie.

      Ce que tu transmets est tellement pourri qu’il vaut mieux que ça disparaisse..

      Marmotte... quel monde vide...!

      Supprimer
  2. "Ce que tu transmets est tellement pourri qu’il vaut mieux que ça disparaisse.."

    Non, je pense qu'ils essayent tous, que nous essayons tous de faire quelque chose, de grand ou de petit pour y arriver!

    Ailleurs l'herbe n'est pas plus verte.

    On se nourri de l'intérieur mais parfois "l'extérieur" bouffe trop de notre substantifique moelle.

    Les enfants c'est essentiel, oui!
    Et pour les protéger, beaucoup de parents feront des sacrifices! mais la vie est dure et on nous renvoie tellement de choses négatives qu'il faut, je pense pour certains, une sacrée dose de courage pour faire face!

    Même pour les plus tenaces c'est dur.
    Dur parce que la société ne fait pas de cadeau.
    Dur parce que si tu ne rentres pas dans le moule forcément, tu es en marge et forcément le regard des autres avec lequel tu dois quand même vivre,.... c'est violent!

    Bref! on ne refera pas le monde!
    On se contente de faire face avec nos moyens!
    Quand à la société actuelle, elle n'a plus les moyens de rien...autant le savoir!!

    Marmotte

    RépondreSupprimer


  3. « Les quatre qualités d’attitude face au Monde Extérieur, ou monde objectif :

    LE COURAGE

    Le courage est basé sur un sens de la vie juste, et il s’acquiert en acceptant d’affronter concrètement le danger ou même plus simplement ce qui nous déplaît.

    LA PATIENCE

    Sans laquelle aucune réussite n’est possible, car la hâte comme état permanent conduit invariablement à l’infortune.

    LA FIDÉLITÉ

    Qui implique la constance dans nos entreprises, nos idées et nos relations, mais aussi la loyauté envers notre parole, nos amis, nos amours, envers nous-mêmes.

    LA GÉNÉROSITÉ

    Qui implique de savoir donner et partager tout ce que nous possédons, qui implique aussi la confiance en nous-mêmes et en la vie.



    Les quatre qualités d’attitude face au Monde Intérieur, ou monde subjectif :

    L’INTÉGRITÉ

    Implique de bannir le mensonge envers soi-même d’abord – notamment la tendance à créer de nous-mêmes une image fictive valorisante et sécurisante – envers les autres ensuite, par manque de courage à les affronter ou par duplicité. Elle est synonyme d’honnêteté au sens large.

    L’HUMILITÉ

    Implique la reconnaissance de faits évidents : les imperfections de notre corps – de nos sens – de notre intelligence – de notre pouvoir, tous faibles et éphémères face à la Nature et l’Univers.

    LA RÉCEPTIVITÉ

    Qui implique la disponibilité pour recevoir d’autrui et de la vie ce qui nous est constamment donné, mais que l’orgueil nous empêche généralement de voir et d’accepter. La réceptivité s’acquiert en prenant l’habitude de vivre l’instant présent et en interrompant le flux stérile permanent de nos regrets sur le passé, et de nos rêveries ou de nos appréhensions sur le futur.

    LE DÉTACHEMENT

    Qui implique la liberté et la connaissance, car être attaché dans les filets du monde extérieurs par les sens et les désirs est quelque chose d’extrêmement dangereux qui nous aliène à jamais et nous empêche d’acquérir la véritable connaissance. »

    Source: www.sens-de-la-vie.com



    "L’état de conscience chamanique conduit par le détachement à l’état de conscience bouddhique ou supra-conscience bouddhique

    L’être se réalise pleinement et par la Connaissance atteint à la sérénité et la Conscience "

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.