dimanche 22 avril 2018

Afrique : l'affrontement sino-africain pour les ressources.

L'exploitation industrielle de l'or dans l'est du Cameroun provoque de fortes tensions entre populations locales et exploitants chinois, accusés d'assassinat, d'accaparement des terres et de corruption dans un pays où l'industrie aurifère n'est pas encadrée légalement.

source


Début avril, selon l'ONG Forêts développement rural (Foder), quatre entreprises minières ont été interdites d'exploitation dans l'est du Cameroun, dont la société chinoise Lu et Lang, bien implantée dans la région.

En novembre, un employé de cette entreprise avait abattu un Camerounais qui cherchait de l'or sur la parcelle dont elle revendique la propriété. 

"Les villageois se sont révoltés et ont tué à leur tour le Chinois" à coup de cailloux, explique Narma Ndoyama, agriculteur à Longa Mali, petit village de cette région aurifère du Cameroun où est implantée l'entreprise.

(la suite sur la source).

______



 Tout vient à point...

1 commentaire:

  1. Ça promet, l'or à la différence du manioc ça ne se mange pas !

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.