mercredi 28 mars 2018

Une France sans juifs ne serait plus la France.

La marche blanche va partir. Il y a du monde pour la malheureuse vieille dame...

Les juifs ne représentent plus que 0,65% de la population française. Chaque année de moins en moins.

Les juifs ont toujours vécu en France, bien avant même que ce territoire ne s’appelle France. 

Une France sans juifs ne serait plus la France.

Les chrétiens leur en ont fait voir de toutes les couleurs.... puis vint enfin Napoléon...puis...puis...puis...





Il y a vraiment du monde :



10 minutes après le début de la marche...
—————


Nécropoles antiques, cimetières médiévaux, synagogues, bains rituels, écoles talmudiques, juiveries, carrières en Provence, calls en Catalogne : l'essor de l'archéologie préventive au cours des vingt dernières années a révélé une myriade de vestiges qui rappellent que des communautés juives vécurent en Europe de l'Antiquité jusqu'au Moyen Age.


Ces découvertes font émerger la réalité de communautés connues à travers la littérature rabbinique mais dont ne subsistait la trace que dans de rares monuments et dans des noms de lieux : on recense ainsi, dans des centaines de communes, des "rues aux juifs", "de la juiverie" ou "de la synagogue", mais aussi des chemins, pas, prés, champs, herbages "aux juifs" ou "aux juives", remontant à l'époque médiévale. 

Sur notre territoire, ces communautés, qui purent compter jusqu'à 100 000 habitants à la fin du XIIIe siècle, ont presque toutes disparu à la fin du Moyen Age en raison des édits d'expulsion dont le premier - pris par Philippe Auguste en 1182 - inaugure la sinistre litanie des bannissements des juifs d'Europe occidentale.

Source et plus