samedi 31 mars 2018

un arbre cache plusieurs forêts.




Après près de 40 jours de grève, partis 120 et arrivés 160, des sans-paps de région parisienne ont obtenu une promesse de régularisation de l’État !
Illes bossaient pour six boites habituées à exploiter des sans-paps, forcément plus vulnérables face aux pratiques d’enfoirés. C’est une goutte d’eau par rapport au nombre de sans-paps bossant dans des secteurs pourris en IDF et ailleurs, mais celà prouve que la lutte paie, surtout quand elle est massive !
Un tour de chauffe contre la loi sur l’immigration !
Info largement relayée, entre autres par la CGT
Source : Ici