vendredi 2 mars 2018

RDC : la langue outil de partitions sociale et géographique.

A son indépendance, en 1960, l'ex-Congo belge a choisi le français comme langue officielle, bien qu'il soit loin d'être compris par l'ensemble de la population (aujourd'hui plus de 71 millions d'habitants). 
Dans une période de "recours à l'authenticité", les autorités ont ensuite promu quatre langues dites "nationales" dans lesquelles peuvent être dispensé l'enseignement primaire: lingala (langue de l'armée, parlée à Kinshasa et dans le Nord-Ouest), kikongo (Ouest), tshiluba (Centre) et swahili (Est). 
La RDC, un Etat où l'on recense quelque 450 langues vivantes, la plupart non écrites, soit environ 9% des près de 5.000 langues en usage sur la planète. 
dans les milieux huppés de Kinshasa, un certain snobisme consiste à n'apprendre à ses enfants que le français (et éventuellement l'anglais). 


——— 
Bien sûr, quelques soucis à l’horizon... quels diplômes en « langues nationales » seront-ils délivrés dans une société mondialisée ? Quelles équivalences possibles ?
Le nationalisme tribal de la RDC Vs l’internationalisme des échanges avec la formation d’une « Élite » anglophone dirigeante et des ruraux hors langage partagé.
On leur aura tout fait aux congolais !  
Enfin, pas plus qu’aux français qui parlent très souvent une langue inconnue, mélange d’idiomes approximatifs mais néanmoins imagés avec de grands gestes mobilisants bras et doigts ...;) 

10 commentaires:

  1. Il s'est passé la même chose en occident à la Renaissance.
    Les langues paysannes ont été abandonnées au profit des langues romanes.

    Cela faisait plus "classe" de parler une langue issue du latin...
    En plus, c'était la preuve ABSOLUE que Rome avait conquis l'occident...

    Salopard de Royaume de Navarre qui a réussi a conservé sa langue et qui restera une épine dans le pied de Rome l'éternelle menteuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les langues locales étaient toutes latines !!
      Il n'y a guère que le flamand, l'alsacien et le basque comme langue non-latine franco-française.

      Je confirme que Rome a bien conquis la Gaule. Non mais tu sorts d'où toi aussi ?

      Supprimer
  2. "On leur aura tout fait aux congolais ! "

    Oh que non, ils l'ont échappé belle il y a près d'un siècle, c'est pour dire :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantropa

    "« Atlantropa » est le nom donné à un projet prévoyant la construction d'un immense barrage au niveau du détroit de Gibraltar, ce qui aurait permis de fermer la mer Méditerranée. Il a été proposé pour la première fois le 1er mars 1928 par l'architecte allemand Herman Sörgel (en)."

    Et les conséquences de ce projet pour le Congo :

    https://stevenhartsite.files.wordpress.com/2008/06/africa-1.jpg

    Ils auraient dû apprendre à nager... :D

    Ce pays qui a morflé suite au génocide rwandais. Encore une histoire de Caïn et Abel entre Hutu et Tutsi (avec la France dans le rôle de "je ne sais quoi" au milieu)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m’as tuée, là !!!!! Trop fort ce « projet aquatique ».

      Ceux qui nous dirigent sont des psychopathes !!!!

      Je suis MDR !!!!!!!

      Trop c’est trop !!! :)))

      Supprimer
    2. Koike.... quand on y réfléchit.... ça donnerait de l’energie En quantité.......

      ;)

      Supprimer
    3. Ben à la base c'était un projet d'union entre Europe et Afrique. Et c'était dans le cadre de la colonisation et de la domination européenne. L'homme nouveau, etc.

      Comme le disait Roger Holeindre, si on avait pu garder l'Algérie, ce sont les européens qui seraient partis en masse là-bas (au lieu du contraire) et qui se seraient mélangés à terme avec un nombre largement moindre d'algériens.

      Avec le projet de l'allemand cela aurait été pareil mais au niveau de toute l'Afrique. A terme, socialement, cela aurait été mieux que ce flot continue de traine-savates qui vont couler l'Europe.

      Maintenant les populations africaines explosent et vont entrainer la civilisation dans l'abîme.

      Mais Hitler et cie sont passés par là et ont préféré suicider l'Europe... :)

      Ce projet restait un peu fou et niveau écologique, tectonique et climatique cela aurait pu poser problème.

      Et puis les congolais et tchadiens en maillots de bain ! xD

      Supprimer
    4. :)

      C’est certain que c’est un projet idéologique et peu écologique :)

      Mais quand je vois le « plus grand pont du monde » que viennent d’ouvrir Les chinois.... bref...

      Non, non, il y a une idée pas si bête derrière ce projet ! Et Holeindre n’a pas tort !

      D’autre part on aurait évité la surpopulation !

      Merci ! Tu m’as appris quelque Chose qui fait sens dans notre histoire...!

      Merci !

      Supprimer
  3. Une langue non écrite c'est pas une langue. C'est comme le verlan ou les ajouts d'arabe censés racailliser et rendre drôle des bouts de phrase " la rshouma, c'est pas hlel..."

    Sinon concernant le français ça me rend très content à société générale quand je vois des chinois et russes et anglais (il y a aussi un ivoirien ou congolais je sais pas) parler cette langue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ne pas confondre langue et dialecte , effectivement.
      Le FranGlais parlé en France commence à ressembler à un dialecte médiatique.
      Le Français écrit en 2018 est en voie de perdition. Les copies d'examen sont une horreur et comparaison faite avec les années 60 ...les 3/4 des diplômés actuels ne seraient ni médecins , ni ingénieurs mais ouvriers agricoles ou facteurs!
      Ce n'est pas de la décadence c'est de la "dissolution" amplifiée par les langages sms et autres signaux d'indigènes.

      Supprimer
    2. Si je puis me permettre, ano 11:24 qui commence à redonner des leçons (tu devrais te recalmer tout de suite), commence à te les appliquer à toi-même.

      http://www.la-ponctuation.com/

      Je te garantis que tu me griffes les yeux depuis des semaines. Rarement vu ça...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.