jeudi 1 mars 2018

Maroc, 62% des hommes n’ont rien contre battre leur femme.




Une étude que vient de publier l’ONU femmes révèle que près de 40% des hommes marocains considèrent que les femmes méritent d’être battues.

Menée dans la région Rabat-Salé-Kénitra en 2016, l’étude qui s’intitule « les masculinités et l’égalité des sexes » dresse un portrait peu reluisant des Marocains, leur rapport avec l’égalité des sexes et les violences conjugales.
Ainsi, plus de la moitié des hommes interrogés reconnaissent avoir déjà eu recours au harcèlement moral et 61% des femmes expliquent l’avoir déjà vécu. Pour 60% des hommes, une tenue vestimentaire provocante de la femme peut légitimer le harcèlement sexuel, de même si la femme se trouve dans un lieu public la nuit. Source
62% des hommes ayant répondu à cette enquête estiment que « la femme doit tolérer la violence pour maintenir la famille soudée ». 46% des femmes sont également du même avis.
———-
Nature et culture, le vieux débat. 

9 commentaires:

  1. Salut Wendy,

    C'est pire en France...

    En 2016, 123 femmes ont été tués par leur partenaire ou ex-partenaire intime "officiel" (conjoint, concubin, pacsé ou « ex ») ou non officiel (petits-amis, amants, relations épisodiques...).

    En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 225 000 femmes.

    L’auteur de ces violences est le mari, concubin, pacsé, petit-ami ; ancien ou actuel ; cohabitant ou non.

    3 femmes victimes sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés

    8 femmes victimes sur 10 déclarent avoir également été soumises à des atteintes psychologiques ou des agressions verbales.

    http://stop-violences-femmes.gouv.fr/les-chiffres-de-reference-sur-les.html

    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n’ai rien contre le Maroc en particulier.
      Ce n’est pas mieux dans de nombreux pays sur cette terre.
      Prévalence de l’excision au Mali : 97% (banque mondiale) ...
      En France de nombreux abus aussi.
      Je ne voulais pas montrer le Maroc du doigt, la source est marocaine du reste.
      Je voulais seulement exprimer que la situation des femmes. Est toujours bien difficile même dans des pays dits « ouverts ».

      Bien à toi.

      Supprimer
    2. En effet et malheureusement la situation est mondiale, tu noteras aussi les 34 morts masculins dans les statistiques...

      Résultat de la guerre des sexes en occident et du machisme moyenâgeux du tiers monde.

      Supprimer
    3. Désolé mon profil bugue 1 sur 2.

      Supprimer
    4. Bien évidemment je ne pense pas que les femmes sont « meilleures »...
      Je pense même qu’elles harcèlent autant que les hommes ou même sont capables de pedophilie ou d’incestes ...

      Par contre le politiquement correct interdit qu’on le dise. Les médias sont muets sur le sujet.

      Tout faire porter aux’ hommes est 100% injuste.

      Supprimer
    5. Tu es juste dans ton jugement et ici il ne s'agit que d'un triste constat.

      Mais les hommes sont une minorité et ce sont bien les femmes qui trinquent, violence du conjoint et de la société...

      Les mexicains ont tout compris, ils règlent ça sur un ring :)

      https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/au-mexique-la-guerre-des-sexes-a-lieu-sur-le-ring_2633056.html

      Supprimer
    6. :)
      Les frustrations sociales se retrouvent exprimées dans la famille et encore davantage dans le couple.

      Les hommes et les femmes « modernes »n’ont plus de repères dits « moraux » comme leurs parents qui étaient jugés par leurs pairs dans la société plus rurale française (pour ne parler que de celle ci).

      Dans un village quand l’homme battait sa femme ça se savait et il était ostracisé.

      Maintenant, on se « lache » dans nos appartements sans temoin ...

      Enfin... que de tristesse de par le monde et bien sûr, les plus’ faibles sont toujours les 1° victimes.

      Supprimer
  2. Contextualisons le nombre de femmes battues qui meurent en France. Il y en a une tous les trois jours. Des vieux qui meurent en glissant sur la savonnette il doit y en avoir dix fois plus. Ce n'est pas un grand sujet de société et ça ne mérite pas de mobiliser plus de ressources qu'un numéro vert et un centre d'appels.
    Je ne dis pas que c'est bénin, je dis qu'il faut arrêter de faire une psychose dessus. Le mari violent est statistiquement moins probable que de mourir en mangeant une cacahuète.

    RépondreSupprimer
  3. "62% des hommes ayant répondu à cette enquête estiment que « la femme doit tolérer la violence pour maintenir la famille soudée ». 46% des femmes sont également du même avis."

    -En dehors de toute statistique, voilà ce qui me dérange malgré tout -cette espèce de "justification" malsaine et hypocrite.. (sous couvert de "maintenir la famille soudée"..). Et le fait que ce genre de "pratiques" soit accepté ou toléré par les femmes elles-mêmes prouve que c est culturel, atavique, presque inscrit dans les gènes.. ou les mentalités.
    Autrement dit, pour la "paix des familles", laissez-vous tabasser et tout ira bien.. mais c est juste légitimer la connerie humaine et ses plus bas instincts.. encore une "tradition" alors.. ou un prétexte facile pour le sexe dit "fort" de se défouler impunément sur le sexe dit "faible".. et devant les enfants qui plus est, ça se passe "en famille" -histoire de transmettre les bonnes manières à sa descendance sans doute.. Bref on n est pas sorti et que ça se passe -aussi- en France n y change rien, du moins n est-ce-pas encore "légitimé" par ce genre d arguments fallacieux ni passé dans les moeurs, Dieu merci..
    -Moi non plus je n ai rien contre le Maroc, à priori.. ni contre les hommes non plus d ailleurs. Mais il serait plus que temps que les choses changent quand même et que les mentalités évoluent aussi en conséquence.. (et pour le plus grand bien de tous) -la seule façon étant de dénoncer le problème, de le mettre en lumière -et surtout de ne plus accepter ce qui n est pas acceptable, il me semble.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.