vendredi 2 mars 2018

Les limites de la dé-salinisation.

Dé-saliniser l’eau de mer afin de pallier l’assèchement de certaines zones géographiques (du Sahel jusqu’en Inde en passant par l’A.S...) ne m’a jamais paru être une bonne idée. Voilà que WWF donne des pistes de critiques constructives ou non, mais sûrement réalistes !

Israël est leader sur ce marché mais obtenir de l’eau pour cultiver son petit état n’est pas comparable à vouloir irriguer le désert Saoudien afin de récolter du blé ou du maïs...



(Spéciale dédicace à notre ami Orthodarma....ce sujet est l’objet de conversations animées entre nous depuis bien longtemps !)

Donc : 

- Le World Wildlife Fund (WWF) démystifie le dessalement. Source.

L’eau est traitée pour éliminer les sels qu'elle contient. L'eau de mer contient généralement environ 35 grammes de sels (environ 7 cuillères à café) dissous par litre d'eau. 
..pour que l'eau de mer soit potable, nous devons retirer au moins 30 grammes (6 cuillères à café) de sel par litre d'eau.
Pour produire de grandes quantités d'eau douce à partir d'eau salée, il faut de grandes quantités d'énergie. Selon la méthode utilisée pour le dessalement (osmose inverse / compression de vapeur / distillation membranaire), il faut entre 2 et 12 kWh d'électricité pour 1 000 litres.
...il y a près de 20 000 usines de dessalement dans le monde produisant de l'eau pour plus de 300 millions de personnes. Les niveaux d'utilisation les plus élevés sont observés dans les pays arides avec peu d'autres options et des coûts énergétiques relativement bon marché et subventionnés. Le Koweït, par exemple, tire toute son eau potable du dessalement.

(L’eau c’est du pétrole).

La disponibilité de l'électricité est également un problème potentiel. Des inquiétudes ont été soulevées aux États-Unis selon lesquelles l'approvisionnement en électricité des réseaux locaux n'est pas en mesure d'accueillir de nouvelles usines de dessalement construites en réponse à la sécheresse californienne. 

- En Afrique du Sud nouvelle crise énergétique en même temps qu'une pénurie d'eau mettrait cette source en péril. Certaines usines à l'étranger commencent à fonctionner avec l'énergie solaire, ce qui pourrait être une option pour le Cap à long terme. Actuellement, la plus grande partie de notre énergie est produite au moyen de centrales au charbon, ce qui signifie que notre production d'énergie rejette dans l'atmosphère beaucoup de gaz à effet de serre (GES), qui sont à l'origine des changements climatiques.

Le dessalement solaire en Californie ? Des coûts encore plus élevés que le dessalement conventionnel.



-Les usines de dessalement doivent absorber deux fois plus d'eau de mer qu'elles produisent de l'eau douce. Souvent, les points d'absorption absorbent de petits organismes (larves de poissons, plancton, etc.) qui peuvent réduire les populations locales de poissons. 

Une quantité de saumure très concentrée est ensuite produite, qui sera généralement rejetée à la mer. En plus d'être très salée (ce qui est toxique, même dans un environnement marin), cette saumure contient des biocides et des produits chimiques antifouling utilisés dans le processus de dessalement qui peuvent également nuire à la vie marine.




8 commentaires:

  1. allez à Malte et vous verrez que le dessalement est obligatoire quand on n'a rien d'autre.
    Souvenons-nous de l'arrosage des champs que kadafi a fait fonctionner dans le désert!
    En matière d'eau potable tout est possible même de condenser l'eau de l'atmosphère
    En matière d'énergie les marées sont une réserve énorme qui n'est que peu exploitée. On préfère les éoliennes ce qui est de l'énergie très variable et matériellement très fragile.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malta est riche et petite. Elle ne rencontre pas les mêmes soucis d’etendues que la Californie ni le même nb d’habitants.
      C’est une question d’echelle !!!!

      Les éoliennes ça a été un KDO à l’industrie chinoise. La maintenance est hors de prix et écologiquement c’est une horreur.

      Supprimer
  2. Bonjour Wendy, en effet mourrir de soif sur laplanète EAU, faut le faire. Ceci dit, quel est le frein le plus important ? Le frein est économique et aussi un frein d'état LA TAXE.

    Vous avez un désert et des températures dans l'air à 40°C, cela fait 60 à 65 °C au sol et avecun appareillage avec réflecteur vous pouvez distiller de l eau de mer et même si vous pouvez grâce à une astuce technique courante monter à 130°c vous pouvez avoir un peu d'électricité pour aider au fonctionnement de ces appareils à sesaler l eau de mer.

    Maroc, Algérie, Lybie, tunisie, arabie, Oman, quatar, Iran etc..... et enplus certains ont du pétrole....!

    Il y a ensuite des procèdé industriels , bien oui, nous n'avons pas depétrole et avions des usines à gaz (détruites au moment où le pétrole était pas cher, du coup en 1972 avec l augmentation du cout du pétrole, il a fallut apprendre à se serrer la ceinture, car pas question de compter sur le nucléaire, non on vendait l excédent de l 'électricité, résultat double ou triple apauvrissement pour les gens d ici) auurd hui les usines à gaz reviennent Méthanisation, et nous payons pour ces usines, pourquoi d autres nepaieraient pas pour des usines à EAU ?

    Et finalement le procédé leplus simple, mais procédé de LUXE, le graphène, des balles de carbones , atomes assemblès en coquille sphériques, dopèes pour filtrer l eau d emer et offrir de l eau douce. MAIS FAUT SE FAIRE LES COQUILLES EN OR, et donc confidentiel, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @CARVAJAL

      La mer baltique est beaucoup mois salée,

      le lien ci dessous vous donnera une idée de cette

      ile particuliere.

      inutile de comprendre le danois

      bon week-end á vous et aux votres

      http://play.tv2bornholm.dk/?area=liveTV


      Thierry

      Supprimer
    2. Bonjour ami thierry. et oui la salinité est une f onction de la température.
      Il existe des tables de salinité en fonction de la température.

      Baltique moins salée.

      J'ai vu la vidéo.

      Je connais des frigo qui ont fonctionné 40 ans. Je connais des lampes qui fonctionnent depuis 50 ans. Là nous voyons deux choses du travail déporté chez le particulier, l'obsolescence programmée et un cycle de vie court qui appauvrit le particulier ET SANS ENRICHIR L ETAT.

      Donc très dubitatif sur le coté économiquement positif de ce travail non payè et déporté. Qu on me dise pas anti social, les ordures trièes vont alimenter les comptes cachès des partis de façon totalement occultes.

      Non je connai spas le Danois, nous on est de la première vague de Norvégien venu tenter notre chance en europe du sud, Normandie et ailleurs ensuite...

      Courage, et cultivez votre jardin.

      Tous ces acteurs de l'économie sont des PIGNOUFS, et pire peut être.
      Nous payons les municipalitès pour servir et non pas se servir.

      Excusez, sans raison que le bénéfices des politiciens, c'est pas du civisme de nourrir qui vous ruine.

      Supprimer
    3. les municipalités sont des "sélections spéciales" d'individus qui sont le relais du pouvoir. Quelque soit la couleur du parti aux commandes, et même sans étiquette les élus d'un collectif ne devraient pas être des personnes qui se proposent.La représentation locale ou nationale devrait être assurée par tirage au sort et renouvelée tous les ans.
      Fini l'élu qui transforme son mandat en profession!
      Le recyclage de nos déchets est principalement un détournement d'argent public.
      Étrangement plus la société de consommation s'effondre et plus les déchets deviennent gênant!
      L'écologie business est aux commandes.
      Merci Hulot....

      Supprimer
  3. Une des alternatives proposée par Jean-Pierre Petit et d'autres :

    Le miroir de Fresnel
    et l'exploitation de l'énergie solaire.

    https://www.jp-petit.org/ENERGIES_DOUCES/solaire_fresnel.htm

    https://www.jp-petit.org/sauver_la_Terre/solaire_thermique/solaire_thermique.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le soleil ...pourquoi pas?
      Le mieux réparti sur la planète est l'énergie de la mer et surtout des marées.
      Mais ce n'est pas très développé parce qu'il n'y a pas besoin de beaucoup de technologie.
      Et nous sommes addicts de technologie!!!!
      Merci la lune et les marées...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.