jeudi 1 mars 2018

« Les invisibles ».


Selon des informations de la Semaine dans le Boulonnais, une adolescente de 16 ans est décédée mercredi après "une injection massive de morphine".
La victime se trouvait dans une chambre d'hôtel de Saint-Martin-Boulogne (Pas-de-Calais) avec un homme âgé de 42 ans. C’est lui qui aurait donné l’alerte après l’avoir découverte inconsciente, révèle encore la Semaine dans le Boulonnais. Il s’agirait du petit-ami de l’adolescente, une relation de couple que ne cautionnait pas la famille de la victime, selon le parquet de Boulogne.
Depuis fin 2017, la jeune fille s’asseyait régulièrement sur le parking du supermarché pour faire la manche, selon La Voix du Nord. Source, via Pierre Sautarel sur Twitter.


————-
16 ans... donc on peut comprendre qu’à 15 elle était dejà dans la rue et avait peut-être rencontré son fiancé de 42 ans.
C’est marrant mais là on ne te parle pas de « majorité sexuelle »... bref...
À Paris, il y a les SDF, les migrants et les toxicos sur les trottoirs ou les quais du métro. 
En province ce sont de très jeunes FDS qui occupent les bancs publics avec ou sans chiens. Des gamins de moins de 25 ans qui « attendent ». À Paris on déambule, on marche de nulle part à rien mais en province on s’assoie ou on se couche en buvant des 8-6.
L’été, ces jeunes rejoignent les berges des rivières le jour et les......fameux « spectacles de rue la nuit ».
 La Strada ! « il est grand le grand zampano ».

1 commentaire:

  1. La réalité,c'est qu'on s'en fout de la mort lente des blancs. Ils sont privilégies, etc.

    Mais un jour, il y aura un réveil. jdcjdr

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.