vendredi 9 mars 2018

L’économie française se redresse.



C’est vrai.




Raisonnable.


12 commentaires:

  1. planche à billet de la BCE = les banques ouvrent les crédits = les chantiers btp redémarrent = les amplificateurs médias macroniques répètent la bonne parole = le printemps arrive et les fleurs s'ouvrent = la vie est belle
    ...et le peuple voit ses ressources qui fondent avec les manigances du pouvoir ...

    ...à NDDL on se prépare à l'assaut du "droit" avec ses crs playmobil

    le froid de février est oublié puisqu'il paraît que nous sommes en période de réchauffement climatique

    les sdf continueront à trépasser en "profitant" de la reprise(autant de décès de sdf en été qu'en hiver!)

    l'argent de mr et mm tout le monde sera toujours un "énorme" problème.....mental!

    vive le printemps et la reprise

    RépondreSupprimer
  2. Quand je me souviens de toutes ces vieilles pouffes qui ont voté macron "parce qu'il est beau"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben euh il y a peut-être des jeunes aussi .
      Entendu beaucoup de djeuns aux dents longues qui disaient que tout allait changer avec lui.
      Ce qui change c'est que lui il nous la met encore plus profond que les autres :)

      Supprimer
  3. Les affaires florissent...pour certains favorisés par macron des bois : "je prends aux pauvres pour donner aux riches".

    Les entreprises du CAC 40 ont dégagé l'an dernier plus de 90 milliards d'euros de bénéfices net cumulés, un chiffre en forte progression comparé à 2016; le bénéfice de 39 des 40 sociétés du CAC 40 atteint 92,95 milliards d'euros. Cela représente une hausse de 21,6% comparé au bénéfice total de 76,47 milliards d'euros qu'avaient dégagé ces 39 entreprises l'an dernier.

    Bernard Arnault, numéro un français, fait son entrée dans le Top 5 des plus grandes fortunes mondiales. Dans le classement des milliardaires français, l'homme d'affaires propriétaire du groupe LVMH, est bien évidemment numéro un, consolidant sa position d'homme le plus riche de France avec une fortune estimée à 72,2 milliards de dollars (58,6 milliards d'euros).

    Sur les 40 milliardaires français, au second rang, Françoise Bettencourt Meyers fait son entrée dans le classement, avec une fortune estimée à 42,2 milliards de dollars (34,2 milliards d'euros), après avoir hérité de la fortune de sa mère Liliane Bettencourt, la propriétaire de L'Oréal décédée en septembre.

    François Pinault, fondateur et propriétaire du groupe de luxe Kering, a pris la 3e place du podium avec 27 milliards de dollars (21,9 milliards d'euros), devançant Serge Dassault (18,3 milliards d'euros) qui occupait auparavant la troisième place du classement.

    Emmanuel Besnier, le Pdg de Lactalis, occupe la 5e place.

    Selon Forbes France, ces cinq premières fortunes françaises représentent à elles seules 169,1 milliards de dollars (137,2 milliards d'euros).

    "De plus, cette année, 29 milliardaires français ont vu leur fortune augmenter par rapport à 2017".

    Elle n'est pas belle la vie pour eux avec la bénédiction de l'élu du couac 40 ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. parler d'argent ? Oui ça fait peut-être du bien. Mais on n'est pas dans la vraie vie. Être envieux ou offusqué de ceux qui s'en mettent plein les poches ne donne pas de solution. Juste des aigreurs d'estomac !
      Je pense que tout le monde à le droit de gagner (ou pas) sa vie. L'égalité ce n'est pas tout le monde pareil. C'est la différence qui fait la stimulation. L'égalité c'est que tout le monde nait dans un corps avec les les atouts physique d'un humain. Après c'est chacun qui oriente sa vie avec sa force physique ou mentale .
      Je ne suis pas jaloux des idiots intelligents qui sont riches. Ils ont d'autres problèmes que les pauvres.
      Chacun sa vie et ses défis.

      Supprimer
    2. N'importe quoi avec vos leçons de morale à 2 balles en décalage total avec la réalité. Il ne s'agit pas de jalousie mais de triste constat sur l'évolution moribonde de son pays.

      Les milliardaires et sociétés du CAC40 ont augmenté cette année leurs revenus de près de 30%. Bon nombre disposent de montages, de holdings et de comptes offshore pour défiscaliser ou pratiquer l'évasion fiscale et en tout état de cause échapper à l'impôt et aux charges. Les anciens réinvestissaient dans leurs structures et avaient la notion de partage. Moyennant quoi, et sous prétexte de crise et de dette, on soumet les français à une austérité drastique,on taxe et on spolie les pauvres, les retraités, les classes moyennes , les étudiants, les handicapés, les fragiles, on facilite les licenciements, et ce mois ci 8000 licenciements ont été annoncés; parallèlement on vend les bijoux de famille et on cède les participations d'Etat avec la volonté manifeste de détruire la nation.

      Une nation doit rester homogène dans un juste équilibre, sans qu'il s'agisse pour autant d'égalité mais ce qui se passe à l'heure actuelle est une création d'inégalités criantes et d'injustices flagrantes qui ne peuvent conduire qu'au chaos final.

      Supprimer
    3. Totalement d'accord avec 7:17. Le discours de 6:13 se limite souvent à laisser faire le mal. Allié objectif de ces gens sous couvert d'un soi-disant avancement spirituel qui le placerait dans une position d'autorité. Ou bien c'est sincère ou bien c'est vicieux, mais dans les deux cas cela doit être dénoncé. Maintenant, chacun a bien le droit de penser ce qu'il veut s'il accepte le débat et s'il accepte que les autres peuvent ne pas penser pareil sans être pour autant des idiots qui ne savent rien.

      Supprimer
    4. Ano 12:54 : en résumé, cela s'appelle un troll sous cape new-age rémunéré pour recadrer tout écrit déviant de la pensée unique.

      Supprimer
    5. Le mal existe et n'a rien de souhaitable.
      Par contre se gaver , s'abreuver de remarques sur les banquiers , les patrons , les riches est exactement mettre de l'huile sur le feu. Ils sont fiers et se renforcent de nos souffrances.
      La bête se nourrit des cris de ses victimes.
      Ce n'est ni spirituel ni psychologique. C'est une réalité que chacun peut expérimenter.
      J'ai vécu un entretien de licenciement (enregistré en cachette)où l'employeur se félicitait ouvertement de mon départ et souhaitait que ce soit "triste pour moi"car je n'existerai plus sans lui!
      J'ai simplement répondu que ses propos n'avaient aucun sens car un patron n'existe que s'il a du personnel qui accepte de travailler pour lui. Et là , surprise! Il a pivoté son fauteuil et s'est mué dans le silence face au mur!!! Comme un gosse boudeur!
      Voilà ce qu'est le vrai pouvoir quand il est face à ses limites...Un homme reste un homme et il ne sert à rien de dire j'ai mal quand il vous fait mal. Il faut aller le chercher les yeux dans les yeux et lui montrer qu'il n'existe "que" grâce à nous, si on le veut bien...

      Supprimer
    6. et traduit en clair ?

      Le pouvoir n'est pas du côté des riches?

      C'est nous qui les engraissons volontairement?

      On ne va pas rester là sans rien dire ?

      Supprimer
    7. dire? oui , mais faire c'est mieux.
      Est-ce qu'il y a des activistes ici?
      Chacun son truc et même dans la boite on entend souvent les même râler. Mais quand il faut se bouger ils ont toujours une bonne excuse...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.