vendredi 30 mars 2018

« La Croisade des enfants » revival.

Je vous passe ma traversée du XVIII° jusqu’au X° ce matin....incroyable !!!!!!! Hallucinant !!!! Indescriptible !!!!! Des clandestins partout, en haillons, des types se battaient pour un paquet de poudre....Bref... hors contrôle .... dans mon quartier des gamins marocains seuls dès l’âge de 8 ans et arrivés clandestinement en France se droguent et agressent les passants.

Vous avez bien lu « des clandestins  marocains de 8 ans » qui « refusent » toute aide et donc... se droguent dans la rue. Sérieux, les gars ????

Où est passée l’aide sociale à l’enfance ????? Mystère ! (Voir sur France bleue Paris et ailleurs).

On fait comment à 8 ans pour traverser la mer ???

À la fac de Toulouse, à Tolbiac et Paris I, ils veulent passer devant la fac de St-Denis ? Ils font un concours de saleté ? Un concours de bêtises ?

Y’a un diplôme maintenant ?





Hors contrôle aussi.

———-

Tout mis bout à bout je pense à la « Croisade des enfants ». Un fait historique entre mythe et réalité.

Les plus jeunes, affamés et particulièrement cruels lancés sur les routes..

Avant chaque guerre il y a formation de « bandes d’enfants ». En Allemagne avant 1939 des groupes enfants vivaient dans les forêts...

C’est peu documenté car ça signifie que les parents ne peuvent plus les nourrir et les rejettent d’un supposé « foyer »... ils vont donc mettre le feu ailleurs....

On en est là .....

———-

La « Croisade des enfants », en 1212 est  mouvement millénariste, et prend son nom du latin pueri, qui peut aussi signifier « les enfants de Dieu » ou « des hommes se trouvant en état de pauvreté[». 

(Wikipedia).

(Faut pas que j’oublie de vous dire qu’a la fin on les zigouille....)




La Croisade des enfants, par Gustave Doré.

20 commentaires:

  1. je suis proche de Paris, les seuls "mineurs" que j'ai vu, ils semblent être plus des adolescents, voir de jeunes adultes, mais des mineurs de 8ans comme ça perdu, j'en ai jamais vu, j'avoue j'ai peine à y croire que des familles et l'état du maroc ou autre les abandonne ainsi je ne comprends pas le concept;

    vous aviez parler avec eux, est ce possible de les comprendre, de connaitre leur histoire ?

    Pouvez vous me dire où cette zone est dans le 18e arrondissement, quelle rue, que je puisse voir ces mineurs de 8 ans, et tenter de les aider si possible (vous exagérez pas, non ?) ? (si ce que vous dites est vrai la situation est vraiment pire que ce que je pensais).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne fais pas attention à ce que raconte Wendy, à l'entendre parler on se croirait à Bamako.

      Supprimer
    2. je travaille en lien avec le secours catholique, et oui par moment c'est vraiment Bamako (certains coins désolés du 93), j'exagère pas, c'est pas facile à gérer ni à les approcher, j'ai besoin d'en savoir plus sur ces mineurs enfants, parce que à part sur les infos (wendy n'est pas la seule à en parler) j'en ai jamais vu, même les enfants roms ne sont pas seuls !

      j'ai besoin d'infos Wendy, et je pourrai peut etre aider.

      Merci

      Supprimer
    3. Je suis d'accord mais Wendy dès qu'elle sort de chez elle croise des grands noir qui lui vole ses courses des drogués qui s'injecte des dose d'héroïne des salafistes qui tiennent la prostitution et des bouchers qui transporte de la viande sans véhicule réfrigéré.
      Voilà le florilège d'aventures qui arrive à notre petite fée.

      Supprimer
    4. Laissez le baobab de Bamako tranquille, merci. Et l'écologie ?

      Après, chacun a le droit d'habiter dans un trou à rats. En plus, pour le coup, c'est factuel.

      Bienvenu dans l'enclave...

      https://www.youtube.com/watch?v=96h97kNEgXM

      Mon Dieu, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font...

      Supprimer
    5. Les mineurs isolés dits « du Maroc » (?) sont entre Barbes et chateau rouge dans la Goutte d’or. Souvent vers le square Alain Bashung.

      Sinon, je vous invite à descendre à Marcadet Poisonniers et à marcher jusqu’au M° La Chapelle en passant soit par la rue de Jessaint soit par la rue Marx Dormoy pour ceux qui ne me croient pas.

      Je ne mens pas.

      Supprimer
    6. Ce qui est extraordinaire, c'est que ceux qui insultent wendy dans les commentaires en l'accusant de faire dans le mytho habitent peut-être à Paris. C'est ce qui me choquent le plus quand je vais à Paris. Il y a vraiment 2 Paris, le Paris du tiers-monde où peu de français s'aventurent et le Paris des privilégiés qui votent Macron et où on ne croise absolument aucun étranger. En fait seuls les français qui vivent dans les quartiers tiers-mondisés de Paris ou de banlieue savent la gravité de ce qui se passe en France. Mon seul souhait quand la guerre civile éclatera, c'est que les hordes de "chances pour la France" se déversent dans les quartiers protégés jusqu'à maintenant et qui ont encouragés leur invasion. Allez les pépites, je vous laisse une idée des quartiers à visiter en lien.

      https://www.youtube.com/results?search_query=d%C3%A9couvrir+paris

      Supprimer
    7. C'est la même chose dans toutes les grandes villes des coins calme et des coins plus agitée, mais de là à venir nous dire que à chaque coin de rue on trouve un dealer un enfant abandonné et je ne sais quoi d'autre il ne faut pas exagérer.

      Supprimer
    8. merci pour l'information wendy, je suppose qu'ils doivent etre tous les jours là bas, je vais checker ça;

      ce qui me fait "titiller" c'est que si tu dis qu'ils prennent de la drogue, ils doivent s'en payer et s'en fournir, y a de grandes chances que certains d'entre eux se prostituent malheureusement, que certaines en profitent de les payer en échange d'un acte sexuel, je suis déjà tombé sur des histoires comme ça avec les parents de roms qui vendent litterallement leur enfants, qui à leurs yeux trouvent que c'est un job comme un autre.

      Il y a une misère qui se voit pas qui est pire, qui est voilé actuellement; ce que vous trouvez de pire dans ces rues, c'est à peine la face visible, il y a de grands réseaux pedocriminels ici sur paris, un des gros hubs d'ailleurs et ça se fournit au délà de la périphérie dans le 93, vous avez déjà entendu parler des caids de cités dû à la concurrence de la drogue se tournent vers le proxénétisme, des jeunes filles mineures de 15 ou 16 ans mais même ça c'est dépassé, maintenant c'est de jeunes filles de 10 ans, généralement d’Afrique qui débarquent ici, mais parfois née en France (je parle pas ici des élites avec leur rituel et tout ils sont d'un autre niveau eux, mais ceux d'en bas qui s'y mettent egalement), et au vu de la demande et de l'offre, ce n'est une question de temps que ça se diversifie et ça prend de tout ! c'est complétement affolant parce que ça devient institutionnalisé et plus visible ! et dans ces quartiers là y aura jamais la police qui viendra enquêter, c'est un terreau fertile de pédophilie naissante et surtout sans entrave

      Merci wendy

      Supprimer
    9. "C'est la même chose dans toutes les grandes villes des coins calme et des coins plus agitée," ben fais un effort, met des liens pour faciliter :))

      Supprimer
    10. Les « quartiers protégés » ne le sont plus tant que ça.

      Je vois de l’intérieur comment la saleté et le n’importe quoi se déplacent du nord est parisien vers le centre.

      Hé, oui ! Moi j’ai l’habitude mais certains ne voient pas ce qui s’étend ...

      Où sont les Indo-pakistanais du 10° ? Maintenant pour un œil averti tu les vois disparaître mois après mois...

      Un œil non averti peut encore croire en leur présence mais ça relève davantage de la foi que d’une observation raisonnable.

      Peu à peu... Paris se centre sur son centre : le 1,2,3,4,5,6,7 et...basta !!!! Certains coins du 8° sont beaucoup plus dangereux que mon quartier....

      Je sais pas, moi, sortez un peu les gens qui ne me croient pas...

      Ce matin j’ai croisé un type qui aurait du être hospitalisé en urgence parmi tous les autres. :

      Au crack et à l’alcool, en super haillons il tentait en titubant et en parlant tout seul de récupérer les mégots dans les grilles autour des arbres...

      A vue d’oeil Ça doit faire au moins 6 mois qu’il ne s’etait Ni changé ni lavé même le visage.... un africain débarqué il y a peut être des mois....

      Boulevard de Rochechouart ça part en sucettes... entre Barbes et Blanche... en sucette totale !!!!

      Bref, promenez vous !

      Supprimer
    11. Non, ce n’est pas pareil dans toutes les grandes villes !

      A paris il y a une énorme vie nocturne souterraine...

      Les petites prostituées blacks c’est l’enfer,,, elles entrent parfois dans les labos d’analyses ou les pharmacies car elles ont un préservatif coincé et qu’elles ne l’atteignent pas...plombé ?

      Je témoigne de ça.

      Les petites prostitués sont en groupe de 2/3/4 pas plus ... parfois voilées..... elles font semblant de discuter et tout à coup elles suivent un type...

      Sur les bd extérieurs vous croyez qu’ils font quoi la nuit ?

      Alcool, drogue, prostitution... tout ce qui peut se passer à Paris qui ne dort jamais mais pas à Limoges ou à Toulouse...

      D’où vient le pognon ? J’ai donné des pistes... les ventes à la sauvette ça va bien dans certaines poches non ? Et ceux qui vendent ne touchent pas 100% ils reversent....

      Bref l’organisation mafieuse est 1000% réussie !!!!

      Supprimer
    12. Ouvrez les yeux, c’est tout.

      Supprimer
    13. Rien de nouveau sous le soleil, il se passe exactement les mêmes choses depuis des siècles, l'esclavage et la prostitution infantile existait déjà sous le roi, la misère se rapproche toujours des capitales et des grandes villes industrielles de type Lille Marseille Lyon Toulouse c'est sûr qu'à Limoges c'est beaucoup plus calme.

      La misère se déplace ha bon, tu vas me faire croire que ton africain qui sent la pisse va pouvoir se rapprocher de l'Élysée hum j'en doute, demande-lui de s'arrêter devant une école juive tu vas voir combien de temps il va y rester.

      Supprimer
    14. LOL t’es né où toi ???

      Mdr ! Non, désolée Paris n’a pas été toujours dans cet état là, ni Marseille, ni ailleurs.

      Ça s’est bien bien détérioré depuis 2014-15.

      Maintenant on est d’accord, il n’y a plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

      Pas utile d’ajouter n’importe quoi, non plus, mon ami !

      (Quel rapport avec l’ecole Juive ? Mystère...)

      Supprimer
    15. Entre 2010 où je suis arrivée dans le quartier et 2018 c’est quasiment le jour et la nuit !!!

      8 ans et le quartier ethnique sympa et coloré s’est transformé en cour des miracles triste ...

      Supprimer
    16. "Entre 2010 où je suis arrivée dans le quartier et 2018 c’est quasiment le jour et la nuit !!!"

      Ha bah bravo Wendy ! Qu'est-ce que tu leur as fait ?!? :(

      (je joke hein)

      Supprimer
  2. Je lisais il n'y a pas longtemps qu'ils suffisait de laisser entrer et agir la lumineuse communauté de lumière pour obtenir ce fabuleux résultat quelques années après.

    Joyeuse Pâque toussa.

    Pendant ce temps un sale truc se prépare dans les coulisses sur ce lit de bons sentiments... Et pas celui qu'on croit. Paradoxalement ce sera peut-être notre chance de survie. Si on arrête de tendre la main alors qu'on est faible. Ça se comprenait quand on était fort. Plus maintenant.

    Le scénario de la mort lente est le pire de tous... il est encore temps, n'écoutez pas les défaitistes. Toutes les armes métapolitiques sont déjà là.

    Arise !

    RépondreSupprimer
  3. Ach !

    https://www.youtube.com/watch?v=NxBmq8852c0

    La Croisade des enfants, par Gustave Doré...

    Tof' a peut-être raison pour le bateau...

    https://www.youtube.com/watch?v=Q9mTyeKUtsk

    Je préfère Julien...

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.