samedi 31 mars 2018

image du passé.

Instantané.

Usine à Russelsheim du constructeur automobile allemand Opel, au début du siècle (via AFP).


Sauf erreur de ma part que je corrigerai il s’agit d’une emboutisseuse ou d’une presse.

Si c’est bien le cas, vous ne vous figurez pas l’enfer que c’était. Quand la presse tombait sur le métal les ouvriers sautaient sur place. Le bruit dans ces ateliers était intenable.

4 commentaires:

  1. Oui mais à cette époque tu faisais peut-être un boulot de merde mais tu étais bien payé Aujourd'hui tu es payer à coup de lance pierre et ta paye n'évolue plus avec le coût de la vie.

    RépondreSupprimer
  2. Plus le lubrifiant pleins les poumons parce que ça se fait pas à sec
    impossible de poster avec Firefox ou chrome c'est quoi ce binzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact ! + le lubrifiant !!! Un enfer ! Travail : 45 h en horaires 3/8 !!!

      (Pour le souci chrome ... je ne sais pas... rien de spécial de mon côté)

      Supprimer
  3. faut sortir ma cocotte! Une presse est toujours une presse. Les bagnoles est faite avec ça !
    Les vibrations et le bruit sont toujours présents.
    La machine a changé d'allure mais c'est toujours un travail difficile.
    Votre génération croit toujours que le travail est fait sur une autre planète.
    Tapez sur vos claviers et restez tranquillement avec votre air climatisé. Il y a des millions de gens qui bossent toujours pour fabriquer vos biens de consommation.Les conditions de travail sont toujours aussi difficiles.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.