mardi 6 février 2018

« Humains », vite l’espace !

1) migrations terrestres.



Il aura le prix de la Mostra de Venise. 
Même si tout le monde est gavé par le « vivre ensemble » qui n’existe toujours pas, voir de moins en moins.



2)migrations interstellaires rêvées.

Je serais un E.T. je nous tirerais à vue comme des lapins. Et je ne nous mangerais pas, nous sommes tous empoisonnés, irradiés, dégénérés, mutants.







« Salut les martiens ! On arrive on va tout vous pourrir ! Mais bon, on sait dessiner et faire de la musique. C’est quoi ton code wifi ? »


9 commentaires:

  1. Quel est l'intérêt de mettre en orbite une voiture avec des pneus ?

    Je préfère méditer sur cette citation d'Einstein :
    "Le temps n’est pas ce qu’il paraît être.
    Il ne se meut pas uniquement dans une direction, et l’avenir existe simultanément avec le passé.»




    RépondreSupprimer
  2. pas besoin de "méditer" Einstein pour comprendre le sujet.
    Le véhicule interstellaire est déjà là depuis longtemps...
    Il n'a pas de roue il a 2 jambes.

    RépondreSupprimer
  3. Conquête spatiale, un film de la société CONVAIR.

    En 1962, la société CONVAIR candidatait pour la mission lunaire.

    Film :

    https://www.youtube.com/watch?v=Q-x8NO2bw40&list=PL7DDA54A0628C6392&index=49

    (Je recommande cette chaine youtube, véritable capsule temporelle de films techniques anciens pour les aficionados.)

    A 14mn50, les ingénieurs de CONVAIR disent : on a récupéré les morceaux de la fusée de John Glenn en Amérique du sud (qu'il fut à bord ou pas).

    Quand on l'a examiné, elle était constellée de cratères et trous provoqués par les micrométéorites.

    La fusée n'a passé que 4H50 en orbite.

    Allo Houston ?

    Question : de combien de trous la bagnole de Musk ou l'ISS devraient ils être grevés ?

    A la lumière de ce film de 1962, il apparait que dès lors qu'on quitte l'atmosphère, le bombardement météoritique est permanent.

    J'aimerais bien demander à Pesquet, dans son petit pull marine au fond de sa piscine ce qu'il en pense.

    Par ailleurs, il apparait évident qu'en 1962, leur projet de LEM était déjà bcp plus abouti que le projet final de Grumann qui est censé s'être posé sur la Lune.

    Au moins y a t-il deux sièges pour s'assoir et piloter le LEM dont les commandes de vol sont copiées sur celles d'un hélico.

    Dans le LEM de 1969, les 2 zozos étaient debout dans leur cabine téléphonique.

    Au décollage, ils auraient du se retrouver avec les gencives dans les godasses.

    Personne n'a pu descendre du LEM. La configuration de la porte placée sous le panneau de commandes du module ne permettant pas de sortir du véhicule avec le bardas d'un astronaute sur le dos.

    https://www.popsci.com/blog-network/vintage-space/seeing-inside-apollo-lunar-module#page-4

    La porte de sortie est sous le panneau de commandes à la gauche de Buzz en dessous.

    Pas la place de sortir et encore moins de manipuler la poignée de sortie avec les moufles des astronautes, d'autant qu'ils ne peuvent pas se baisser ou se contorsionner avec leur bardas.

    Et je n'ai toujours pas compris comment ce bon vieux Buzz Aldrin a pu s'équiper alors que son pote Amstrong avaient ses moufles aux mains.

    Faut au moins 2 mecs avec tous leurs doigts pour sécuriser un scaphandre, c'est dans tous les films.

    Comment auraient réagi les composantes techniques du LEM plongées dans le vide de l'espace après ouverture de la porte ?

    Comment ont-ils put faire avaler qu'on peut se passer d'un SAS de sortie, qu'une simple porte suffit qui laisse l'intérieur du vaisseau à la merci du vide spatial ?

    On cherche des images ou des sources pour dénoncer le programme spatial habité.

    Les meilleures sources de ce dossier sont toutes officielles, pas un seul de leurs trucages bidons des années 60 ne passe la rampe d'un examen superficiel.

    Heureusement, aujourd'hui avec le CGI, ça va mieux.

    On constate d'ailleurs que les progrès en matière d'images de l'espace n'ont pas suivi les progrès des appareils de prise de vue ou des sondes spatiales, mais celles des techniques CGI.

    Les russes viennent de sortir leur "Gravity", histoire de faire bonne mesure, avec le film Salyut 7, sauvetage putatif de la station éponyme.

    http://www.voirfilms.ws/salyut-7.htm

    Pas mal du tout d'ailleurs, on s'y croirait, on a même droit à la bonne vieille propagande soviétique !

    Tof

    RépondreSupprimer
  4. Puisque ce personnage semble connaître tout de la circulation dans l'espace et de ses problèmes ...rêvons un peu.
    Le grand jeu de dire que la conquête spatiale est du cinéma continue.
    On pourrait imaginer que ...oui ce qu'on nous montré est du cinéma.
    Mais si discretos une autre forme de voyages spatiaux se déroulait à notre insu?
    Il y des témoignages d'origines très variées qui en donnent des récits en long et en large.
    Les 2 versions pourraient très bien être crédibles. Tout en sachant que la version cinéma peut mettre de l'ambiance supplémentaire en pipotant tous les articles sur le sujet.
    Et nous embrayons sur la désinformation de la désinformation(sic).
    Et voilà non pas de la propagande soviétique mais le foutoir que chacun peut découvrir sur le sujet en ligne ou dans les bouquins....

    RépondreSupprimer
  5. Bien sûr on va nous faire croire qu'un gars sortie de nulle part va conquérir l'espace.

    Tout les Musk, Jobs, zukerberg et Gates sorte pas de nulle part c'est d'excellent communiquant qui vendent surtout de la technologie militaire mais avec une option façade cool pour attirer les ploucs dans les nouvelles technologies.

    N'oubliez pas que si c'était IBM qui avait créé la technologie d'aujourd'hui les jeunes n'aurait pas adhéré mais comme Steve Jobs et Bill Gates on fait le travail de cool attitude leur technologie était devenu cool pour l'époque Mark Zuckerberg et Elon Musk sont les nouveaux VRP pour la jeunesse

    RépondreSupprimer
  6. s'il n'y avait que la jeunesse ce serait bien.
    La technologie est l'option la plus facile quand une race veut conquérir une planète.
    Les têtes d'affiche locale sont juste de petits revendeurs.
    On est complètement à l'envers et ce n'est pas un gars de chez nous qui va conquérir quelque chose là-haut.
    Il y a plusieurs factions extérieures qui s'agitent dans notre quotidien. Certaines sont aux commandes du vaisseau et d'autres sont des infiltrées.
    Le problème c'est que les infiltrés sont là depuis longtemps et nous connaissent bien....Ils se sont débrouillés pour nous préparer au grand moment de vérité qui arrive. Ils ont bien chauffé la salle et l'ambiance est sympa....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais les jeunes d'hier sont les vieux d'aujourd'hui et les jeunes d'aujourd'hui seront les vieux de demain.
      Chacun est le futur fossoyeur de son propre peuple.

      Supprimer
  7. "fossoyeur" ou faux-soi-ailleurs ?
    T'a pas compris l'histoire! Les infiltrés ne sont jamais dans cette histoire qui va d'hier à demain.
    Les infiltrés ne sont pas le peuple. Ils ressemblent physiquement à tout le monde. La différence? Hyper importante ! Aucune émotion , corps incomplets sur le plan énergétique.
    Comme je sais? Devine!
    Le scénario du temps qui passe est une "antique" procédure.
    C'est fini tout ça. Tu peux changer ton passé et ton futur.J'imagine que tu comprends alors les manigances qui se passent au sommet de notre pays?
    Descendez de votre "rêve" spatial. On vous bricole pendant votre sommeil hypnotique.....
    "Défanse d'informer les tomates"(sic)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. petit ajout: juste une info pour le temps qui passe (pour certains)...
      Les infiltrés ont parfois plus de 6000 ans de présence sur terre et encore plus en valeur relative suivant leur provenance....

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.