dimanche 25 février 2018

Ça pince à pinces.


Gobee. bike retire ses vélos flottants du marché français.

Victime de vandalisme, la start-up cesse son activité en France où elle s'était installée cet automne.

L'aventure aura été de courte durée. A peine cinq mois après avoir déployé ses premiers vélos verts dans plusieurs villes de France (Lille, Paris, Reims et Lyon), la start-up Gobee. bike a annoncé samedi son retrait définitif du marché français à cause des dégradations et des vols. Cette jeune pousse créée par un Français à Hong Kong avait été  la premiere a proposer des velos en libre-service sans station (free-floating) dans l'HexagoneSource

"Sur les mois de décembre et janvier, la destruction en masse de notre flotte s’est amplifiée en devenant le nouveau passe-temps d’individus, le plus souvent mineurs, explique l'entreprise. Au total, ce sont plus d’un millier de vélos qui ont été volés ou privatisés, près de 3 400 vélos endommagés, environ 280 dépôts de plainte enregistrés auprès de la police et près de 6 500 réparations effectuées par nos agents sur le terrain et nos partenaires de réparation."

(Ben alors, les franssais, vous savez plus vous tenir ? Punis.)
——- file de migrants qui attendent la distribution (sauvage) de repas rue Pajol (18°).




Il fait froid...très froid...

Actualité médiatique chaleureuse et forcément réconfortante :




J’espère que les migrants, les SDF et les mal-logés ont la TV. Cette magnifique information leur remonterait le moral !



krottt !


Allez les gars, plus que 4 ans 1/2 ou 4 mois... je sais plus...je sais pas...4 semaines ? 

Diabolique....