lundi 1 janvier 2018

voyage pas cher à Soweto.


(... des français s’insurgent contre la présence policière.)

Besoin d'évasion ? Air E-R vous propose une place en class-à faire à Champigny-sur-Marne.

Besoin de dépaysement ? À seulement quelques encablures de la capitale de la France, il ne vous en coutera qu’un ticket SNCF pour vous plonger dans un tout autre univers.

Encore hésitant ? Air E-R prend en charge le rapatriement en cas d’accident.




16 commentaires:

  1. Une meute de voyous décérébrés et excités pour fêter la "faceblack" (soirée facebook)veulent allumer le feu comme ils disent, retournent une voiture et s'acharnent contre une policière blanche passée à tabac par cette bande de lâches agissant en meute. La victime avait-elle une arme pour se défendre car il s'agit d'une agression collective?

    Où étaient les forces de l'ordre à part les 40 mobilisés en permanence et inutilement au Touquet pour garder la résidence secondaire de Jupiter? Pourquoi laisser une policière seule surveiller cette banlieue malgré les risques encourus et les menaces actuelles pesant sur les policiers? Colomb fait profil bas ; les médias de BFM/PRAVDA se la bouclent, comme d'habitude.

    RépondreSupprimer
  2. Commentaire du Parisien sur les circonstances:

    -Il est un peu plus de minuit à Champigny quand la tension monte lors d’une soirée organisée dans un hangar. Un groupe refoulé de cette soirée serait revenu à la charge en enfonçant une porte. Près de 200 personnes se retrouvent dans une échauffourée. Ils ont cassé tout ce qu’ils voyaient et retourné une voiture. L'officier de permanence et sa collègue foncent sur place. L’officier prend plusieurs coups de poing à la figure : son nez est fracturé et il souffre de plusieurs contusions. La policière est projetée au sol avant d’essuyer de nombreux coups de pied, blessée au visage et à la tête. Les renforts arrivent et les policiers font usage de flash-ball, de grenades de désencerclement et de lacrymogène. Les auteurs du lynchage prennent la fuite mais deux personnes ont toutefois été interpellées pour jets de projectiles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Les renforts arrivent et les policiers font usage de flash-ball, de grenades de désencerclement et de lacrymogène."

      Ils auraient dû tirer sur eux à balles réelles et les tuer.

      Qu'ils ne viennent pas se plaindre si ça recommence avec les mêmes.

      C'est comme les congoïdes aux amériques. A force de faire se reproduire les plus fort sans jamais sanctionner ça donne une cata.

      C'est voulu par en haut. Ceux qui payent les flics. Alors s'ils pleurent ce sera le soir en se cachant. Rappelez-vous qu'en revanche ils tireront sur vous sans réfléchir si vous voulez faire changer ce système de fdp qui les nourrit. :)

      Bien fait pour leurs gueules en fait. Surtout pour la femme qui n'a rien à foutre dans la police. Abrutie de 50 kilos. Voleuse de travail d'homme.

      Ce n'est que le début. Ils ont élevé une génération de tueurs de blancs. Les keufs seront les premiers à manger comme ils ont été les premiers à frapper les patriotes en toutes circonstances. Enjoy ! :)

      Supprimer
    2. Et puis y aller à deux faut être zinzins...

      Supprimer
  3. bilan officiel du réveillon du Nouvel An : 1 031 véhicules incendiés et 510 personnes interpelées dans la nuit, chiffres en hausse par rapport à l'an dernier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et dans la cité des mamas africaines pondeuses qui allaient patrouiller ?

      Supprimer
  4. bonne année,
    Trump le décroissant ^^

    Le président américain estime que les 33 milliards de dollars versés par les États-Unis au Pakistan n'ont pas eu de conséquences positives dans la lutte contre le terrorisme.
    http://www.europe1.fr/international/donald-trump-laisse-entendre-quil-pourrait-supprimer-laide-des-etats-unis-au-pakistan-3534647

    RépondreSupprimer
  5. La liberté de commettre des délits, demandez là.
    Champigny les soweto?

    RépondreSupprimer
  6. https://www.youtube.com/watch?v=hxoz47p43IU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est "en prison" alors qu'il n'est qu'innocence. Notre frère animal. :(

      Supprimer
    2. J'y ai vu un parallèle avec le film de Champigny où au début le spectateur est derrière des barreaux et dit ouai ! ouai !

      Mais l' exemple ci dessous aurait été plus judicieux ...

      https://www.youtube.com/watch?v=VIIROMPdi3I

      Supprimer
    3. C’est déjà demain !!!!

      https://youtu.be/TdSx-mBrXfg

      Anticipation de 2019.?

      Supprimer
  7. Mais la véritable racaille n'est pas à Champigny ...

    https://www.zerohedge.com/news/2018-01-01/us-intelligence-reportedly-gives-israel-green-light-assassinate-irans-top-general

    RépondreSupprimer
  8. Faut sortir l'arme nucléaire...

    RépondreSupprimer
  9. Honnêtement, moi vivre avec des sauvages, jamais de la vie...

    RépondreSupprimer
  10. Ça se saurait si ils essayaient de faire quelque chose!!
    Les chefs bien cons qui envoient leurs agents dans la gueule du loup, des agents bien cons qui devraient se mettre en arrêt maladie et arrêter les VRAIS coupables au lieu de faire le mec lambda, des meutes de zombies dont le tri aurait du être fait en son temps.

    Mais rassurez-vous!
    Jupiter a décidé d'aller les chercher à la source (les pauvres!!) et de les laisser entrer en masse!
    Le problème donc empirera, les policiers se suicideront à tour de bras ou deviendront encore plus obéissant............pour bien nous faire rentrer dans le droit chemin, parce qu'avec nous ils peuvent montrer leur gros "musques" vu qu'on a un minimum de savoir vivre.............pas comme les zombies ou ils savent qu'ils risquent leur peau sans que les zombies soient inquiétés (la justice les adore!!)


    Marmotte

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.