mercredi 17 janvier 2018

Un point alimentaire.



1) en Russie :

L'organisation à but non lucratif Roskontrol a testé six marques qui mettent sur le marché des poulets.

Elle a découvert que les poulets contenaient des antibiotiques, de dangereuses bactéries et des injections de saumure (eau salée) , qui sont utilisées pour augmenter le poids du produit. 
Source

2) au Japon :

source


Connu sous le nom de fugu au Japon, ce plat de poisson contient une dose potentiellement mortelle de neurotoxine dans son foie qui doit lui être ötépar un personnel spécialement formé.
Un supermarché de la ville japonaise de Gamagori vient de vendre cinq paquets de poisson fugu avec leurs foies encore en place, ce qui a incité les autorités à émettre un avertissement d'urgence aux citoyens.

Environ 12 personnes sont tués par le fugu chaque année au Japon, et même si cela peut sembler beaucoup, c'est en fait moins par habitant que le nombre de personnes tuées en mangeant des huîtres crues aux États-Unis. (😉)

2 commentaires:

  1. Les bonnes huitres de la Hague. Miam. :)

    Ça vaut bien les fugu-shimas...

    RépondreSupprimer
  2. et ....en avant ,les poulets russkof ,décidément le
    Vlad s'en prend plein la gue.....le

    bonne journée a tous et a plus

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.