mercredi 17 janvier 2018

NDDe la ZAD !

A l'issue du Conseil des ministres ce mercredi, le premier ministre a annoncé l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes et ......
.....a laissé "jusqu'au printemps" aux occupants de la ZAD la possibilité d'évacuer "d'eux-mêmes".

😂😂😂😂😂😂😂

Une décision, après plus de 50 ans de débats, qui ne satisfait évidemment ceux qui étaient favorables à cette construction. source
————-


Surtout pas de vague ! On joue la montre... ce gouvernement est vraiment faible...c’est juste mon sentiment... on est assis sur une poudrière et ils le savent...



mignon.

19 commentaires:

  1. C'est une Fake news gouvernementale!
    Dès que les zadistes auront évacués le terrain tranquillement - tandis que Vinci fera appel de la décision ou fera pression sur M1er - pof, retour des buldozers!!

    Je suis TRES méfiant et à juste titre!!

    Que le gouvernement donne des preuves de l'abandon, des preuves tangibles et incontournables!

    Sinon, je suis ravi!!
    Après la COP 21, cela aurait été très mal venu de faire cet aéroport!!

    Wait and see!!

    MArmotte

    RépondreSupprimer
  2. Méfions nous que ce pas en arrière ne soit que de l'élan

    RépondreSupprimer
  3. Des centaines de particuliers ont été expropriés par l'état ... pour rien.
    L'état va malgré tout devoir payer Vinci ... pour rien.
    Le contribuable paye ... pour rien.
    Nous sommes un pays de merde.

    RépondreSupprimer
  4. Vous allez comprendre les enjeux financiers pour la nation, soit la rupture de la concession Vinci autorisée par fillon et lagarde (encore et toujours) validée par décret en 2010; à mon avis , les indemnités se négocieront dans une fourchette entre 600 millions à 1 milliard : prix de la concession en 2009 pour 55ans = 408 millions +intérêts et accessoires. C'est nous qui payerons, comme d'hab. Par ailleurs les forces de l'ordre vont évacuer la zad à partir du 8/02. Les zadistes seraient au nombre de 30.000 et deux fois moins selon les autorités. Cela promet d'être chaud.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans déc' ? Ils sont aussi nombreux que ça ? Source ?

      Supprimer
  5. Est ce que vous avez vu toutes ces terres en friche depuis des dizaines d'années ?
    La nature y ayant repris ses droits, pour le plus grand bien de la faune locale.
    Aéroport ou pas, vous croyez vraiment que l'homme va pas tout bazarder comme a son habitude !
    ya trop d'argent a se faire, que ce soit dans l'agriculture intensive ou d'autres projets.

    RépondreSupprimer
  6. Pour l'instant c'est comme dab avec la macronnie.On fait du bruit d'un côté et on fait autre chose pendant ce temps.On apaise les contradicteurs avec des leurres car on sait tout d'eux.Et on attend de voir si d'éventuels "dérapages" vont permettre de karcheriser le terrain! C'est vrai qu'avant le 10 février on est dans le vrai scénario de com macronnien. On verra bien . Mais comme dans l'autre fil sur NDL
    "NDDL = Fake . Sujet n'ayant jamais existé.Quand un peuple s'ennuie on lui crée des News . La spéculation sur les terrains dédiés à cette opération était déjà très active à la fin des années 60.Les années 70 ont clos le sujet avec des manifestations monstrueuses très peu relayées dans les médias. Quand dans les années 2000 on a ressorti le lapin du chapeau c'était spécialement pour faire sortir du bois tous les activistes et les localiser. Inutile d'agiter ce sujet car il replongera dans l'oubli bientôt. "
    La seule différence actuellement c'est le grand déballage des "turpitudes" du dossier et en particulier toutes les enquêtes cachées sous le tapis par nos brillants politiciens.
    Nous sommes peut être comme dans l'opération "vide tes poches" de Lactalis et d'ici les prochains jours ils pourrait bien y avoir des gendarmes en train de "dératiser" tous les bureaux de la mairie de Nantes et de tous les petits et grands "barons" de cette manipulation.
    La 2 saison de la série démarre tout juste et les "roquets journaleux" sont aux abois! grrrrr!

    RépondreSupprimer
  7. Le gouvernement ne peut supporter de nouvelles bavures policières.

    Il y a des zadistes près à se battre, hommes femmes avec des convictions fortes.

    Ils y aurait des accidents, sûrement des morts. De graves blessés.

    Le gouvernement Macron se refait une virginité.
    Hulot aurait démissionné dans le cas contraire.
    Qu'elle crédibilité après ?

    Make our planet great again.
    Mais faut être cohérent.

    Au moins un peu.

    D'ici 5 ans ils ont le temps d'en balancer de la bombe lacrimo

    RépondreSupprimer
  8. https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10215819216618820&set=a.1733995435166.2096467.1396973333&type=3&theater

    RépondreSupprimer
  9. Collomb montre les muscles et veut expulser les zadistes; Travert et Hulot veulent des cultures bio; quant à Vinci, le concessionnaire victime, les indemnités de dédommagement seraient fixées à 360 millions d'euros..

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/01/18/97002-20180118FILWWW00109-travert-veut-dedier-les-terres-de-nddl-au-bio-pour-la-restauration-collective.php

    RépondreSupprimer
  10. hop hop hop attention actuellement c'est la danse de l'ours pour faire peur et tenir des postures.
    Positif:on n'a jamais autant parlé des zadistes petits et grands , félés ou pas du bocal, mais surtout ressemblant étrangement à mr ou mme tout le monde. Bref c'est le peuple français avec un petit côté village d'Astérix!
    Négatif:toute cette affaire sent la manip de com de la macronie qui comme dab fait croire quelle agit ...alors qu'elle ne fait rien! Un joueur qui jette l'éponge dans un combat n'est pas forcément un héro? Mais là si!
    Attendons que soit vraiment passée la date du 10 février pour savoir si tout ça est vraiment suivi.
    Et surtout attendons les semaines et les mois qui viennent pour le grand déballage des grandes turpitudes de nos élus dans les dossiers cachés sous le tapis. Quand la meute se déchainera ça va balancer dur. Les forces de polices en villégiatures dans la région sont précisément pour protéger les zadistes de cette grande colère que nos élus-avionistes vont instrumentaliser par des manifestations "spontanées". Et non pour le soi-disant respect de l'état de droit.
    Mais tout le monde s'en doute!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tous ces conseils , les commerçants de Nantes et de Rennes vont se préparer et anticiper la casse possible dans les semaines qui viennent.
      Autre affaire concernant une affaire résolue par la Bretagne:Ecomouv le retour...
      L'état veut relancer les portiques de contrôle et de péage. Cette fois ce "serait" pour les villes?
      Les bruits et rumeurs d'une éventuelle décision circulent en ce moment...

      Supprimer
    2. Quelle bonne idée un péage pour rentrer en ville ! Le meilleur moyen de finir de tuer ce qui reste de petits commerces de proximité en centre-ville ! J'ose imaginer que le péage ne concernera pas les zones commerciales en périphérie, n'est-ce pas ? ;)

      Supprimer
    3. Affaire à suivre mais serait certainement au bon vouloir de chaque ville.Comme toutes les intoxs écolo-gouvernementales on peut imaginer que c'est un délire qui n'aura pas de suite.
      La société de consommation dans son ensemble est en train de vaciller. Les gros moteurs (hyper et grosses galeries marchandes) perdent du terrain ici comme ailleurs. Les dernières stats des usa montrent la même tendance désertification des très gros et des petits centres ville .Le tout en ligne internet n'a pas encore atteint son seuil de rentabilité pour la grande distribution.Idem pour le drive qui est encore en phase non rentable.La libre concurrence et le marché est phase descendante par lassitude et perte d'intérêt des gens, plutôt que pour des problèmes de moyens.

      Supprimer
    4. on rejoint "volem rien foutre" et le besoin d'un rêve , d'un idéal qui ne peut être donné par la conso, l'argent, ou le travail "idiot".

      Supprimer
    5. Notre société n'est que creuser un trou pour qu'un autre le rebouche plus tard.

      Supprimer
    6. ben si c'est ça c'est bien comme avant. On disait "les toilettes au fond du jardin"
      A moins que tu parles d'une autre embrouille telle que la dette?
      C'est vrai que presque tout le monde rembourse des emprunts faits auprès de banques qui n'ont rien, sauf une signature.
      J'ai un copain banquier (en retraite) qui dit souvent que c'est les clients qui créent l'argent. J'ai mis longtemps à comprendre.Et enfin il m'a expliqué que l'emprunt c'est comme pour faire son jardin. Le banquier il donne un sac de graine (le dossier et les signatures de l'emprunt). Puis après c'est le jardinier(le client) qui fait tout le travail(la création de richesse, le remboursement ).Tout le monde est content puisque le résultat c'est de beau légumes(de l'argent qui devient réel)ou une belle voiture ou une belle maison.Et il n'y en a qu'un qui a trimé longtemps, des années, c'est le "jardinier"...(mr ou mme tout le monde!)

      Supprimer
    7. Dans une "autre"vie, une autre époque si on voulait monter une affaire ou si on avait des besoin de finances pour de gros chantiers (maison ou autre) on cherchait quelqu'un qui avait cet argent.Les banquiers ne prêtaient pas comme maintenant. Et ensuite on remboursait des traites à dates fixées lors de l'emprunt. Les défauts de paiement (mauvaises affaires ou autres) aboutissaient comme maintenant par une saisie d'huissier et vente aux enchères . Comme il y avait moins d'argent fictif les gens vivaient plus simplement.
      On a développé la société de consommation principalement par l'emprunt facile. La prolongation actuelle se fait avec la défiscalisation. C'est le top de la manipulation.Même si on dit que c'est un système qui enrichit les plus favorisés, c'est surtout un moyen d'endetter même ceux qui ne sont pas obligés de le faire!Et il parait que ça va encore plus loin car on vient de me dire qu'en Hollande les comptes courants sont imposés!!!Je ne sais pas si c'est vrai mais là c'est clairement le signal de la fin de la partie! Ce n'est plus la peine de bosser.
      Donc retour à "Volem rien foutre"....

      Supprimer
  11. Et si NDDL était ce qu'elle dit. Les mots sont des mots qu'il faut écouter et comprendre. Notre dame des landes est assez explicite. Si on comprend ce que veut dire le mot dame. Quand on dame une route en travaux publics on comprend très bien le terme.Là notre spécialité macronienne se la joue sur tous les tableaux.
    On DAME le paysage chaotique des "illustres" fauteurs de troubles. On écrabouille le sujet en donnant des similis reportages orientés. nos élus déblatèrent à longueurs d'interviews sur le droit et le respect. Et on déplace le regard vers Nantes et les riverains de l'aéroport existant. Pendant ce temps le DROIT des terres part en "quenouille" quand on voit les chinois qui achètent le sol français sans aucune intervention possible de notre macronie au ordres.
    Aux ordres de qui?
    That is the question?
    Transformer une défaite en victoire c'est certain. Mais victoire de quoi? De la communication, à défaut de parler d'intox?

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.