jeudi 11 janvier 2018

Mort dans la société du principe de précaution.

Une source

C’est inutile. Tout le monde « touche ». C’est la société du backchiche. La même qui dit appliquer le « principe de précaution » à grands coups de taxes tellement variées que ça mériterait un sketch.

Donc, l’état qui contrôle n’est pas responsable, la grande et petite distribution n’est pas responsable, l’usine n’est pas responsable. Personne.

[Inquiets ? Voici la liste des produits Lactalis potentiellement contaminés à la salmonelle... Accrochez-vous il y en a 14 pages : Ici ]

Peut-être que les enfants les plus fragiles sont responsables d’avoir été rendus malades .
Gènes défectueux ?

Au final seul l’eugénisme nous protégera ? C’est le message.

Une part des produits Lactalis. Une part seulement car l’agro-alimentaire est totalement opaque.



Pendant que les médias sont en boucle sur les questions fondamentales telles que :

-« Deux œillades appuyées sont-elles du harcèlement sexuel ? »
-« Faire la bise à une collègue est-ce une appropriation de son corps ? »
-« Demander deux fois à quelqu’un de prendre un café avec elle ou lui est-ce une agression sexuelle caractérisée ».

......nos zizis sont plus importants que nos enfants....