jeudi 11 janvier 2018

Mort dans la société du principe de précaution.

Une source

C’est inutile. Tout le monde « touche ». C’est la société du backchiche. La même qui dit appliquer le « principe de précaution » à grands coups de taxes tellement variées que ça mériterait un sketch.

Donc, l’état qui contrôle n’est pas responsable, la grande et petite distribution n’est pas responsable, l’usine n’est pas responsable. Personne.

[Inquiets ? Voici la liste des produits Lactalis potentiellement contaminés à la salmonelle... Accrochez-vous il y en a 14 pages : Ici ]

Peut-être que les enfants les plus fragiles sont responsables d’avoir été rendus malades .
Gènes défectueux ?

Au final seul l’eugénisme nous protégera ? C’est le message.

Une part des produits Lactalis. Une part seulement car l’agro-alimentaire est totalement opaque.



Pendant que les médias sont en boucle sur les questions fondamentales telles que :

-« Deux œillades appuyées sont-elles du harcèlement sexuel ? »
-« Faire la bise à une collègue est-ce une appropriation de son corps ? »
-« Demander deux fois à quelqu’un de prendre un café avec elle ou lui est-ce une agression sexuelle caractérisée ».

......nos zizis sont plus importants que nos enfants....





6 commentaires:

  1. Une solution très simple qui réglerait beaucoup de problèmes : rétablissement et application de la peine de mort. Les industriels et les politiciens y passeraient pour la plupart et magiquement nos problèmes disparaitraient. Plus de "crise", plus de réchauffement climatique (haarp + chemtrails), plus d'invasion migratoire, plus de mondialisation nazie. Il faudra y penser vite, je parie que ce serait magique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A Anonyme11 janvier 2018 à 02:45
      "rétablissement et application de la peine de mort. Les industriels et les politiciens y passeraient pour la plupart"

      Ben non!

      Parce que ce sont les politiciens qui maintenant font les lois avec le soutien indéfectible des industriels.
      Donc aucun problème ne sera résolu par ce biais......et je le déplore!!

      Nous ne sommes plus depuis longtemps dans une démocratie mais une dictocratie, une démocratie qui n'en a que le nom!!

      La rébellion ou la révolution n'est pas non plus une solution, car on sait tous que des petits malins se glisseront dans le jus pour nous entuber encore plus!

      La résistance "passive" est à mon sens la seule solution : nous devons être un virus, une bactérie!
      Utiliser notre "hôte", le coloniser de l'intérieur, le vampiriser!!

      Marmotte

      Supprimer
  2. Quand on voit ça :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Lactalis#Critiques_et_proc%C3%A8s

    On peut se poser des questions sur cette multi-nationale et ses pratiques...

    RépondreSupprimer
  3. "Lorsque le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt"................ou le zizi:):):)

    Marmotte

    RépondreSupprimer
  4. Tu viens de comprendre que seul le cul compte, vous avez toujours été des animaux surtout quand vous faites l'amour vous avez pas remarquer vous avez l'air de chien ou de chiennes en rut.

    C'est bizarre vous avez voulu la liberté en 68 maintenant vous vous plaignez que le cul envahit le monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout une minorité qui a imposé ses vues délétères au détriment de la majorité. Prendre une population comme un tout monolithique est un peu réducteur.

      Alors le "vous", "vous", "vous", hein...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.