lundi 8 janvier 2018

Le bonheur des migrants, garant de la sécurité.

Source et plus.

Pour les criminologues, il existe un lien direct entre l’absence de perspective et la violence. «Nous devons donc trouver des réponses à l’énorme frustration de ces personnes. Cours de langue, stage professionnel mais aussi expulsion rapide ou prime au retour afin d’en finir avec l’attente».
L’auteur du rapport préconise enfin le regroupement familial. Le cadre de la famille influence positivement le comportement des jeunes.
—————————
C’est noté !