mardi 2 janvier 2018

Exposition féministe.

Source : New Yorker

Une rétrospective Aguilar à Los Angeles, à ne pas manquer.










7 commentaires:

  1. femme obèse ayant consommé trop de bœuf aux hormones importé du canada suite au CETA; portrait des femmes françaises summo sous peu...

    RépondreSupprimer
  2. Petite pensée pour les éthiopiens en voyant ce gras.

    Gras plein de toxines.

    Notre superbe société nous empêche désormais de foutre la honte aux grosses (pour les mecs en revanche, on peut y aller ces fdp) tout comme elle nous empêche de condamner des comportements de sale pute. Oui, pute, il faut dire le mot. La française moyenne va devenir une obèse au comportement de pute puisque cela deviendra la norme. Elle se fera baiser par des clandos. Et je ne payerai pas pour ses enfants dégueulasses. Pas un sou.

    La fin de l'égalité par le vagin des dégénérées créées par la pub. Non, pas le moindre sou. Que ces déchets métissés vivent la belle vie des favelas brésiliennes d'en France. Rien à foutre d'eux. ;)

    La France est morte ainsi que ses idéaux. Reste quelques français par ci par là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T’as l’moral Toi !!!!

      :))

      Je suis assez d’accord, ceci dit ! :)

      Supprimer
    2. Ouais, ça ira mieux demain comme dit ailleurs lol. ^^

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.