mercredi 6 décembre 2017

Vive Omar et Jamel !

Sy et Debouzze. C’est ce qu’il reste de la culture française qui n’exite pas. Ou plus.



J’ai oublié de dire au revoir à Azzedine Alaia. Un couturier glorieux des années 1990-2000.

Je me rattrape, un peu tard. Je l’aimais bien.





La France est morte. Vive la France.



12 commentaires:

  1. Le prochain train sera pour notre génération Wendy, dernière génération à avoir connu la France. J'espère bien qu'avant de partir nous serons prêts à récupérer notre pays pour nos enfants, à nous battre pour eux jusqu'au bout, quel qu'en soit le coût ! C'est pour ça que la blablatte sur Jérusalem capitale d'Israel, ça ma saoule. L'urgence c'est de nous occuper du devenir de nos enfants chez nous en France ! Halte à la colonisation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je ressens la même chose. Nous’ sommes les derniers.

      Les trentenaires n’ont jamais’connu La France. La vraie. Ceux qui ont 20 ans sont habitués au n’importe quoi.

      Les trentenaires deviennent racistes pour certains car ils’ sont rejetés de leurs villes parfois et de leurs environnements.

      Te souviens tu de l’epoque où le racisme n’existait pas ?

      Te souviens tu d’ »avant » ?

      Nos enfants , pour beaucoup ont été abandonnés. À l’air ambiant, à C+, etc...aux collèges fadas....

      Je ressens de l’abattement. Souvent maintenant. D’un peuple joyeux et iconoclaste nous devenons un peuple soumis’et Gris, sans âme.

      Je n’en sais pas si tu te souviens des « repas qui finissaient toujours en chansons ».....

      Quand je dis ça j’ai le sentiment que plus’personne Ne se souvient.....

      Supprimer
    2. Nous sommes les derniers des Mohicans et on sait comment l’histoire Finit.

      Je sais tirer à l’arc et au fusil. Mon éducation rurale.

      La génération suivante n’a même pas appris.

      Comme la danse.......!!!!

      Supprimer
  2. Ca déprime triste par ici.
    Attention, vous envoyez de mauvaises ondes sous la forme de basses vibrations d'où les tornades, tremblements de terre et autres... pour que la Terre puisse se purifier après avoir trop accumulé de ces déchets éthériques.

    L'avenir c'est aussi les personnes anonymes et connues qui aiment certaines valeurs de la France et font de leur quotidien une occasion sans cesse renouvelée de les faire connaître, les mettre en valeur ou les défendre. Par ex, Robuchon, Cyril Lignac et d'autres talentueux pour la gastronomie. Vincent Munier pour la photo de nature et de la vie sauvage. Et que d'anonymes talentueux encore chacun dans leur secteur d'activité dont les médias se priveront bien de parler.

    Et puis, il y a aussi des jeunes gens motivés et ouverts au monde désirant améliorer ce qui doit l'être à leurs yeux, ici un exemple : l'écologie : "Mathilde et Jonathan ont passé 8 mois à silloner les campagnes japonaises à la rencontre des alternatives durables. Leur documentaire est passionnant."

    https://positivr.fr/documentaire-dekiru-cest-possible-japon-ecologie/

    Plutôt encourageant. Et il reste encore Bébel, Delon, Gréco, Bardot,...

    RépondreSupprimer
  3. C'est qui dans le premier cadre en bas à droite ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Robert Hirsh sociétaire de la comédie française. Un gars qui te pliait en deux en récitant (jouant) Molière.

      Beaucoup de talent.

      Supprimer
  4. Salut Wendy ! Oui c'est une France qui disparait. Le changement, c'est maintenant. Il n'y a plus de retour en arrière possible. Nous crachons sur Dieu, nous désertons les églises, nous nous enfonçons délibérément dans le culte de l'égo, quel qu'en soit le prix. Nos mauvais penchants exultent, nous ne cherchons plus à les refréner. Nous sommes aveuglés d'orgueil, de mépris, d'inculture, de paresse et de lâcheté. Nous nous mettrons à genoux et implorerons les cieux lorsqu'il sera trop tard. En attendant, nous assistons impuissants et la destruction et à l'inversion de nos valeurs les plus primaires. Le veau d'or est plus que jamais d'actualité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le veau d’or ? Je ne sais’pas Mais en fait, je ne pense pas.
      Le français, foncièrement et sans jeu de mot, est pauvre.

      Comme je dis souvent, ceux qui « se croient riches » sont pauvres aussi.

      C’est davantage je crois, le sentiment d’avoir « raison » d’avoir « tout compris » de la génération née en 1945 qui a tout pourri.

      Nous étions forts, universités, entreprises, production, économie, patrimoine matériel et immatériel... nous nous sentions un peuple de gaulois fiers.

      Alors nous avons pensé que c’etait Pour toujours.

      Que tout ceci était naturel.

      Le FDS s’est retrouvé à Sarcelles, puis dna s’un pavillon de banlieue, madame secrétaire et monsieur commercial.

      Les enfants ? La confiance dans l’ecole était totale.

      Nous avons construit en 2000 ans un état fort. Nous lui avons confié nos destins, il nous a trahi et nous refusons encore de le voir.

      « Qui t’a fait roi ? » qui a construit l’etat ?

      Puis est arrivée la société du spectacle et .... clap de fin.

      Un spectacle c’est bien ou mal.

      Le spectacle est déplorable mais on paye quand même.

      Dieu ? Détruire la cellule famille c’est détruire Dieu, la morale, et le sentiment d’appartenir à une histoire commune.

      C’est la supériorité des africains qui arrivent maintenant, leur appartenance à une tribu.

      C’est la supériorité des communautarismes religieux : ils se pensent soudés par du transcendant.

      Le FDS dans une immense proportion vit seul. Cela l’affaiblit considerablement.

      Seul ou géographiquement éloigné des siens. Dieu est dans le lien.

      La France est déliée.

      Supprimer
    2. Si je puis me permettre, le français est seul depuis longtemps, peut-être depuis la fin des corporations d'ancien régime (à ne pas confondre avec le corporatisme fasciste d'un Mussolini).

      Le Libéralisme qui a eu la peau des corporations, de l'église et de la monarchie a amené le marché libre, le travail des femmes et des enfants, l'empire, les juifs (eh oui, c'est factuel). Un bain de sang qui n'a jamais cessé. La barbarie. Notre génocide en tant que peuple cohérent.

      D'une société d'ordre, de beauté et chef-d'oeuvres nous sommes passés à une société de crypto-esclavagisme arbitraire pour le profit d'une minorité.

      Ce qui disparait finalement, c'est la courte parenthèse dorée des 30 glorieuses et de ceux qui l'incarnaient. Mais petit bémol du diable se cachant dans les détails des 8 millions de morts de l'avortement.

      Il n'y a désormais plus de système alternatif au capitalisme. Il revient donc à ses fondamentaux incarnés dans une république non pas athée mais anti-chrétienne qui fait des émules partout de par le monde. Car la solution était, est et sera toujours le message du Christ. Leur combat a toujours été contre le Christ.

      Je rejoins donc ce que dit ano 08:00.

      (...)

      Supprimer
    3. (...)

      Je reposte, et je ne m'en lasse pas, ce qu'a dit Maurras sur les 4 états confédérés.

      http://maurras.net/2010/10/25/maurras-les-quatre-etats-confederes/

      "Maurras théorise cette attitude dans son analyse de l’État républicain. Celui-ci, ayant supprimé les corps intermédiaires, refusant l’existence de tout pouvoir autonome, local, social, ou professionnel, entre lui-même et le citoyen, donne libre cours à l’individualisme atavique gaulois et réduit chaque personne à un individu interdit de coalition et pesant peu face à sa toute-puissance. En revanche, les groupes sociaux liés par une solidarité naturelle s’en trouvent abusivement avantagés et deviennent de fait les meilleurs soutiens de ce régime qui les favorise : c’est la thèse maurrassienne des « quatre États confédérés » qui rassemblent Juifs, protestants, francs-maçons et étrangers, réunis sous le terme de « métèques » en référence à la « métécie » de l’Athènes antique.

      Restaurer les corps intermédiaires naturels de la société française remettra tout le monde sur un même plan et rendra, de fait, l’antisémitisme caduc ; c’est le message implicite de Maurras, qui transparaît même dans l’article que nous avons publié récemment, « L’Exode moral », et qu’on peut considérer comme le texte le plus antisémite qu’il ait jamais signé."


      Le problème donc n'est pas que ces 4 états confédérés forment des communautés dans l'océan de fds atomisés. Le problème n'est pas l'africain qui arrive avec un mode de fonctionnement tribal. Le problème est bien cette république universelle dont se réclame l'infâme Mélenchon issu de Robespierre, il sait de quoi il parle le bougre. Le problème est que cette république universelle s'est construite sur un mensonge, à savoir ce qu'était l'ancien régime qu'elle ne cesse de discréditer, et aussi les prétendus bienfaits de cette révolution universelle pour le peuple. Bienfaits qui auront commencé par le génocide des Vendéens.


      Je reposte la conférence de Marion Sigaut :

      Corporations : Le mensonge - Conférence de Marion Sigaut à Escos

      https://www.youtube.com/watch?v=cWBqupZnYdA

      En plus d'être très intéressante historiquement, cette conférence éclaire sur la prise de pouvoir libérale pré-révolutionnaire MAIS AUSSI sur l'offensive libérale actuelle ! En écrivant cela, je me dis d'ailleurs qu'on pourrait très bien se manger une nouvelle révolution qui irait encore plus loin dans l'individualisme : c'est à dire la mort du pauvre, au moins de son âme.

      Maudits soient-ils. De mélenchon à mawine la traitresse dédiabolisée en passant par l'inverti président et son inauguratrice de pandas à la con, les juifs, les droitards en peau de lapin en fait de gauche progressiste puisque connards libéraux, tous ces cons anti-français, Asselineau compris...


      PS : en bonus toujours pour rétablir la vérité sur notre passé et donc notre présent et notre avenir :

      https://radiomz.org/emission-n321-cest-le-moyen-age/

      "la Méridienne vous propose une émission avec Claire Colombi, médiéviste, pour évoquer la « légende noire » du Moyen-Age. Cette période historique, qui ne doit son nom qu’aux penseurs de la Renaissance a en effet longtemps servi de faire-valoir pour les tenants du progrès et de la modernité. Nous nous appuierons sur l’ouvrage publié par Claire Colombi aux éditions Kontre-Kulture."

      Supprimer
    4. PS2 : sur les "les corps intermédiaires", on voit bien que micron a pour but de les détruire encore plus. Détruire tout intermédiaires entre l'Etat imposant/écrasant et le simple péon. Une fois ce projet achevé, il faudra rajouter une graduation supplémentaire à Etat autoritaire, Etat totalitaire... Etat du nouveau monde ? Plus on comprend les choses en s'affranchissant de la propagande inculquée dès la petite école, plus on a peur mais aussi plus on est libéré car ce système tel un violeur dit que c'est de notre faute.

      Inversion accusatoire permanente qui dure depuis des siècles.

      Supprimer
  5. Moi je vois que la gauche est maintenant universellement haï. Les seuls gens de gauche que je connais sont véritablement des fils de bourgeois hors de la réalité.
    Il y a une remontée fulgurante du nationalisme, de l ' anti féminisme, du conservatisme, et ce qui est "moderne" est raillé.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.