jeudi 21 décembre 2017

Occis-dents.

Chers complices, 

Je suis là mais en « même temps », je ne suis pas là :)

Toute occupée que je suis par des considérations familiales. Famille ? Vous aussi, tous, vous êtes un peu ma famille, depuis le temps, des liens se sont créés. Des liens importants, j’aime à le croire, pour chacun d’entre nous.

Hier soir, enfin au calme car la semaine est rude, je regarde les chaînes info toutes dédiées à notre timonier. (Grand, ça reste à prouver).

Devant mes yeux défilaient des noms de tueurs en série ou de mis en examen bien Franchouilles.
Oui, pour certaines activités nous sommes et resteront suffisamment enrichis comme ça ! 

Il y avait un « Jacob » de l’affaire « du petit garçon retrouvé dans la Bologne » remis en liberté, par principe toujours provisoire. ;)

Il y avait un « Lelandais » de plus en plus gardé à vue (et à portée de main).

Mais, toujours pas le nom de la conductrice du car scolaire de Millas. Pourtant... mise en examen pour homicides et interdite de conduire un quelconque véhicule. 

Ce n’est pas que je tienne à la lyncher mais pourquoi ce deux poids, deux mesures ?

Est-il besoin de rappeler que ce Mr Lelandais est, pour le moment, « innocent ». Pas elle ?
Il semblerait que non, mais son NOM est gardé secret. 

Curieux, ai-je pensé. 

Paris que j’arpente beaucoup en ce moment est triste, la banlieue, n’en parlons pas...la violence dont je parlais en septembre, la saleté, les retards, les avanies, les avatars, s’abattent sur notre si beau pays.

30 ans de « bricolages », 30 ans d'économies, 30 ans... de rien mais de dettes....les infrastructures tombent en ruine.

Vous avez vu l’accident à Tacoma, USA ? ce train à grande vitesse faisait sa première sortie, il faisait le beau, ce jour là. 

Ce train était flambant neuf  et quasi supersonique malheureusement les rails sur son chemin devaient presque dater de 100 ans...ou plus ! (Je ne plaisante pas). Il a suffit d’un virage en tête de convoi, relativement doux, pour que le train « joyau de la technologie » ne se disloque en queue, en ligne droite.

Le nom des responsables ? Aucun. Pas de responsable. « Le train était neuf, Monsieur le commissaire, son voyage inaugural préparé par les ingénieurs, la voie libre, la signalisation vérifiée ».

Le destin ? Non, l’aveuglement de tous et le mensonge de ceux qui connaissent l’état de tous nos réseaux occidentaux.

On entrera dans l'impasse quand des réseaux d’adduction d’eau potable sortiront des serpents et des crapaux.


Source, Charles Perrault.


Nom-mer les choses. Nommer l’occident qui s’appauvrit. 
« Occis-dents ». Au propre et au figuré. L’occident mort.


Voilà aussi pourquoi, nous paierons quasi 5 milliards d’impots de plus début 2018.

Des bizzzzzous !