dimanche 10 décembre 2017

Le bitcoin, noir c’est noir.

Merci Tof !


NB : Le bitcoin, c’est « fini » (regardez le prix d’aujourdhui et les « futures ».) Ils vont maintenant
faire autrement, payer leurs transactions illicites avec une autre « monnaie » et légaliser celle-ci afin de spolier les... « petits mineurs ».


Une monnaie n’est qu’une valeur d'échange de gré à gré, une monnaie et sa valeur sont parties intégrantes d’un contrat commercial. On peut changer la monnaie d’échange Sans changer la marchandise.

"Analytics firm Digiconomist estimates that every Bitcoin transaction uses up enough energy to power nine home in the US for one day. »

(Chaque transaction en Bitcoin c’est l’équivalent de la consommation en électricité de 9 foyers américains pour une journée.)

Je vous laisse des liens, avant le commentaire de Tof, de la conception à la création du Bitcoin comme monnaie d’échange, transformable en € ou ce que vous voulez.

Le Bitcoin a été créé sur le dark net afin que les particuliers, entre autres, puissent s’acquiter de leurs drogues, achats d’organes, d’uranium, etc... TOR n’est pas le dark net.


1) Une monnaie vorace en énergie.

2) Pirater le bitcoin. À voleurs, voleurs et demi !

3) Comment générer des bitcoins à la maison.

4) Le bitcoin en 2020 consommera autant d'énergie que le monde entier !

5) « Un boulet » écologique

6) Un site pour échanger ou acheter des bitcoins. Lire les commentaires....:)



« La chaine des blockchains...qu’est ce qu’un mineur moderne ? :) » ——————————
Le minage du bitcoin consomme autant en énergie déjà que 159 pays dans le monde (individuellement), soit 31TW/h, à comparer au 23 TW/h de l'Irlande par exple. Cela provoque déjà des coupures de courant pour le reste de l'économie comme au Venezuela.

En 2020, le minage du bitcoin dépassera en consommation d'électricité celle des USA.

En Chine, la plus grosse usine, c'est 25 000 serveurs et 50 000 €/j de facture électrique.

Il y a aussi les data centers, des ogres énergivores.

On te coupera le jus pour que vivent les data.

Un bon coup de froid, la France dans le noir, mais la bête informatique bien alimentée qui survit.

On alimentera les serveurs, mais pas les maisons de retraite ou les fermes d'élevage.

Tu pourras jouer à Candy Crush sur ton IPhone en claquant des dents éclairé à la bougie !

Pas d'électricité non plus pour l'Afrique, homme noir lui pas avoir droit, donc lui chercher fortune ailleurs.

Le bitcoin et les data centers nécessiteront de sortir du placard tous les moyens de production en énergies alternatives :

https://aim4truth.org/2017/04/24/the-real-energy-revolution-has-begun/

Le bitcoin est par ailleurs la monnaie des gangsters et des voyous.

Si j'étais malhonnête, je monterais des arnaques informatiques à cheval sur les 27 pays européens, et me ferais casquer en bitcoins.

Ce que font les mafias de l'est.

Oui, Poutine se réjouit secrètement de la dégringolade de l'ouest, il y travaille.

Le bitcoin, c'est la monnaie du crime par excellence.

Son actuelle envolée est proportionnelle à la perte de confiance des acteurs dans les monnaies et véhicules classiques tout autant que dans une explosion des mafias.

Ce sont les mafias qui feront la peau du système, les fumets de la corruption et du crime planétaire atteignent et gangrènent toutes les sphères du monde.

Il ne reste plus qu'un vague habillage de circonstances pour camoufler tout ça, mais le vernis est bien écaillé.

Et l'IA dans tout ça ?

J'ai déjà changé le fonctionnement de ma cervelle. Je ne stocke plus certaines données, mais le moyen d'y accéder informatiquement parlant. Une préparation à la greffe informatique du big data dans ma cervelle.

Il y a moins de 20 ans, nous partagions un espace mental commun, aujourd'hui, chacun se construit son univers personnel et ne communique plus avec le reste de l'espèce qu'à travers un Plus Petit Dénominateur Commun qui se rétrécit de jour en jour.

Un monde binaire du vrai/faux ou chacun a son vrai/faux ou son j'aime/j'aime pas.

C'est ça l'informatisation des cervelles, leur atomisation binaire (Hannah Arendt).

Un monde dirigé par l'IA qui échangera du bitcoin, les humains transformés en unités de compte au service de la Matrice ?

Une partie de l'humanité oui. Une autre se lèvera, la future opposition sera terroriste et cramera du data center.

Quoi qu'on en dise, l'IA ne sera jamais intelligente, mais très agile et cannibale.

Son domaine de prédilection : la surveillance, le flicage, le maquillage du réel, elle est construite comme ça et pour ça.

Sa tâche première consistera d'abord à assurer sa propre survie.

Tof 

1 commentaire:

  1. Bon wendy tu peux t'eclairer a la pomme de terre si le bitcoin bouffe tout le courant.

    https://www.youtube.com/watch?v=U3LA0Pgra80

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.