samedi 9 décembre 2017

Image du passé.

Page d’un cahier d'écolier. Années 1955-60. Cours élémentaire.





7 commentaires:

  1. Nostalgie, j'ai connu : les dictées tous les jours avec le porte plumes trempé dans l'encrier sur des pages de cahiers jaunies, les pleins et les déliés, les petits bureaux d'écoliers en bois cirés en fin d'année, les blouses à carreaux, la classe des filles et celle des garçons, les leçons de morale, la remise des bons points, des images et des prix annuels avec des livres enrubannés pour les meilleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout est dit, c'est exactement ça. Il manque juste la machine à polycopies, vous avez connu ?

      Supprimer
    2. Le truc qui schlinguait ?
      Avec lequel on aurait pu se shooter ?
      Avec son lettrage violet baveux ?

      Supprimer
    3. c'est ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Duplicateur_%C3%A0_alcool

      Supprimer
    4. @Anonyme10 décembre 2017 à 01:32 : oui c'est ça. Perso j'adorais cette odeur :) Et je me souviens aussi des coups de règles sur les doigts et de la distribution de lait chocolaté une fois par semaine.

      Supprimer
  2. Moi aussi - et j'ai 23 ans - mais c'est parce que j'ai grandi dans une ville "de campagne" où le maire est un réac RPR / UMP / LR réélu au premier tour à 70% depuis 30 ans.

    Pas de progressisme là-bas, les cours étaient exigeants, et ceux qui ne suivaient pas étaient laissés sur le carreau. En plus, il y avait des études du soir quasi obligatoire, donc là ce n'était vraiment que la volonté des parents de faire bosser leurs enfants qui importait.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai connu l'époque on devait graver des tablettes d'argile.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.