lundi 20 novembre 2017

Vers l’europe sans « Mutti » ?


Avec l'échec dans la nuit de dimanche à lundi des pourparlers entre son camp conservateur, les libéraux du FDP et les Verts pour former un gouvernement de coalition, des élections anticipées paraissent probablesSource

—- entre les pro et les anti, migrants et charbon. Surtout pro ou anti migrants.

Ma façon de penser ? Rien, pour le moment, ne s’oppose à l’arrivée massive des migrants sub-sahariens en France du moins. 
Rien ne s’oppose et le flux migratoire est absolument continu. La pression démographique est telle ainsi que la volonté politique européenne que rien, en l’état, n’arrêtera les migrants sub-sahariens.  
C’est ainsi. Ce matin j’apprends l’implantation dans le XVI° arrondissement d’une nouvelle structure d’accueil.

Je rappelle que les français ont voté en 2017 et qu’ils ont choisi. Merkel est peut-être dans la tourmente mais ici « tout va bien ». N’est-ce pas ?