lundi 20 novembre 2017

Les « restau du cœur », la campagne initiatique.

Saint Augustin.
A force de tout voir, on finit par tout supporter…
A force de tout supporter, on finit par tout tolérer…
A force de tout tolérer, on finit par tout accepter…
A force de tout accepter, on finit par tout approuver »

——-la misère recule !

Puisqu’on vous le dit ! 33° campagne de distributions alimentaires.
Les chiffres sur le site des « restau » :








6 commentaires:

  1. Faut avouer qu'ils prennent cher les pauvres kerlouches. S'ils étaient intelligents, ils resteraient chez eux. Pour ceux qui passent en Europe, ont-ils un sort si enviable que ça ?

    http://www.zupimages.net/up/17/47/ax92.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/gui4.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/srzv.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/om0w.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/gsn3.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/00oy.jpg

    http://www.zupimages.net/up/17/47/pmfo.jpg

    Réduire en esclavage des noirs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... au XXIè siècle comme au Moyen-âge ou l'Antiquité. Au XXIè siècle...

      Ceux responsables directement ou indirectement devraient être jugés et condamnés.

      Supprimer
  2. Et vu le nb de migrants, les restaus peuvent en servir des repas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont les migrants que l'on mangera. Ca doit être ça le plan. A moins que...

      Supprimer
  3. 45 000 000 de français dans la misère en FRANCE.

    RépondreSupprimer
  4. Les restos du cœur distribuent 25% de repas en plus pour les étudiants à qui on a pompé les allocations; en revanche on a augmenté le budget de l'élysée et la rémunération de la cour du monarque outre les salaires de ses 130 gardes du corps (70avant). On gaspille l'argent public au profit d'une caste de privilégiés. Quelle honte! Ils sont en train de créer des inégalités monumentales et de l'injustice et d'acculer certains jeunes à la pauvreté.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.