samedi 25 novembre 2017

La priorité : réduction du niveau de vie occidental.


« La priorité est de réduire le train de vie des plus riches, pas la natalité des plus pauvres ».

Source


Il ne faut donc pas tenter de brider la natalité africaine ! il faut simplement que l’occidental lisse son niveau de vie avec l’africain.


(Déjà en cours).



L’appel de 15 000 scientifiques destiné à alerter la communauté internationale sur la gravité du dérèglement écologique et sur l’urgence d’agir est une formidable initiative. 

Il serait ridicule de croire que nos écosystèmes sont capables de supporter la pression anthropique d’une quantité infinie d’humains. Ne fût-ce que parce que le corps humain a besoin d’une surface minimale pour se déployer dans l’espace !


Mais :

Où se situe la priorité ? Dans la réforme des habitudes de consommation des plus privilégiés d’entre nous, notamment des 70 millions les plus fortunés, ou dans le contrôle des naissances de 3,5 milliards de personnes qui continuent de vivre avec un revenu voisin du RSA (revenu de solidarité active) français ?

Cela ne veut évidemment pas dire qu’il ne faille pas s’attaquer aux inégalités ! Mais il faut avant tout décarboner nos sociétés, ce qui passe non seulement par le déploiement des technologies bas carbone, mais aussi par la sobriété de la consommation.
La réduction du train de vie des plus riches, voilà la véritable priorité.

ce n’est qu’avec un revenu de 6 300 dollars par personne et par an que nous atteindrons la « neutralité carbone » sur une planète égalitaire.




Soit : 440 euros mensuels.

Pour sauver la planète !!!! 
J'espère que tout le monde a et suivi et compris !





 Souriez, vous êtes filmés en permanence pour votre bien.







 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.