mardi 28 novembre 2017

Jupiter fait un flop à Ouagadougou !?





Ceux qui poseront des questions ont été choisis.




SANGA B. BEN YACINE (@SangaBen)
Dispersés,les étudiant sont remonté.Ils brûlen des pneu sur la voi et aussi des image de Roch et de Macron#BurkinaFaso #Lwili#france 







26 commentaires:

  1. C'est un journaliste et une étudiante qui écrivent comme cela ? :/

    RépondreSupprimer
  2. Le discours de micron est d'un creux... perte de temps !

    RépondreSupprimer
  3. Attention à ne pas l'énerver Jupiter !!! Va finir par dégainer ses éclairs....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le coup, ce sera des éclairs au chocolat ! :p

      Supprimer
  4. Un flop total pour macron et du grand cinéma, comme d'habitude; une voiture de l'armée française attaquée par une grenade avant l'arrivée du monarque à Ouagadougou (2blessés); écoles fermées pendant deux jours pour que les jeunes fassent une haie d'honneur mais la délégation française a été accueillie par des caillassages; sélection des intervenants pour poser les questions; or les étudiants ont été interdits d'accès à l'université; ce seraient des militants qui se seraient fait passer pour des étudiants; effectivement, questions incompréhensibles, les étudiants déclarent avoir été manipulés.Quant à l'acteur macron, il s'est donné en spectacle jouant le maître d'école condescendant donneur de leçons à l'afrique.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai regardé le discours d'un œil. J'ai cru un moment que Micron était Pdt du Burkina.

    S'ils pouvaient le garder au chaud.

    Discours de jésuite sans le talent.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il devait être chargé à mort à la coke. A un moment, j'ai cru qu'il allait partir en vrille comme dans son fameux discours de campagne. :)

      Supprimer
    2. Chargé comme une mule !

      Il devrait me faire parvenir de cette substance magique. Je suis sure que ça aiderait à guérir mon otite !

      Supprimer
  6. Macron a humilié publiquement le président qui a quitté précipitamment la salle; il a indiqué que ce n'était pas lui (le monarque) qui était en charge de réparer l'électricité de l'université mais le président du Burkina en le montrant du doigt (impolitesse ); le président quitte la salle vexé; macron enfonce le clou en ajoutant moqueur: il est parti réparer la climatisation.

    Toujours son mépris et ses humiliations comme si les chefs d'Etat étaient de simples militants soumis de son pseudo parti "en marche".

    Faute diplomatique grave et inadmissible. Il n'est pas digne de représenter la nation française. Il ne connaît pas les codes de la diplomatie et il est dépourvu d'empathie.

    https://www.youtube.com/watch?v=16jKjG9YDmM

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.fdesouche.com/913365-president-burkinabe-kabore-humilie-emmanuel-macron-devant-etudiants
      https://francais.rt.com/international/46032-vous-me-parlez-comme-si-president-burkina-faso-macron
      https://www.delitdimages.org/macron-ridiculise-president-burkina-faso-video/
      http://www.20minutes.fr/politique/2177799-20171128-video-parti-reparer-clim-emmanuel-macron-moque-homologue-burkinabe
      http://voicidakar.com/pas-a-moi-de-reparer-votre-electricite-macron-au-president-du-burkina-qui-quitte-la-salle-video/
      http://www.ivoirematin.com/news/Afrique/incident-diplomatique-quand-macron-ridic_n_33910.html

      Supprimer
    2. Il ne représente pas la France en tant que président mais la haute finance globaliste à la Rothshild en tant que son VRP spécial. Il pourrait passer la nuit entière à pisser au c*l du président burkinabé s'il le pouvait. L'ancien monde toussa... lol

      Libre aux burkinabés de régler la question, je ne leur en voudrais pas. :)

      Supprimer
  7. Le président Burkinabé Kaboré humilié par Macron ;

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=60&v=16jKjG9YDmM

    Non seulement le président manque énormément de respect à un autre président ce qui est inadmissible et précisément le comportement d'un colonialiste, mais en plus il ment. La France est toujours un pays colonial, simplement qu'il a échangé les chaînes contre des billets. L'institution bancaire Africaine est incapable de se développer car totalement verrouillée, les multinationales françaises (comme d'ailleurs) se gavent sur l'esclavagisme "moderne" (crever dans une mine pour 2€ alors qu'ils extraient de l'or qu'ils vendent au même prix que du sable) c'est bien le nom de que ça a.

    Et j'en passe tellement, le CFA, les aides médicales indispensables car aucun partage de connaissances réel, ect ect ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Tono Tony,

      Porte toi bien ! Merci d’etre Passé !

      Supprimer
    2. Tono,

      Il est vrai aussi que la Chine est extrêmement prédatrice en Afrique et de nos jours davantage que la France.

      Quoiqu’il en soit il s’est comporté comme un satrape.

      Supprimer
    3. Wendy, les pilleurs sont partout...et quand je dis la France je parle de ses élites dégénérées...Les peuples sont innocents de leurs méfaits.

      Prends soin de toi.

      Supprimer
    4. Je suis un ano (qui a voulu t'hélicoptérer il y a un an) et je prends note de ce que tu viens d'écrire tono.

      Très respectable de ta part.

      N'oublies pas ce qui se dresse chez nous.

      Ça vaut bien ceux de chez vous.

      Mais pas de mélange. (sauf exception, et je l'ai déjà rencontré)

      ;)

      Supprimer
    5. Salut Ano,

      100% Ok avec toi,le fléau est mondial...et il s'agit bien d'une guerre contre l'humanité.

      Peace.

      Supprimer
    6. @ Ano,

      Complètement ! L'élite est mondialiste et se contre fiche de la France ou de tout autre état nation , à l'image du french Kissinger qui l'explique sans complexe ;

      https://www.youtube.com/watch?v=AdJI54kDhi8

      Salutations.

      Supprimer
    7. Le french kissinger. Bien vu... ;)

      La """communauté internationale""" quoi...

      Supprimer
  8. La CdN vient de procéder à un nouveau tir de missile...

    RépondreSupprimer
  9. Finalement, Micron, c'est une caricature d'OSS117 au Burkina.

    Je sais pas si c'est de la coke, AMHA, chez LREM, ils tournent à la came de synthèse, cf les macronleaks.

    Allo Papa Tango Charly, je ne vous reçois plus.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison Tof, la fameuse affaire étouffée qui n'existe pas. A côté les costards de Fion faisaient pâle figure...

      A force de prendre des drogues synthétiques les "en marche" risquent de finir comme des zombies. Oh wait ! :D

      Supprimer
  10. On atteint un tel niveau de médiocrité, de vulgarité et de pornographie politique que les mots nous manquent.

    Il va falloir inventer un autre vocabulaire politique pour décrire tout ça.

    Au XIXème, les louis-philippards avaient un peu plus de tenue, on sait pourtant comment ça finit.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-Philippe_Ier

    Micron 1er, Roi des français.

    Tof

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce type a effacé tous les partis politiques en quelques brassages d’air, il emploie des mots inusités mais bien connus par ceux qui lisent et il donne donc l’impression d’un savoir (qui reste très relatif) à la majorité.

      Il est, quand on’ l’écoute, et qu’on le voit’ s’agiter « A l’italienne «  dans la toute puissance. «  je veux, je , je , je ».

      La marionnette élue a définitivement quitté le peuple qui a mis’ le bulletin et récite, comme tout bon acteur, le texte écrit ailleurs, par d’autres.

      M est un subterfuge, un truc magique qui fait crac boum hu, une imposture.

      Un jour, l’image craquera peut être (pas certain) et nous verrons le portrait de Dorian ou tout comme...

      Il a tous les pouvoirs. Tous. Dont le bouton rouge. À part si les marionnettistes l’ont gardé pour eux ou vendu à d’autres...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.