mardi 28 novembre 2017

Idriss Deby sur le chaos annoncé par la mort de Khadafi.


À qui profite le crime ?


2 commentaires:

  1. Impossible non plus de discuter avec les terroristes de l'Otan...bien plus dangereux que les groupes d'égorgeurs que l'on pointe du doigt...le maître est toujours plus dangereux que son chien...

    RépondreSupprimer
  2. le guer mandchou

    Salut a tous !!

    Bordel c est quoi cet abruti de macron ? il s est foutu de la gueule du president bourguinabé ( voir video de tv blocus ).

    BORDEL !! il faut qu on reprenne nos pouvoirs sinon on va tous crever .


    TOUS FUSILLES CES FUMIERS D ELITES .

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.