mardi 24 octobre 2017

Nucléaire : 30% des centrales à l’arrêt.


Dernier malfonctionnement en date, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a dévoilé à la mi-octobre que les pompes de refroidissement de 29 réacteurs nucléaires ont été touchées par une corrosion importante. En cas de séisme ou d’inondation, les conduits pourraient céder. C’est l’une des causes de l’accident de Fukushima. Selon l’ASN, la rénovation des conduits a été engagée immédiatement sur la totalité de réacteurs, mais ces derniers nécessiteront des réparations plus complètes avant d’être totalement sécurisés.

deux tiers de l’électricité produite dans l’hexagone provient des centrales nucléaires (72,3 % en 2016 selon RTE). Sans moyen technique existant pour stocker une quantité de courant suffisante pour tenir l’hiver, la mise en veille d’un trop grand nombre de réacteurs pourrait se traduire par une baisse de la production électrique, qui entraînerait des coupures de courant ou un surcoût des importations d’énergie. Face à l’arrêt de ses centrales EDF a revu à la baisse son objectif de production nucléaire pour 2017 à un niveau de 385 à 392 térawatts-heure (TWh), contre la fourchette de 390 à 400 TWh annoncée auparavant. Source


La voilà la sortie du nucléaire.... ;)

Sauf que.... augmentation des factures EDF, pas d’argent pour le démantèlement et parc nucléaire très dangereux.

« Les écologistes atterrés ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.