samedi 14 octobre 2017

Les voix anti-vaccin, leurs paroles.


Professeur de Chimie honoraire de l’Université de Strasbourg
Doyen honoraire de la Faculté de Chimie




Sa Lettre a disparu d'internet ! 

Les gens de Mr Macron s'activent à effacer les traces de ces courriers fort gênant pour nos "tyrans". Marionnettes, Arlequins aux mains des "Marionettistes", peu scrupuleux et vraisemblablement, empoisonneurs. Je vous laisse découvrir cette lettre magnifique et révélatrice.

Madame Elke Arod, présidente de l'association STELIOR, en Suisse, est catastrophée de l'état de nos bambins après vaccinations. Son livre, "Les racines de nos maladies", préfacé par le Professeur Boyd Haley, fait état de (p 219) de  800.000 vaccinés en France en 2016 et de 646.400 enfants atteints de troubles divers, souvent graves, dont l'autisme : environ 1 autiste sur 54 vaccinés. En 2017, 1 sur 3 ou 4.000 vaccinés. 

JACQUES HENRI DAUDON



——-extraits de la lettre, reçue par mail :

L’obligation vaccinale ne pourrait se justifier que s’il était démontré de façon incontestable, en respectant des démarches scientifiques rigoureuses, dont les procédures et les résultats seraient publiés dans des revues d’audience internationale :

- que les vaccins protègent parfaitement tous les vaccinés (ceux-ci étant infectés artificiellement, ils risquent d’être contagieux et des transferts de virulence sont possibles) ;
- que les non-vaccinés représentent un danger pour la santé publique ;
- qu’il faut un minimum de 85 % de vaccinés pour lever tout risque d’épidémie ;
- que les vaccins proposés sont sans danger ;
- qu’il est justifié d’inoculer la même dose à tous les bébés, quelles que soient leurs aptitudes.
Je demande que Madame la Ministre me et vous fournisse les références des publications scientifiques sur lesquelles elle se fonde pour soutenir les affirmations ci-dessus. C’est la moindre des choses pour une telle entreprise d’agression physique aux effets incertains, que l’on veut imposer de force à tous les bébés.
Mon fils ayant fait un accident après BCG en 1973, à l’âge de quatre ans, j’ai lu énormément de choses sur les vaccins et j’accuse vos services du Ministère de la Santé d’être incapables de
prouver scientifiquement les assertions ci-dessus exposées, qui leur servent de justifications, indiscutables, selon eux…, mais pas prouvées.
Dès lors, on ne peut pas fonder une politique vaccinale obligatoire sur la base d’observations partielles, imaginées, manipulées, interprétées, affirmées avec aplomb par des pontifes, mais malheureusement marquées par des quantités d’incertitudes et de faits contradictoires qui ne répondent pas aux dogmes officiels.
J’ai enseigné et fait ma recherche en chimie organique, la chimie du vivant. Le fonctionnement d’un organisme humain est d’une extrême complexité et personne, pas même les grands professeurs de médecine (omni compétents par définition), ne sont capables de comprendre et de prévoir toutes les interactions qui seront provoquées par l’injection directe de microorganismes étrangers (boostés par des substances dangereuses et parfois bricolés génétiquement) ni d’imaginer les conséquences à long terme sur des organismes affaiblis. Évaluer l’efficacité d’un vaccin en se fondant exclusivement sur le taux d’anticorps n’est absolument pas fiable.

Vous abordez souvent, dans vos discours, l’importance des libertés, vertus défendues de façon exemplaire, semble-t-il, dans notre pays.
Et pourquoi pas dans le domaine des vaccinations, domaine incertain s’il en est ??
J’affirme que les non-vaccinés ne représentent aucun danger (ce sont les vaccinés que l’on infecte artificiellement) et qu’il est outrancier et diffamatoire de les accuser d’incivisme.
J’estime que vous n’avez pas le droit d’imposer un acte aussi agressif, sans être assuré de son efficacité et de son innocuité à court et long terme, assurance qui n’existe pas à ce jour, sauf à ce que vous me le démontriez rigoureusement ?
Et forcer la soumission des parents à l’acte vaccinal, si contestable, en le subordonnant à l’obligation scolaire est d’une incroyable violence, un abus de pouvoir injustifié, contraire au Droit. C’est un acte digne d’une dictature, dont l’Ordre des Médecins serait le bras armé, cette étonnante survivance de la sinistre police médicale créée sous le régime de Vichy…
Je souhaiterais, Monsieur le Président de la République, que vous laissiez un autre souvenir que cette lourde intervention obligatoire hasardeuse, parce qu’il y aura forcément d’innombrables ratés, des accidents, des scandales, du contentieux et des drames humains… pour rien.
Les maladies infectieuses constituent seulement 1 % de toutes les causes de décès dans le monde industriel. Agiter le chiffon rouge en brandissant un décès par rougeole est pathétique.
En vous remerciant pour l’attention que vous voudrez bien accorder à cet acte, dont vous porterez la responsabilité pleine et entière, je vous prie d’accepter, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments respectueux.
Dr André FOUGEROUSSE

J’ajoute l’entrefilet ci-dessous :



....

8 commentaires:

  1. Bonjour Wendy,

    Très heureux de constater que tu es toujours là !

    Après avoir lu, en 2009, l'ouvrage très factuel de Jörg Blech, les inventeurs de maladies, j'ai bien compris qu'ils, les"Big Pharmafieux", ne lâcheraient jamais la mine, la manne que représentent les médocs. Après avoir lu Sylvie Simon et Claire Séverac, Vaccins : mensonges et propagande, Complot mondial contre la santé, La guerre secrète contre les peuples, j'ai bien enregistré, là aussi, qu'ils ne laisseraient personne se mettre en travers de leur chemin. Quand on jette un œil sur la véritable composition d'un vaccin, on tombe de haut. Le problème de la majorité, c'est qu'elle refuse de voir, de croire une autre histoire que l'histoire racontée tous les jours par des "BFM TV", entre autres. La lettre est très édifiante et devrait toucher le monde entier (j'arrondis). Si seulement le monde entier pouvait décider, ENFIN, de la lire.

    Content de pouvoir continuer de te lire en tout cas. Pourvu que ça dur au moins l'éternité !

    Salut Wendy.

    RépondreSupprimer
  2. témoignage d'une cadre de santé chez Merck
    https://www.youtube.com/watch?v=vAwJrQIDTgQ

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Top top cette vidéo ! Merci beaucoup !

      Supprimer
  3. On le sait tous!
    Je me demande comment on peut encore s'étonner de tout ce qui se passe!
    Cherchez à qui ça profite et vous aurez le commanditaire!!

    Maintenant, l'important est de savoir ce que l'on fait et je pense que la résistance doit commencer maintenant.

    Qu'on soit clair, je ne suis pas un anti-vaccin.
    Seul le DTPolio doit l'être sans adjuvant et peu cher(comme cela était à l'époque).
    Le reste est la responsabilité des parents en fonction d'une situation!

    On EST une dictature, si vous en doutiez les preuves s'accumulent au fil du temps!

    Marmotte

    PS : je ne suis pas un révolutionnaire, je n'aime qu'on me prenne pour un con, nuance!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous les vaccins sont de la merde, dt polio aussi.

      Supprimer
  4. Et oui ... et tous ces pauvres concitoyens qui n'ont pas les "couixxes" de dire "NON !" Triste "france", triste monde sans morale ni valeurs ... enfin presque, puisque nous sommes là à te lire :)
    Merci pour tes articles ♥

    RépondreSupprimer
  5. Parfaite, la lettre est tout simplement parfaite et claire en retraçant mot pour mot la vérité en toute simplicité. Si d'autres signatures sont nécessaires pour cette lettre, aucun souci je signe ! Merci pour vos intelligentes démarches.

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.