mardi 17 octobre 2017

À poil la CAF du 9-3 !



Liberté-Égalité-Fraternité- Choucrouss (choucroute et couscous).

Asphyxié par le nombre trop élevé de ses bénéficiaires, le département du 93 ne compte pas verser le RSA à la CAF au mois de décembre.

L'État devra "compenser", a expliqué Stéphane Troussel, président socialiste du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. Dans une interview accordée à 20 minutes, ce lundi 16 octobre, l'élu du 93 explique que son département n'a plus les moyens de verser la prestation sociale en raison d'un nombre trop important de bénéficiaires. 
[NB : ce sont in fine tous les français qui paieront les RSA du 9-3].
Obéis !"Une facture à 40 millions"

"La crise économique et la situation des personnes les plus fragiles sont à la hausse. Nous avons alerté le gouvernement, mais il n’a engagé aucun fonds d’urgence pour les départements les plus en difficultés", a-t-il expliqué à 20 minutes. Cherchant à rassurer les bénéficiaires de son département, l'élu a rajouté qu'il n’y aurait toutefois "pas d’impact pour les allocataires puisque la Caf versera le RSA mais le département ne donnera rien à la Caf". "À l’État de compenser et de prendre ses responsabilités", a-t-il précisé, avançant une facture de "40 millions d'euros".

Depuis 2004, les départements ont la charge de cette prestation qui mine gravement leur budget - de 2008 à 2016, le coût du RSA a augmenté de 35%, principalement en raison de la persistance de la crise économique et du niveau élevé du chômageLes départements qui comptent le plus d'allocataires sont la Seine-Saint-Denis, le Nord, et les Bouches-du-Rhône.