lundi 11 septembre 2017

Un résumé de la situation dans son ensemble.






De Géocédille : 
Les pillards d'Irma sont les enfants d'une société déchristianisée et sans sens moral, dans laquelle on ne s'abstient plus de voler car c'est mal mais juste parce qu'on a peur du flic. 
Dès que les flics ne sont plus là, rien n'empêche plus le vol. Mais je ne parle pas là principalement des petites frappes. 
Il y a le pillage visible et le pillage invisible. Celui de Macron ministre qui dépouille la France de ses entreprises leaders et encaisse au passage des commissions jupiteriennes qu'il planque aux iles caïmans. 

Et il n'est que le fruit d'une époque.

Dans une situation où il y a tension sur les réseaux des ressources vitales, l'urbanité et les bonnes manières s'effacent plus vite qu'il ne faut pour le dire.

Notre système économique est basé depuis 300 ans sur le crédit bancaire usurier.

C'est bien joli comme principe, ça a donné sa puissance à l'occident, mais ça implique un préalable :

La croissance économique perpétuelle.

En effet, pour payer les intérêts de la dette, il faut créer davantage de richesse que les fonds investis et en plus les intérêts à payer aux prêteurs.

Du point de vue macroéconomique ça veut dire que si un pays n'a pas une économie avec un taux de croissance (largement) supérieur au taux d'emprunt moyen, il vend ses meubles.

Bref, la décroissance n'est pas compatible avec le crédit usuraire.

Et la croissance est directement corrélée à la quantité d'énergie consommée. Bref. Si on n'augmente pas notre consommation d'énergie on est obligé de rembourser les banques en ponctionnant la richesse nationale.

Et non, on ne peut pas augmenter infiniment la consomation énergétique :

- Les hydrocarbures s'épuisent.
- Le nucléaire nou pète à la geule régulièrement.
- La planète ne peut pas recycler les polluants aussi vite que nous les produisons.

Bref. Le système financier est foutu.

C'est pourquoi il a pris le pouvoir.

Ben oui. Si votre banquier apprend que vous allez être insolvable, il ne va pas sortir les Kleenex et se mettre à chialer, il va chercher à saisir la maison, la bagnole, les bijoux de madame et la console du gamin.

Ben c'est pareil avec le Monde. On va être évincés par l'huissier Macron et l'impôt va servir à payer les intérêts plutôt qu'à fournir des services publics.

C'est pourquoi Macron s'en fout de St Martin. C'est pas son projeeeeet que de servir les gens. Il est juste le mandataire liquidateur.