vendredi 22 septembre 2017

Suède : 10 élèves par classe.



Oui, seulement 10 ! Les profs et jeunes suédois ont bien de la chance !


11 commentaires:

  1. Je pleure les 20 à 25 foetus absents de la photos.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
  2. Les suédois se sont sacrifiés (suicidés ?) pour montrer au monde ce qu'il ne fallait pas faire. Le marxisme-culturel les a poussés à s'auto-enrichir par principe et prouver que c'est une connerie sans nom. Merci à eux.

    Il faut noter que malgré des chiffres terrifiants d'envahissement (de l'ordre des nôtres sans liens avec d'anciennes colonies), la racaille reste confinées dans des zones (de guerre) où elle recrée son mode de vie africain à base d'AK47, de meurtres et d'explosions. Les vastes campagnes restent presque 100% blanches bien que soumises à la même propagande métissolâtre.

    On parie qu'un jour ils nous montreront la voie ? ils foutront tous ces braves africains dehors aussi efficacement qu'ils stérilisaient les myopes à l'époque...

    http://www.20minutes.fr/monde/1839907-20160504-suede-leve-poing-face-300-neo-nazis-cliche-devient-viral

    300... :)

    RépondreSupprimer
  3. Une maîtresse blanche c'est quand même un signe d'ouverture d'esprit pour ce pays d'Afrique ... on regrettera cependant la présence de ces 2 gamines blanches ... probables enfants de colons ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MDR!!

      Je pense qu'il s'agit plus d'une classe d'intégration mais effectivement cela laisse perplexe quand même!!

      Marmotte

      Supprimer
  4. L'histoire est un éternel recommencement.

    Je me demande comment a réagi Neandertal quand il a vu arriver Sapiens d'Afrique...

    Va falloir vérifier si les Africains n'ont pas évolué et dépassé le stade de Sapiens...

    Putain de bordel de merde, ils ont même été jusqu'à réécrire la préhistoire.

    RépondreSupprimer
  5. En même temps, l'Ecole de la Republique est de plus en plus réduite à une machine à produire des idiots endoctrinés et dysfonctionnels.

    Exemple : L'acrosport, soit disant sport acrobatique, qui est imposé aux collégiens et lycéens français (c'est au bac).

    Voici la brochure qu'on peut trouver sur le site de l'académie de Caen :

    https://www.ac-caen.fr/ia61/circos/argentan/blog/public/eps/2010/Acrosport.pdf

    Pour le cas de mon fils, cette activité a été imposée comme unique et obligatoire, y compris en cas de dispense medicale, auquel cas l'élève est contraint de rester assis à regerder ses cammarade faire leurs simulacres de partouze pendant 2h au lieu de rentrer chez lui réviser ses maths.

    Si je parle de simulacre de partouze, c'est que l'éducation sexuelle est explicitement un des objectifs de ce 'sport', comme indiqué dans la brochure pédagogique.

    Evidemment le consentement des élèves n'est pas receuilli, ils sont forcés de servir de support, de grimper les uns sur les autres, de se retrouver au contact de la poitrine ou des fesses, ou le visage à qq cm des parties génitales de leurs camarades, garçons ou filles. Ils sont aussi forcés, lors de l'évaluation, de le faire devant tout le reste de la classe laquelle est fircée de regarder. C'est supposé être un 'spectacles exprimant des émotions'.

    Or les buts affichés d'expression corporelle pose d'aitres problèmes que la promiscuité non consentie.

    La prétendue expression artistique àbien plus à voir avec la parade militaire qu'avec l'expression individuelle.

    Les figures sont imposées, on évalue positivement la capacité à les enchainer docilement, sans hésitation, sans temps mort, avec une précision robotique, chaque élève étant réduit à un des trois rôles fonctionnels prédeterminés à savoir le dominateur, qui grimpe sur les autres, celui qui est réduit à l'état de support (objectifié pourrait on dire) et le tiers facilitateur qui aide à la manoeuvre, sans oublier les spectateurs forcés qui normalisent ce spectacle étrange en le regardant.

    Si on creuse un peu plus, on se rend compte qu'il y a bon nombre d'hypoctisies : Chaque élève est supposé prendre chaque rôle or sur les illustrations on voit bien que les filles sont toujours voltigeur (en haut) et les garçons leur servent d'appuis en général à 4 pattes.

    Et dans la réalité, on voit mal en effet des gars de 75 kg grimper sur le dos de filles de 55.

    Bref, c'est une scéance d'humiliation orchestrée des garçons par les filles.

    Est-ce une volonte idéologique? Oui. C'est une redéfinition de ce qu'est la pratique sportive. Ici on ne vise pas l'épanouissement physique individuel. Le bénéfice sportif pour le gars servant de 'tabouret' est inexistant.

    Ensuite le sport n'est pas un spectacle. C'est une déviance.

    Le fait que l'embarras naturer les élèves contraints à dette promiscuité soit traité comle un 'bavardage' parasite ou des 'hesitations' qui font baisser la note montre la malignité de la démarche. On n'est ni dans le dialogue, ni dans l'écoute. Et on n'est surement pas dans l'epanoussement et la créativité.

    Le fait d'obliger les élèves à subir cette activité et le coté orchestration du spectacle est très très très douteux.

    Géocédille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est quoi ce "truc" !!!! ???

      Invraisemblable de sottise et de propagande ! Quand je vois ça je suis heureuse de ne plus avoir d'enfant au Lycée !!!!!

      Mais quelle idiotie !!!! Geocedille c'est juste inepte, ça ne sert à rien !!!!!!!!! À RIEN sauf à , comme tu le dis, mettre les garçons en dessous....!!!!!

      Je suis dégoûtée et soulagée de ne pas avoir à vivre ça en tant que parent.

      Lycées "privés" aussi ?

      Ridicule !!! Effectivement réviser ses maths est plus important.

      Terminale S spécialité mathématiques... j'ai vécu et je me souviens encore des révisions pour le bac...!!

      En math sup/spé... LOL ! Je ne vois pas l'intérêt de s'être fait "monter dessus".

      Bon courage à ta famille ! Mais quels abrutis décérébrés par l'apprentissage de la soumission !

      Supprimer
    2. Je pense que l'enseignement illustre les doctrines politiques des pays.

      Mao, en son temps, raffolait des spectacles de théatre 'réaliste' où des soldats et des paysannes faisaient des moulinets avec d'immenses drapeaux ou prenait des poses ridiculement volontaristes façon ''force rouge!! Force Jaune!!!!" du club Dorothée.

      Ici on voit bien tranparaitre l'obsession oligarchique pour la pyramide sociale, avec les gens entassés en strates successives jusqu'au sommet, dans lesquels le rang n'est plus lié aux capacité personnelles mais à des critères de discrimination 'positive' si bien que le socle est constitué de garçons et la pointe supérieure d'une femme.

      C'est un exercice d'ingenierie sociale.

      Les Jeunesses Oligarchiques en quelque sorte.

      Et on va en voir de plus en plus des saloperies comme ça.

      Géocédille

      Supprimer
    3. Ce que Géocédille présente est un document destiné aux enseignants de primaire et non au lycée http://www21.ac-lyon.fr/enseigne/eps/IMG/pdf/acrosportniv4-2018.pdf celui-ci est destiné aux enseignants du secondaire pour évaluer les épreuves de bac. Par ailleurs danse comme acrosport sont deux activités sportives qui, pratiquées dans le respect de l'enfant, permettent de progresser dans le domaine de l'espace et d'assurer des bases de géométrie. Mon fils détestait et ma fille adore; les deux ont fait une section S et donc pas mal de maths et poursuivent en ce sens. J'avoue éprouver de plus en plus de mal à vous comprendre. 🤔

      Supprimer
    4. "Mon fils déteste, ma fille adore"
      C'est exactement ce que disait Geocedille.
      L'acrosport n'est absolument pas destiné aux garçons. Il n'est pas un garçon qui préfère ceci au handball/volley/endurance/athlétisme.
      Même la gymnastique - assouplissements, musculation - est appréciée des garçons.
      Mais l'acrosport est inutile tant physiquement que techniquement.

      Supprimer
    5. J'ai connu bien des garçons qui aimaient l'acrosport pourtant...

      Supprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.