dimanche 3 septembre 2017

Migrants : les disparus de la porte de La Chapelle.

Hier, je témoigne, pas de migrant à la Porte de La Chapelle. Tout est propre, pas un papier, pas un emballage alimentaire, pas un sac de couchage.

Une vague file d'attente devant le centre d'accueil. Et des cars de CRS.


(Le vaisseau spatial de la mairie les aurait-il abducté ?)


Ils sont partis ailleurs dans Paris et sur les boulevards extérieurs. Comme m'a dit un monsieur "on ne nous dit pas tout.".

L'ensemble donne un sentiment de malaise. Où sont-ils ? Comment dans une démocratie faire disparaître les gens ? Je ne sais pas ...mais je constate que c'est très facile, très rapide et dans l'indifférence générale.

Merci les médias !


------
«  On a l'impression qu'il n'y a plus personne, mais c'est juste qu'on les a dispersés  », estime Anne-Marie Bredin, du collectif Solidarité Migrants Wilson, qui distribue un petit déjeuner à 200 mètres du centre. Mardi, le collectif a donné 300 repas et «  dimanche on sera à 500 », prédit la bénévole, pour qui cette politique «  ne fait que repousser les gens vers La Villette, Jaurès...  ».

Certains migrants sont peut-être hébergés par le 115, mais, dans le nord de Paris, de micro-campements réapparaissent. Des Afghans dorment dans le jardin Villemin, près de la gare de l'Est. Boulevard de la Villette, devant les locaux de France Terre d'asile (FTDA), des hommes se pressent chaque soir dans l'espoir d'être les premiers à entrer le lendemain. «  Ça ne sert à rien. Le matin, d'autres arrivent par groupes de quatre ou cinq, ils sont plus forts et prennent notre place  ».

Source

4 commentaires:

  1. @ Wendy
    Je ne prie plu pour vous , je vous renvoie simplement au paroles du Christ " fuyez Babylone "

    Paris va devenir un cloaque , et vous ferez partie prenante de ce cloaque .
    Pourquoi vouloir rester parisien , votre ville est un dépotoir , abattoir un truc innommable .

    Barrez vous tous lecteurs de ce blog cela deviens banlieue 13 modele xxl .

    Il est temps pour bcp de renouer avec leur famille , ceux qu'ils ont méprisés car ils voulaient rester ds leur campagne de merde .

    Mais la sauvegarde va passer par nos campagnes , d'ailleurs votre révolution qui a tué Louis , n'est telle point venue des campagnes fortement influencée par la franmac .

    Enfin , chacun choisi son avenir , il en est un qui modi l'ignorance .

    Restez tels que vous êtes et subissez ce que l'on vous sert . Vous êtes parisiens , ce dont l'on se fout nous en campagne . Sauf vous détester .

    Parce que nous savons que monter à la capitale rime avec perversion .

    Recoltez donc mnt les fruits de vos espérances .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète Charlie, à ce rythme, on en aura autant à la cambrousse, même sur le plus haut pic d'Auvergne. Tant qu'on les laisse rentrer il y en aura qui viendront et ils s'étaleront comme du nutella sur une bonne tartine de pain blanc. Et on a encore beaucoup de place en France, beaucoup beaucoup. On sera peut-être 150 millions de fwançais d'ici cinquante ans... lol

      Supprimer
  2. La perversion est partout y compris dans les campagnes qui génèrent leur lot d'alcooliques , de drogués, de pervers sexuels et de délinquants en tous genres, et ce malgré les apparences laissées au voisinage.

    Le souci dans la capital, c'est l'immigration massive et le fait que les étrangers veulent rester vivre à Paris, tout comme ils préfèrent aussi la cote d'azur car ils aspirent toujours au meilleur; le souci , c'est aussi la gestion catastrophique de la capitale (livre Notre Drame de Paris), sa saleté, et aussi la corruption des élus et des cols blancs.

    Enfin et pour ceux qui aspirent à nettoyer les déjections, vous pouvez prendre votre balai car le 30 septembre prochain Hidalgo organise l'opération nettoyage des quartiers par les parisiens...non seulement vous payez à prix d'or pour vivre à Paris, mais de plus les services publics ne sont plus assurés et vous devez participer au nettoyage de la cité. Ou prend les parisiens pour des vaches à lait et pour des cons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils veulent rester à Paris parce qu'il y a du fric qui change de mains.

      Des propstituées et des bières 24/24 ! C'est tout.

      Mets la même à Limoges et tu verras ! Les bars ferment à 21 h (pour les alcools) à la campagne et on dîne à 19h, épicerie fermée à 19h voir avant l'hiver.

      Fait un bar de nuit et tu verras. Mais bon ....

      De plus non il n'y a pas de place en France. Désolée. On détruit 1 département de terres /5 an pour les constructions et c'est énorme et beaucoup trop.

      Il y a de la place en Afrique pas en Europe.

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.