mardi 5 septembre 2017

"vivre ensemble" avec ceux qui vivent seuls.

C'est culturel. Je témoigne car j'ai moi-même donné (offert) des cours de français langue étrangère à des primo-arrivantes adultes, venues d'Afrique du Nord et d'Afrique noire non francophone.

Au premier cours une vingtaine de femmes au second, une huitaine, au troisième ....personne ou 2.
Donc le cours cesse faute d'impétrantes....

L'immense problème de cet état d'illettrisme féminin donc maternel (dans ce cas) c'est la transmission de la langue maternelle à la maison ce qui place forcément l'enfant en position d'infériorité. Il ne connaît que 200 mots de français, souvent moins, arrivé au CP et il creuse l'écart ensuite.

Lui-même reproduira son niveau sur ses enfants et ainsi le contribuable paiera des classes dédoublées et des cours prioritaires sur environ 3 générations. C'est un investissement sur environ 30-40 ans.

De plus nous avons une population "hors radars". Celle qui dépend des associations ou de sa famille pour tout courrier ou démarche.

Une population qui ne communique pas et vit vraiment une triste vie. Les raisons sont communautaires et les conditions d'existence amplifient à leur tour le communautarisme. La boule de neige et les dominos fatals.

Évidement, pour "leur bien" et par "respect de leur culture d'origine", personne, sauf les racistes dont je dois faire partie avec mes bouquins et mes exercices, ne les obligera à parler la langue du pays dans lequel elles vivent afin de s'y faire des amis, de comprendre les séries TV et d'aider leurs enfants à faire leurs devoirs.



6 commentaires:

  1. Une fois de plus tu dis vraiment n'importe quoi, les Asiatiques parlent tous leurs langues à la maison et baigne dedans quand il était petit cela ne les empêche pas d'être parmi les premiers à l'école, je ne sais pas d'où tu sors toute cette théorie fumeuse en plus en te basant sur ton expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux être publié tu resteras poli. 1

      Je parle de ce que je connais. 2

      Supprimer
    2. Je suis poli et bizarrement tes références sont toujours des noirs, ils doivent vraiment faire partie de ton fantasme ou bien c'est que la blanche aime bien se sentir supérieur

      Supprimer
    3. Tu n'es pas poli du tout en disant que je "dis n'importe quoi".
      Donc change de ton.

      De plus je sens chez toi une certaine folie. Figure toi qu'il n'est aucunement question des asiatiques car le groupe d'adultes en question n'en contenait pas. Owen te le fait remarquer.


      Quelle supériorité ? En quoi je me sentirais supérieure ? Moi aussi j'ai pris des cours de langue étrangère à l'étranger !

      Mes profs ne se sentaient pas supérieurs !!!!!!!

      J'étais avec ce groupe pour l'aider à apprendre le français comme moi j'ai appris d'autres langues que le français.

      Dans un cours il n'y a pas de supérieurs ou d'inferieurs il y a un prof qui transmet des savoirs à des élèves qui en ont besoin.

      Tu as un problème psy. Pourquoi parler de couleur de peau quand je te parles apprentissage ?

      Désolée mais tu ne tournes pas rond.

      Supprimer
    4. Les nooooooiiirs !!! xD

      Tss. Les reubeus sont jaloux. C'tout ! :p

      Supprimer
  2. Les asiatiques ne sont pas les personnes concernées par le post...

    Owen

    RépondreSupprimer

Sans Modération.

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.