samedi 26 août 2017

Violence ordinaire d'une journée ordinaire.

Source



Pas mieux à Londres ou à Bruxelles. Une source


Rien à Concarneau ? À Perigueux ?

Cool ! 


5 commentaires:

  1. we've frozen walt D26 août 2017 à 03:47

    coran ordinaire :
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLDD7E66DDECEB94F9

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Au moins nous l'avons tous sous la main ! Utile !

      Supprimer
  2. Hé, n'en profitez pas pour faire des amalgames, hein ? Je vais ai à l'oeil ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Quelqu'un sur ce site a parlé d'une prochaine contamination de l'élevage porcin en donnant des dates précises.

    Un petit malin, un troll de service déguisé en lapin crétin....

    C'est trop................trop..............trop.............bizarre tout ça!

    Pas concertées du tout ces attaques!!

    Juste quelques fous échappés avec leur ordonnance et leurs papiers de sortie... bref!!

    Marmotte

    RépondreSupprimer
  4. Tout cela est bien curieux . En période préelectorale, pour faire passer Macron et faire barrage au FN, il y a eu très peu d'attaques sauf l'individu sur les champs Élysées.

    Là cela n'arrête plus, c'est tous les jours voir plusieurs fois par jour , des attaques au couteau après la série des voitures qui écrasent . Ils ont bien appris le scénario car apparemment ils ne veulent plus mourir en martyr et cachent opportunément dans leurs poches soit une ordonnance, soit une lettre d'un hôpital psychiatrique ou ont encore des antécédents psys; ce n'est même plus le vivier islamistes radicaux car ils n'ont rien de religieux...

    Ce scénario est avalisé par nos autorités décrétant que ces affaires de déséquilibrés échapperont aux procédures terroristes, ce qui signifie qu'après quelques soins, ils ne seront pas inquiétés par la justice et retrouveront la liberté; donc circonstances atténuantes automatiques.

    Y aurait-il des commanditaires tenant des listings de profils psy aux quatre coins de l'europe, qu'ils activent au besoin pour terroriser les peuples européens et les soumettre : après la vague en allemagne et en angleterre, on touche l'espagne puis maintenant la France, la belgique et londres.

    Ce sont toujours des attentats identiques au niveau du mode opératoire soit par l'arme utilisée (bombonnes de gaz, couteau, voiture..) soit par la cible utilisée (policiers, sentinelles) soit par le lieu (couverture géographique territoriale, capitales européennes, cités...)

    Tout cela pour dire qu'il agissent manifestement sur commande et selon une planification.Cui bono?

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.