vendredi 18 août 2017

Rions un peu avec les Impôts !

Source

Ça détend l'atmosphère. Koike...

Au printemps, un habitant de Grand-Charmont a installé au fond de son jardin une serre à tomates. Sans intention de se lancer dans la culture intensive.

La construction légère et démontable en lattes de bois pour l’ossature, film plastique pour les murs et plaques de polycarbonate pour la toiture fait à peine plus de 6 m².




 «J’ai construit cet abri pour avoir quelque chose de plus soigné dans mon jardin ».

Quelques mois plus tard, il apprend par un courrier de la DDT qu’il est assujetti à la taxe d’aménagement. On lui réclame 168 € dont 126 € pour la part communale et 42 € pour la part départementale. « Pour les dix pieds qui y poussent, ça fait cher de la salade de tomates ».




7 commentaires:

  1. Alors là le prix des tomates bio vient de flamber !!!

    RépondreSupprimer
  2. Le monsieur devait avoir un vilain voisin qui ne l'aimait pas et l'a dénoncé...

    RépondreSupprimer
  3. Pas sympa le voisin...

    RépondreSupprimer
  4. si c'est pour 10 pieds de tomates, autant les foutre a l'air libre que de se faire chier.
    qu'il fasse pousser de l'herbe qui fait rire, il rentabilisera rapidement ses taxes

    RépondreSupprimer
  5. Taxe d'aménagement...elle est bien bonne...

    RépondreSupprimer
  6. Y'a même des taxes sur les taxes, alors...

    RépondreSupprimer
  7. Les maires et les communes ne savent pas gérer l'argent.
    Ils embauchent trop de fonctionnaires, achètent des Ipad aux gamins, font construire des ronds-points...

    RépondreSupprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.