samedi 26 août 2017

Quand le cochon devient totémique.


.... je pense qu'on a du souci à se faire au sujet de la santé mentale de notre société. ...

Bravo ! Il fallait avoir ce débat. Non pas sur le bienfondé des folles aventures des financiers mais bien sur le cochon....animal qui représente maintenant.... le mal incarné !

Quand les sociétés deviennent folles.....ensuite elles deviennent furieuses.

8 commentaires:

  1. J'attends la version corrigée de Peppa pig pour rire un grand coup !

    RépondreSupprimer
  2. Le jour ou les humains comprendront, que c'est eux le problème sur Terre, on pourra peut être évoluer.

    RépondreSupprimer
  3. Le racisme anti-cochon est intolérable...
    Nous devons fonder l' OCU
    Organisation des Cochons Unis












    RépondreSupprimer
  4. Et pourquoi, tu crois, nous a-t-on bassiné, a grands renforts de com à la tv, que la charcuterie était très mauvaise pour la santé???? Parce que la charcuterie c'est essentiellement du porc, et donc à bannir!!!!
    J'attends toujours qu'on me dise si c'est bon de manger du mouton ou pas!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Du grand n'importe quoi!!

    Et il y en a encore qui baissent leur froc!!

    Quand on arrive dans un pays , on n'impose pas ses différence culturelles, on adopte celles du nouveaux pays tout en gardant dans sa vie privé la religion ou les croyances que l'on veut!!

    Le problème, c'est que l'on confond tolérance et ingérence!!

    La tolérance ne s'applique plus lorsqu'une communauté s'ingère dans la vie publique ou les pratiques d'un pays qui les a accueilli!

    Nous sommes tous faits de bout d'ici et d'ailleurs mais jamais nous n'avons imposé un bout plutôt qu'un autre parce que nous sommes un tout au service d'une même cause
    J'ai des origines de tous horizons mais je ne privilégie aucune de mes origines : la seule "origine" qui prévaut et celle du pays dans lequel je vit. POint! (après je fais ma tambouille à la maison : si j'aime le couscous le dimanche, m'assoir sur un tapis de clous le lundi, danser la bourrée le vendredi....ça ne regarde personne!!)


    Marmotte

    RépondreSupprimer
  6. Vont l' remplacer par un mouton. Plus facile à tondre...

    RépondreSupprimer
  7. S'il n'y avait pas le cochon comme pomme de discorde, ils trouveraient autre chose. Politique des petits pas, politique de la pression constante sur la société hôte. Et ils auraient tort de se priver puisque les cocus sont au gouvernement. A voir combien de temps cela durera...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, un musulman ne peut pas manger du cochon mais il peut très bien en voir un, ma femme musulmane a même gagné une peluche cochon qu'elle trouve très mignonne et la donné à notre fille.
      Par contre pour ces radicaux religieux, cela leur permet de voir jusqu’où ils peuvent aller, ils s'en foutent de la tirelire, mais c'est pour montre leur domination.

      Hieroz

      Supprimer

Modération en place !

------------

Respecter les autres est la base de l'échange.

Il faut beaucoup d'efforts pour construire et peu de bêtise pour détruire.

Ni insulte, ni incivilité, ni appel à la haine raciale ne seront acceptés. Je supprimerai les commentaires en comportant.