jeudi 24 août 2017

Migrants : incidents à Rome.



Rome, c'est comme Paris, ça a bien changé. L'air du temps, le sens de l'histoire, la surpopulation, la fraternité pour 99,9% d'humains sur un brin d'herbe, l'effacement.

"Vacances romaines...", nostalgie...

Le maire de Venise, je ne savais où le caser, je le mets là :


Et elle aussi, tiens ! 



J'aurais pu les poser tous les deux dans les "blagues", mais en fait, ben... non !

Quelqu'un pourrait dire à la dame que le métissage va aussi effacer les noirs ?

Leur Culture, leur histoire, leurs croyances, leur mode de vie, en un mot leur identité de noir.

Et franchement, je trouve ça triste, affligeant, injuste, catastrophique, c'est une perte pour tous les humains.

C'est exactement ce que je pense.