mardi 29 août 2017

Les sondages-outils marketing.

Source

Ces sondages qui te tournent la tête et masquent l'essentiel. Quand je vois les questions avec leur nombre de réponses positives, je sais que c'est mort ! Archi-mort pour l'éducation nationale.

Ouai, ouai. Ok pour la semaine de 4 jours, le bac sur dossier-contrôle continu et le dédoublement les classes... ok, ok...

Et ? Ben, rien, quoi. Faut pas pousser. Déjà on t'a donné ça. Ça, c'est rien, mais bon, t'es content ? Tu te lèves plus le samedi matin !

L'essentiel c'est le contenu. Moins il y a de contenu, plus on fait des dossiers, pour pas vexer. Parce que les notes ça discrimine à donf.

Bref.... les "riches" à Henry IV, section "secret-base".... parce qu'on va pas raconter comment on se débrouille pour continuer à former "l'élite". Pauvre élite dans sa classe à 45, que dis-je parfois 49 élèves.... schutttt .... secret...... les pauvres c'est youpi à 25 élèves qui ne font pas grand chose et qui, quoiqu'il arrive, ne tiendraient pas le rythme.
(Parce qu'ils ne valent rien ! CommeTruc il a dit.)

Vous vous réveillez quand vous voulez, moi, j'en ai ma claque !

Ce sondage appliqué au salariat donnerait, par exemple, la question suivante :

"Dis-moi, Michel, tu veux bien travailler moins pour gagner plus ?"




Rappel :